On a beau être sorti de l’obscurantisme médiéval, on a beau croire que nos sociétés ont su prendre leurs distances avec la religion, il existe encore des petites choses qu’on évite de faire, pour ne pas tenter le diable. Ces superstitions sont certes stupides, mais ces pratiques parfois millénaires laisse une part au doute et on se dit que ça ne coûterait pas bien cher de faire quelques pas pour contourner cette échelle ou pour ne pas aller à cet entretien d’embauche avec une cravate verte. Renier ces superstitions, c’est insulter l’Histoire, alors soyez raisonnables, ne faites pas les malins.

1. Un miroir brisé, 7 ans de malheur

Parce que si un miroir vous sert à éclater vos boutons ou à vous épiler les sourcils, à l’époque de la Grèce Antique, ça servait surtout à la divination. Du coup, si vous le pétez, il risque de vous arriver des bricoles. De la même manière, si vous cassez la gueule à Evelyne Dhélia, vous allez avoir 7 mois de pluie.

2. Le vert porte malheur

Car c’est la couleur des fées. Et les fées ne supportent pas qu’on leur pique leurs idées. Allez dans un coupe-gorge de Los Angeles, et habillez-vous aux couleurs d’un gang local. Vous verrez, ça porte malheur aussi. Et ben les fées, c’est pareil.

3. On ne met pas le pain à l'envers

Parce que ça attire le diable. C’est ainsi que les boulangers présentaient le pain destiné au bourreau sous l’Ancien Régime. Mon grand-père, qui n’avait pas une grosse formation universitaire d’Histoire, expliquait plus volontiers qu’ « on ne gagne pas son pain sur le dos ». Ça se tient.

4. Le 13 porte malheur

Mais comme c’est un truc un peu local, le nombre des convives lors du dernier repas du Christ est aujourd’hui considéré comme porte-bonheur tant que ça peut vous faire acheter un ticket de Loto. En Chine c’est la 4, homophone du mot « mort » et en Italie, c’est le 17, XVII en chiffres romains, anagramme de VIXI, signifiant en latin « j’ai vécu », donc « je suis mort ».

5. Le Vendredi 13 porte malheur

Pour le 13, acceptons la version biblique. Mais le vendredi? Il semblerait que la Cène s’est déroulée un vendredi 13. C’est aussi un vendredi 13 que les Templiers ont été arrêtés et cramés par Philippe Le Bel. C’est un vendredi 13 que Tupak Shakur s’est fait descendre et que le Costa Concordia a coulé. Et aujourd’hui, il fait un temps de merde à Paris. Tout ça viendrait d’un légende nordique qui a fait du vendredi, pour une histoire de déesse bannie, le « Sabbat des Sorcières ».

6. Il ne faut pas ouvrir un parapluie à l'intérieur

Parce qu’on risque de péter un truc, de blesser quelqu’un et parce que c’est complètement con. Mais comme les gens ne veulent rien comprendre, on leur dit que les deux protections s’annulent, qu’ils insultent le Dieu du Soleil et qu’il vont s’attirer le mauvais œil. La discipline par la peur, y’a que ça qui fonctionne.

7. Il faut éviter les chats noirs

Différentes théories circulent sur la phobie des chats noirs, la plus répandue l’associe aux sorcières au Moyen Âge : Il n’est pas toujours évident de distinguer à cette époque une sorcière d’une vielle clodo. Si elle avait avec elle cet animal, ou qu’elle avait une verrue ou des cheveux roux, on était fixé, on la cramait. C’était bien fichu comme système, quand même.

8. Il ne faut pas passer sous une échelle

D’abord parce qu’on a vite fait de prendre un truc sur la gueule, et surtout parce que le triangle formé par le mur, le sol et l’échelle en fait un symbole sacré : c’est la forme des pyramides, c’est aussi la représentation de la Sainte Trinité, le triangle a toujours représenté la divinité (encore plus si vous dessinez un œil dedans). Du coup, on ne rentre pas impunément dans Dieu, ça ne se fait pas. On raconte que les condamnés à morts au XVIIème siècle passaient sous une échelle tandis que le bourreau la contournait.

