La Grèce, c’est bien connu, est très fréquentée par les touristes. C’est même l’une des destinations les plus prisées. Alors forcément, c’est souvent l’embouteillage. Heureusement, il existe des alternatives. Beaucoup d’alternatives ! Des coins préservés, où il est possible de profiter du climat, du paysage et de la richesse culturelle sans devoir faire face à une trop grande affluence…

1. Angistri

Il suffit d’embarquer dans un ferry depuis Athènes et d’attendre une petite heure pour débarquer sur les côtes d’Agistri, cette magnifique île totalement en marge du flux massif des touristes. Très petite, à peine 14 km2, Agistri offre également la possibilité de découvrir Aponisos, un îlot où il fait bon se détendre dans une eau cristalline, sur de belles plages de galets.

2. Kavala

La vieille ville de Kavala, située à six heures d’Athènes, consiste en un superbe assemblage de bâtisses de style ottoman, d’églises byzantines et de maisons bariolées. C’est notamment ici que l’on peut assister à des spectacles dans un théâtre antique classé à l’UNESCO. Et en plus, il y a des plages !

3. Symi

À 10 minutes de la frontière turque, cette ville est l’un des joyaux du Dodécanèse. Remarquable de par son architecture néoclassique, construite autour d’un joli port, Symi, qui jadis était le centre de la région concernant le commerce de l’éponge, permet aussi d’accéder à des plages très peu fréquentées. On y trouve également un monastère au sein duquel une icône serait capable d’accomplir des miracles.

4. Epirus Riviera

À moins de 5 heures d’Athènes, cette petite ville prisée des stars du monde entier, propose aussi une tranquillité indéniable. Faisant face à la Panagia et sa forteresse illuminée, Epirus offre un package très séduisant à base d’eau cristalline, de plage de sable chaud et de spécialités gastronomiques délicieuses.

5. Thessalie

Parce que la Grèce ne se résume par aux plages de sable blanc, direction la région de Thessalie, à quatre heures de voiture d’Athènes. Ici où, dans la mythologie, les dieux venaient passer l’été. Délaissé par les touristes en raison de son caractère isolé, Thessalie mérite donc amplement le détour.

6. Patmos

Une île un peu oubliée, où Saint-Jean, l’un des douze apôtres de Jesus, a écrit le Livre de l’Apocalypse. La grotte où il fut pris de visions est d’ailleurs aujourd’hui classée à l’UNESCO. On peut également y voir un monastère riche en reliques religieuses. Fréquenté par les artistes, Patmos est aussi réputé pour son architecture et pour sa tranquillité.

7. Naupacte

Ancienne cité de Locride, dans le golfe de Corinthe, Naupacte est totalement délaissée par le flot des touristes. Surtout en basse saison. Le port en particulier, vaut vraiment le détour. Là où se déroule une histoire aussi riche que passionnante…

8. Monemvasia

Une magnifique ville fortifiée au sud du Péloponnèse, positionnée sur un rocher fortifié que l’on surnomme parfois le Gibraltar de l’est. Fondée au VIème siècle, cette cité est divisée en deux parties : la haute et la basse. Spoiler : les deux sont sublimes.

9. Amaliapolis

On reste au rayon des petits villages de caractère, avec cette merveille de Magnésie, dans le golfe Pagasétique. On peut par exemple y faire étape quand on entend visiter les Météores ou les Delphes.

10. Makrinitsa

Bienvenue au balcon du mont Pélion. Un sublime endroit, intimiste et préservé, où il fait bon flâner au fil des ruelles pittoresques et des jolies fontaines. Un lieu en particulier fréquenté par les touristes l’hiver. Vous savez ce qui vous reste à faire si vous voulez profiter de la tranquillité…

Parfait pour un tour de Grèce en dehors des sentiers battus.