Quand on commande des sushis, le plus souvent, on opte pour les classiques. Le célèbre maki étant par exemple le type de sushi le plus populaire en Occident. Comme celui qui consiste en une tranche de poisson, du saumon le plus souvent, déposée délicatement sur un morceau de riz. Paradoxal quand on sait que le saumon a été introduit dans la gastronomie japonaise grâce aux Norvégiens et que le California Roll, l’un des sushis star, vient en fait du Canada (oui c’est bizarre). Ce qui est un peu dommage car les sushis offrent de multiples occasions de découvrir des saveurs parfois insoupçonnées. Un peu comme ces 10 recettes…

1. Le Funazushi

On commence très fort avec ce sushi fermenté pendant 5 ans, à base de funa, une espèce plutôt obscure de poisson. Pas vraiment le genre qu’on trouve partout.

2. Le Shirako

Miam miam ! On a ici affaire à de la laitance de morue ! Du sperme de poisson quoi. Simple et redoutable !

3. Le Fugu nigiri

Préparer le fugu demande une dextérité toute particulière. C’est pour cette raison qu’on peut véritablement en consommer qu’au Japon. Un poisson qui aurait le pouvoir, s’il est mal préparé, de tuer celui qui le mange ce qui est fait naturellement un des aliments les plus dangereux pour l’Homme. Dans les faits, les morts liés au fugu sont rares. Il provoque en revanche une légère paralysie des lèvres. Et c’est aussi pour ça qu’il a ses adeptes.

4. Le Sushi basashi

En Occident, qui dit sushi, dit poisson. Mais au Japon, on peut trouver des sushis de toute autre nature. Avec de la viande par exemple. Et plus précisément de la viande de cheval. Et pas n’importe quel morceau. Il est ainsi possible de consommer des sushis à la croupe de canasson. Oui c’est révoltant.

5. Le Natto sushi

Le natto consiste en du soja fermenté. On en garnit volontiers les sushis pour les sublimer. Ou pas c’est selon.

6. Le Kani miso

Rien à voir avec le miso qu’on utilise dans la préparation de la soupe. Ici, le miso désigne une préparation à base de tripes de crabe. Une garniture très populaire, qu’on met dans les sushis de toutes sortes.

7. Le Sushi torisashi

On signalait plus haut l’existence de sushis à la viande. Et bien ici, la viande, c’est du poulet. Du poulet cru. Je reviens je vais vomir.

8. Le Sushi d'insecte

Et on continue joyeusement avec des sushis aux insectes. L’un des plus populaires ? Le sushi à la sauterelle. C’est croustillant et fondant.

9. Le Kit Kat sushi

Oui, on parle ici d’un bout de Kit Kat posé sur du riz. Parce qu’au japon, on trouve des Kit Kat à tous les goûts : pudding, citrouille, thon, mascarpone…

10. Le Sushi au concombre de mer

Le concombre de mer ressemble à une énorme… tige. L’Holothurie, car c’est comme ça qu’il s’appelle en réalité, se consommant à la mode sushi. Il paraît que le goût est très iodé.

On va peut-être reprendre des california rolls non ? De toute façon en France, on ne sait pas manger de sushi.