Les devoirs vous savez c’est ce truc que nous demandent les profs et qu’on doit noter dans notre agenda mais qu’on n’a jamais envie de faire parce qu’on aime bien la vie. Ce traumatisme de notre enfance qui se poursuit à l’âge adulte à travers l’aide aux devoirs à la maison que se sentent obligés de fournir les parents. Alors voilà on le dit, les devoirs on n’en veut plus. Svp enlevez-moi ça du programme de ma vie.

1. Tout simplement parce que c'est interdit (véridique)

Eh oui mes chers amis. Le 29 décembre 1956, une circulaire supprimait les devoirs à la maison pour les enfants. Bon en réalité, la circulaire a été abrogée en 1994, mais depuis c’est resté dans une sorte de flou juridique. En gros, on prévoit plus de temps pour que les enfants travaillent chez eux mais techniquement les devoirs sont toujours interdits. Bref c’est le bordel, le plus simple c’est d’arrêter les conneries.

La loi a fait le point dessus.

Posted by La Voix du Nord on Tuesday, August 31, 2021

2. C'est un facteur d'inégalité

On n’a pas tous des parents capables de filer un coup de main quand on galère sur un devoir de maths ou de français, résultats on n’a pas les mêmes notes et à la fin on ne fait pas les mêmes études. C’est tellement limpide que c’est à se demander comment on peut encore continuer dans cette voie.

Le nouveau ministre de l'Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, a proposé que les devoirs soient faits à l'école plutôt qu'à la maison pour réduire les inégalités ?

Posted by Marie Claire France on Wednesday, June 28, 2017

3. C'est une source d'angoisse inégalée pour les parents

On vous avait parlé des galères des parents avec des devoirs pendant le confinement, mais de manière générale c’est un bordel pour tout le monde. Si vous ne le faites pas pour les gosses, faites le pour eux.

4. C'est tout de même vachement plus sympa de prendre un goûter après les cours

Ça me semble évident. Or travailler en même temps qu’on mange c’est le meilleur moyen de se confronter à une mauvaise alimentation. Je vous le dis c’est dangereux cette histoire de devoirs.

5. Le mot "devoir" il est un peu liberticide

Si encore on appelait ça « des bidouches » de ce serait bien plus attractif.

Ne me demandez pas d’où vient bidouche…

…de mon esprit malade.

6. Ça ne vous suffit pas qu'on se lève déjà aux aurores pour aller à l'école à 8h ?

Bon ça c’est encore un autre combat dont on vous a déjà parlé, on ne veut plus que l’école commence à 8h ça ferait partie de nos premières mesures si on était président de la Raie Pubique.

7. Pour ne plus avoir à pleurer quand ton père essaye de t'aider en maths

Quand il te disait que t’étais atteint de trigonométrie et que t’étais trop vex.

8. Parce qu'on les note toujours mal

Je suis retombée sur mon agenda de 2nde où j’ai noté pour le 8 septembre. « Rendre feuilles ». Je sais même pas ce que ça veut dire.

9. Plus de devoirs = temps pour lire = enfant plus intelligent = vie plus belle = plus de raclette dans l'assiette

CQFD

10. Il y a déjà un numéro de Max et Lili sur ce sujet houleux

Si même Max et Lili lâchent l’affaire je ne vois pas pourquoi nous on devrait se taper le sale boulot.

11. De toute façon, on oublie toujours le projet d'arts plastiques et on finit par le faire le dimanche à 1h du mat au lieu de dormir

Vous pensez vraiment que les profs d’arts plastiques méritent ça ?

La pire invention.