Il y a des symboles ou des pictogrammes qu’on croise (voire qu’on dessine) tous les jours, mais qui n’ont pourtant pas grand-chose à voir avec la réalité. L’art et la manière de rendre les trucs moches un peu plus mignons, et les trucs beaux un peu plus moches. Vous allez comprendre.

1. Le cœur

Initialement, un cœur… C’est pas ultra joli à voir. Ça dépend des goûts, mais deux ventricules visqueux, des veines, une artère et beaucoup de sang, ça inspire rarement quelque chose de doux. Le symbole qu’on lui connaît est donc bien plus pratique qu’un organe sanguinolent pour déclarer sa flamme. Mais alors pourquoi avoir choisi un dessin qui n’a pas grand-chose à voir avec l’organe ? Eh bien, à l’origine, dans l’Antiquité, la forme du cœur est tout simplement inspirée de celle des feuilles de lierre. À l’époque, cette plante est associée à Dionysos, Dieu du vin et des plaisirs de la chair. On lui prête aussi des vertus de résistance et de longévité. Aussi long que notre amour, tmtceeeeey.

2. Le soleil

Dans la vraie vie, c’est une énoooorme boule de feu brûlante. Si on voulait être un peu plus exact, il faudrait donc dessiner une grosse boule blanche (oui, même si on ne le perçoit pas comme ça, le soleil est blanc). Je vous l’accorde, c’est moins joli qu’un rond jaune, avec des petits rayons tout mignons autour.

3. Les étoiles

Allez, dernier point ciel, et on redescend sur Terre. Le soleil n’est pas la seule étoile que nous représentons de manière assez différente de la réalité. En fait, ce sont toutes les étoiles que nous avons un peu fantasmées. Scientifiquement, une étoile est une boule géante de gaz chaud. En la dessinant avec les « pics » que nous lui connaissons, nous essayons simplement de retranscrire leur rayonnement. C’est plus joli, mais pas totalement exact. Puis je ne sais pas vous, mais perso… Je vois plus des points lumineux que des étoiles à plusieurs branches, non ?

4. La terre

Je vous avais bien dit qu’on allait redescendre sur terre, hihihi. On a pour habitude de représenter la terre ronde. Alors que tout le monde sait qu’elle est plate. C’est abusé… Mais nooooon ! La vraie nuance, c’est que la terre est en réalité légèrement aplatie au niveau des pôles. C’est un détail, mais toujours intéressant de savoir que non, la planète bleue ne ressemble pas exactement à une boule de bowling, un cercle parfait.

5. Le caca

Clairement, cette bouse parfaite n’est pas celle d’un humain. Jamais entendu parler de quelqu’un capable de faire une chose pareille. On dirait une crème glacée. Totalement irréaliste.

Crédits photo (Creative Commons) : Google

6. Le symbole "enregistrer"

On dira qu’utiliser une « disquette » pour sauvegarder est plus obsolète qu’irréel. C’était logique avant, mais aujourd’hui, ça n’a plus énormément de sens, quoi. Si ? Qui utilise encore ça ?

7. Les montagnes

Dans la vraie vie, les montagnes sont belles. Asymétrique. Graveleuse. Différentes. Pas toujours enneigées. Pleines de surprise. Dans le monde des symboles, ce sont trois triangles et un peu de neige au sommet. Un peu réducteur. Pas bien représentatif de la beauté du truc.

8. Le symbole des toilettes

C’est un mec et une meuf. Ils ne se sont pas trop mouillés, quoi. Ce symbole pourrait correspondre à absolument tout et n’importe quoi. Au bout d’un moment, faut assumer, foutre un toilette ou le symbole « caca ». Arrêtons cette pudeur sans limite.

9. Bonus : les fesses

La Gen Z symbolise les paires de fesses avec le fruit « pêche ». C’est pas bête, c’est joli, mais c’est un peu sectaire. Oui, oui. Je vous assure que la team « tranche de pain de mie », dont je fais partie, se sent un peu délaissée…

Et sinon, savez-vous ce que veulent vraiment dire les symboles du quotidien ? Oui ? Très bien. Ça représente quoi, le « O » et le « I » des boutons marche/arrêt, alors ?