Vous ne l’avez peut être pas vu, mais aujourd’hui a été annoncé par le ministre Olivier Véran que la troisième dose de vaccin serait ouverte à tout le monde. Il n’en fallait pas plus pour faire saturer les serveurs de Doctolib et bloquer tous les créneaux de vaccination pour les trente prochaines années mais rassurez vous, nous sommes là et nous avons déjà préparé des techniques pour s’assurer d’avoir la troisième dose rapidement. Bon par contre c’est pas dit que ça sera pas des trucs que la morale réprouve.

1. La plus basique : Faire la queue dès maintenant devant un centre

Probablement la plus logique, puisque le site internet est saturé, le meilleur moyen est de se rendre directement devant un centre de vaccination et d’essayer de passer entre deux rendez-vous, c’est jouable mais pas garanti.

Le point négatif : Vu que c’est la plus évidente des solutions, beaucoup de gens vont l’utiliser, on vous conseille donc d’en choisir une autre dans cette liste afin de ne pas passer pour un mouton.

2. La plus trendy : Faire une opération d'influenceur avec le gouvernement

S’il y a un truc à retenir des réseaux sociaux c’est qu’on peut s’y faire de la thune en devenant influenceur. Ici pas question de choper un voyage à Bali tous frais payés mais une dose de vaccin rapide en créant votre propre compte d’influenceur gouvernemental : vous vantez les mérites du gouvernement, vous êtes vacciné.

Le point négatif : Pas certain que vous réussissiez à vous regarder dans la glace après avoir réalisé une technique aussi putassière, même moi j’utiliserai pas cette technique alors que je n’ai aucune éthique.

3. La plus nulle : Mentir sur son âge

Un classique très utilisé pour rentrer en boite, le truc c’est que dans ces cas là on essaie de se rajouter un an ou deux, pas quarante. Pour passer pour quelqu’un de soixante-cinq piges quand on en a moins de trente c’est complexe, mais avec un bon maquillage et des faux papiers on peut tout faire comme on dit en politique.

Le point négatif : Ça fait beaucoup d’efforts à faire (maquillage / faux papiers) et beaucoup de frais pour une dose de vaccin, rien qu’à écrire ça m’a démotivé.

4. La plus scientifique : Développer son propre vaccin avec un kit de petit chimiste

À l’ère du DIY (do it yourself comme disent les anglophones) on peut finalement se dire qu’une bonne technique consisterait à se créer soi même son propre vaccin avec les produits disponibles dans la boite de jeu pour enfant Chimiste 2000.

Le point négatif : Vous risquez plus de choper la chiasse ou de crever que de réussir à créer un véritable vaccin, y’a pas de risque zéro, ceci étant dit y’a jamais de risque zéro dans la vie, on peut mourir en tombant d’un trottoir donc partant de là…

5. La plus scandaleuse : Racketter la dose d'un vieux à la sortie d'un centre

Au grands maux les grands remèdes comme on dit, donc si vous galérez vous pouvez franchir la limite de la décence en rackettant une personne prioritaire sur la dose. Soit vous prenez son papier de rendez-vous, soit vous aspirez le vaccin directement depuis son bras pour vous l’inoculer rapidement.

Le point négatif : Vous serez vraiment la dernière des merdes humaines de faire ça, mais en même temps vous serez vacciné. Pesez le pour et le contre…

6. La plus mafieuse : Détourner un camion de doses pour les revendre au prix fort

Vous avez toujours été un homme ou une femme d’affaire dans l’âme mais n’avez jamais démarré votre business ? Profitez de cette occasion en or pour vous lancer. Détourner le camion reste la partie la plus complexe mais ensuite vous serez en position de force sur le marché de la dose pour vendre les vôtres le plus cher possible.

Le point négatif : Bah c’est illégal, du coup ça veut potentiellement dire prison. Mais bon, vous pourriez devenir une légende locale, le parrain du vaccin d’Argenteuil c’est classe.

7. La plus élève de collège : Remplacer le 2 de "2ème dose effectuée" par un 3 sur son pass sanitaire

Ok je vous l’accorde c’est complètement débile mais dans un monde où des gens paient pour que d’autres gens fassent semblant de leur injecter un vaccin on peut tout se permettre. Du coup la technique de changer un chiffre comme on change une note sur un devoir au collège n’est pas si débile que ça.

Le point négatif : Vous vivrez constamment dans la peur et la culpabilité en vous disant qu’on va finir par vous démasquer et que vous irez en prison. Le jeu en vaut peut-être la chandelle. Une expression que je n’ai jamais vraiment comprise.

Crédits photo : Topito

8. La plus médicale : Vous faire passer pour un médecin, tout simplement

Plus c’est gros plus ça passe en général, voici donc la technique « Arrête moi si tu peux ». Vous achetez une tenue bleue de médecin ou d’infirmier et vous vous pointez dans le premier hôpital du coin en vous faisant passer pour un courageux travailleur du milieu médical et en prétextant qu’il vous faut rapidement votre dose.

Le point négatif : Comme la plupart des propositions de ce top elle est très immorale, mais à la guerre comme à la guerre, si vous voulez vraiment votre dose faut vous salir les mains.

9. La plus Mr Robot : Hacker le site Doctolib pour avoir les créneaux de vaccination les plus stylés

Plutôt que de vous taper un créneau dans six mois pour vous faire vacciner à 650km de chez vous par un vétérinaire à la retraite dont la main tremble plus qu’un vibromasseur dans Space Mountain pourquoi ne pas tout simplement hacker Doctolib pour décommander le rendez-vous de quelqu’un d’autre et le prendre à sa place ?

Le point négatif : Faut un peu toucher en informatique, c’est le truc chiant.

10. La plus réaliste : Attendre une place comme tout le monde

Ça reste la plus simple et surtout la plus réaliste de toutes les solutions. Ça risque de prendre un poil plus de temps mais bon, vous l’aurez de toute façon votre dose donc autant l’attendre chez vous en mangeant des chips (et en faisant un peu d’exercice).

Le point positif : Vous ne risquez ni la prison ni de passer pour un gros connard. C’est donc la meilleure solution il semblerait.

Et sinon on vous propose aussi tout simplement les raisons de ne pas faire vacciner ses enfants ou de faire le grand test pour savoir quel vaccin vous êtes. Un sujet toujours sympa dans les discussions, les vaccins.