9. Renversez le sel apporte la scoumoune

Peut-être parce que le sel, à l’époque où il servait à conserver la viande, était un luxe. C’est d’ailleurs de « sel » que vient le mot « salaire ». Du coup, aujourd’hui, on peut dire que balancer son iPhone 5 tout neuf ou passer des billets de banque à la machine à laver, c’est signe de manque de bol. On veut bien le croire.

10. Toucher du bois porte bonheur

Encore une fois, le biblique et le païen s’affrontent : si certains touchaient ce qui évoquait le plus la Sainte Croix, c’est à dire un objet en bois se substituant à un crucifix, les paysans les plus reculés de nos contrées tapaient juste sur un truc (et la plupart de leur « trucs » étaient en bois) pour faire un bruit suffisant afin de faire fuir les mauvais esprits. Parce que les mauvais esprits, c’est connu, ont une ouïe très sensible. Vous avez déjà vu un mauvais esprit en boite de nuit ou à un concert de métal? Non, c’est bien la preuve.

11. Souhaiter un joyeux anniversaire la veille porte malheur

Surement parce que c’est abusé de vouloir célébrer le jour de sa naissance de base (alors que nous ne sommes que des humains lambda), mais alors vouloir le faire à l’avance, avant le jour-J… c’est se prendre définitivement trop au sérieux et s’accorder beaucoup trop d’importance.

12. Se lever du pied gauche

Globalement la gauche porte malheur – je ne parle pas du parti politique bien sur – mais bien de l’orientation. La mauvaise réputation qui entoure la gauche s’explique par son origine. L’adjectif latin «sinister» a donné le mot «senestre» (ancien français pour gauche) ainsi que le mot «sinistre», synonyme de funeste et de dégâts. Donc quand vous vous levez du pied gauche vous allez avoir une humeur exécrable et de terribles malheurs peuvent s’abattre sur vous.

13. Trinquer sans regarder dans les yeux de l'autre

Si tu répètes frénétiquement « DANS LES YEUX » aux gens dès qu’il faut trinquer c’est que tu es un peu taré sur les bords ou c’est un signe que tu viens de Reims. L’origine de cette superstition date des temps médiévaux où il était de coutume d’empoisonner ses ennemis (une bien belle époque). Si votre empoisonneur distillait quelques gouttes de poisons dans votre verre, il se devait de vérifier si du poison n’était pas tomber dans le sein et donc baisser les yeux sur son verre. Ainsi, en invitant votre compagnon de beuverie à vous regarder dans les yeux au moment de trinquer, c’est l’obliger à renoncer à vous empoisonner.

14. Voir la mariée dans sa robe avant le mariage, sous peine que le mariage soit un échec et mène au divorce

Pour ça faut déjà se marier. Cette tradition très très très ancienne, remonte à l’époque où les pactes se faisaient entre les deux familles. Le marié n’avait pas le droit de voir la mariée avant la cérémonie du mariage, afin qu’il ne puisse pas changer d’avis au dernier moment. En gros l’idée c’est que si votre mari vous voit dans votre robe de marié avant le mariage il pourrait être déçu et renoncer à vous épouser. Une superstition vraiment progressiste.

15. Si vous ne partagez pas cet article avec 10 personnes avant minuit, vous perdrez votre boulot, vous passerez sous un bus et votre pénis tombera dans les toilettes.

La vérité vraie.

Devenez encore plus superstitieux avec les superstitions étrangères, les superstitions insolites des internautes, les superstitions sur les animaux, les objets qui portent chance (pour avoir du bonheur tout de même) et la signification d’offrir un parapluie ou un miroir, des couteux, du parfum… (tu pues).