Les vacances sont souvent l’occasion de mettre les voiles, surtout pour les kitesurfeurs d’ailleurs qui savent où dénicher les meilleures conditions pour leurs glissades. Voici 10 spots dans le vent, recommandés à tout ceux qui veulent aller taquiner du cerf-volant.

1. Dakhla au Maroc

Une lagune de 4 kilomètres aux eaux turquoises, ou les vagues de l’océan atlantique en guise de terrain de jeu, des vents chauds, venus du Sahara voisin qui soufflent toute l’année entre 20 et 90 km/h… la presqu’île de Dakhla située à 1100 km au sud d’Agadir est un Paradis pour kitesurfeurs. Mais un Paradis qui s’ouvre progressivement à un autre tourisme, davantage adepte des bains relaxants dispensés dans des spas luxueux, que des arabesques d’une aile portée par le Cherki, le vent du désert qui balaye la côte.

2. Safaga en Égypte

Les kitesurfeurs sont finalement des gens aux goûts simples : du vent chaud, une mer à la bonne température et si possible, des fonds pas trop accidentés pour s’éviter d’y laisser leur peau lors de gadins inévitables. En gros, tout ce que propose le spot de Safaga à 550 kilomètres au sud du Caire. Les vents soufflent ici toute l’année près du rivage et peuvent dépasser les 28 nœuds, notamment pendant les 4 premiers mois de l’année. De quoi s’offrir quelques sensations fortes sur une mer rouge bordée de dunes de sable noir, le tout sur plus de 8km de long.

3. Gruissan en France

La tramontane en soufflerie, Gruissan offre un spot idéal aux débutants comme aux kitesurfeurs confirmés. L’étang de Grazel permet aux premiers de jouer les apprentis Jedis, pendant que leurs aînés vont gonfler leur voile en mer sur le spot de Vieille Nouvelle. Temple du Kite en France, ses adeptes se réunissent d’ailleurs ici chaque année au mois de mai pour le Défi Kite, une course longue distance hors norme qui permet aux pros et amateurs de se tirer la bourre depuis la même ligne de départ.

4. Babaomby à Madagascar

Surnommé « Le lagon de la mer d’Émeraude », le spot de Babaomby est l’un des plus beaux lagons d’eau turquoise au monde et un des plus ventés aussi. Le Varatraza, ventilateur naturel local, souffle ici entre 15 et 40 nœuds d’avril à fin novembre. De quoi envoyer du grain sur le lagon de 12 km de long protégé des vagues par la barrière de corail, pendant que les acrobates iront chercher un peu plus loin du côté de l’îlot Suarez des sensations fortes sur des vagues de 1 à 3 mètres.

5. La baie de l’Almanarre à Hyères en France

Attention, spot à gros bras ! Ici les petits joueurs verront s’envoler leurs espoirs de glisse dès les premières rafales, et perdront pied dans les eaux profondes. Pas de quoi effrayer les adeptes aguerris de kitesurf freestyle qui viennent jouer avec le mistral et le tumulte des vagues. Et si le vent vient à tourner pour souffler sud-est, la plage de la Bergerie à l’est de la Presqu’île de Giens est un point de chute réputé pour prolonger les glissades.

6. L’île de Masirah à Oman

Plus grande île du pays, Masirah n’en est pas moins encore épargné par le tourisme de masse. Les adeptes de sports de glisse par contre en ont fait depuis quelques années leur repère. Le vent side/offshore de la mousson d’été souffle ici jusqu’à 40 nœuds. De quoi garantir quelques rides effrénés dans une eau ne descendant jamais en deçà des 24 degrés. On comprend pourquoi les kitesurfeurs sont ici considérés comme les rois du pétrole !

7. Gnaraloo en Australie

L’endroit a beau être mondialement connu des amateurs de glisse, aucune route digne de ce nom n’est prévue pour s’y rendre. L’option 4×4 n’est ici pas une option, même si de rares vans tentent de temps à autre l’aventure. Surtout que la route est longue depuis Perth (environ 12h). Mais le spot vaut le périple avec sa vague Tombstone aussi rapide que puissante, prisée par les surfeurs et également fréquentée par quelques squales de passage.

8. Marsala en Sicile

Ce spot de kitesurf également connu sous le nom Lo Stagone, se situe à l’ouest de l’île à 15 minutes de la ville de Marsala. Gros avantage du coin, outre son vent régulier d’avril à octobre, l’eau est peu profonde et permet d’avoir longtemps pied, parfait pour progresser sans trop s’épuiser. D’ailleurs, les débutants pourront compter sur les nombreuses écoles de kitesurf installées dans le coin.

9. Mui Né au Vietnam

Petit port de pêche à 500 kilomètres au sud de Hanoï, Mui né est connu des kitesurfeurs pour sa plage de 6km de long qui alterne spots plats avec d’autres plus mouvementés, et des alizés orientés side/side-on qui peuvent souffler jusqu’à 20 nœuds entre février et mars. La saison s’étend quant à elle de décembre à avril avec des températures oscillant entre 27 degrés en moyenne dans l’air et entre 23 et 26 degrés dans l’eau. Frileux ne pas s’abstenir.

10. Cabarete en République Dominicaine

Capitale caribéenne du kitesurf et des sports nautiques, la plage de Cabarete a tout ce qu’il faut pour rendre heureux un rider, avec des vents de 17 à 25 nœuds et des eaux calmes grâce au récif corallien situé à 300 mètres du rivage. Les conditions y sont tellement parfaites que chaque année, une étape de la coupe du monde de kitesurf se déroule ici en juin.

Reste plus qu’à se sculpter le corps d’un Dieu/Déesse grec(que) avant de prendre le large !