On vous avait déjà parlé des chansons niaises et engagées, mais on ne pouvait pas continuer ainsi sans se pencher aussi sur le cinéma, une marmite à titres de films complètement niais sponsorisée à 90 % par Claude Lelouch. Zépartiiiii.

1. L'amour c'est mieux que la vie, de Claude Lelouch

On aurait pu faire un top uniquement sur les films de Lelouch, spécialiste en titres niais : Un autre homme, une autre chance, Viva la vie, Il y a des jours… et des lunes, Les Plus Belles Années d’une vie, 1968 : La Vie, l’Amour, la Mort… Ce mec a de la guimauve qui coule dans les veines.

Suggestion de titre de remplacement : Le fromage, c’est mieux que l’eau.

2. La vie c'est beau quand on y pense, de Gérard Jugnot

Certainement le pire titre de film le pire film de tous les temps. Je dis non.

Suggestion de titre de remplacement : Fait frais dis donc aujourd’hui.

3. J'entends plus la guitare, de Philippe Garrel

Je sais pas si c’est niais mais si c’est un film sur la surdité, dites le tout de suite.

Suggestion de titre de remplacement : Je vois plus l’interrupteur.

4. Mes nuits sont plus belles que vos jours, de Andrzej Zulawski

Oui bah écoutez si ça vous fait plaisir. En attendant comme le reste de la filmo de Andrzej, il rejoint le panthéon des films géniaux qu’on n’a aucune envie de revoir.

Suggestion de titre de remplacement : Ma soupe a meilleur goût que ton vomi.

5. Et si on vivait tous ensemble ? de Stéphane Robelin

Mais à qui posez-vous la question ? Franchement avec trois points de suspension à la fin du titre ça aurait déjà eu vachement plus de gueule. C’est ce point d’interrogation qui met en rage. Non, pas vous ? Y’a que moi ?

Suggestion de titre de remplacement : Suicide collectif.

6. Je vais bien, ne t'en fais pas, de Philippe Lioret

OK cool ta life. Bon bah si le gars va bien et qu’il faut pas s’en faire, on n’a qu’à pas faire de film du coup, le monde se portera mieux sans la chanson « Lili » (qui aurait été vachement plus cool si ça avait été « Lolo »).

Suggestion de titre de remplacement : Ça gaze oklm cousin.

7. Ensemble, nous allons vivre une très, très grande histoire d'amour..., de Pascal Thomas

Ah bon ? Mais avec qui ? où ? Quoi ? Comment ? D’où viennent ces promesses ? Et si j’ai pas envie moi ?

Suggestion de titre de remplacement : Je t’invite à la fête Foraine.

8. 8 rue de l'humanité, de Dany Boon

La première vraie comédie sur le Covid avec un Dany Boon plus Danyboonesque que jamais (OK y’a François Damiens ça compense un peu). A retrouver sur Netflix directement parce que tout de même le cinéma ne méritait pas ça.

Suggestion de titre de remplacement : 72 rue de l’Amiral Mouchez, 75014 (c’est juste une adresse comme ça).

Et en parlant de niaiserie, serez-vous capable de faire la différence entre les titres de livres de Katherine Pancoll et des études scientifiques à la con ?