De plus en plus de gens sont tatoués, genre vraiment vraiment beaucoup. Dans les séries, dans les films, dans les émissions de télé, dans les clips, les magazines, dans les bars, dans la rue, chez le tatoueur… On en voit partout. Mais il reste une infime partie de la population qui n’est pas encore ou qui ne sera jamais tatouée et j’en fais partie. Je sais que cet aveu peut faire peur mais c’est pour ça que j’ai été choisi pour parler de ce sujet et répondre aux questions que vous vous posez probablement sur les gens comme moi, les autres.

1. Pourquoi ils ne sont pas tatoués ? Est-ce que c'est pas un effet de mode finalement ?

Les causes sont variées, parfois y’a pas l’envie, parfois y’a pas la passion, parfois c’est l’angoisse de l’aiguille ou la peur de regretter plus tard un tatouage. Pour d’autres c’est simplement qu’on leur a refusé le symbole de l’infini sur l’intérieur du poignet ou l’un des autres tatouages trop demandés beaucoup trop de fois et qu’ils ont fini par abandonner l’idée.

2. Est-ce qu'ils le vivent bien ?

Pour en avoir discuté avec mon groupe de non tatoués anonymes ça dépend des jours. Parfois on a envie de l’assumer et d’arrêter de le cacher à nos proches, d’autres fois on se retrouve prêt à craquer sous la pluie devant la vitrine d’un tatoueur avec sa carte de crédit à la main, à deux doigt de demander à se faire tatouer le premier symbole qu’on voit sur le magazine de présentation.

3. Est-ce que ça fait vraiment mal de ne pas se tatouer ?

En vrai ça dépend de quelle partie du corps on ne se tatoue pas. Ça peut être plus sensible par endroits mais dans l’ensemble ça fait pas trop trop mal, faut juste être préparé psychologiquement finalement.

4. Qu'est-ce que ça leur fait de ne jamais être entré chez un tatoueur ?

Forcément ces lieux représentent une certaine forme de mystère, d’interdit, de fantasme. Mais ça en reste généralement là concernant ces « magasins de tatouages ». Peu franchiront le pas d’entrer, même pour accompagner un pote, un peu comme les vampires et les églises si vous voulez.

5. Est-ce qu'ils mettent quand même des vêtements qui montrent leurs membres ?

S’il n’y a vraiment pas d’utilité à mettre des t-shirts ou des chemises à manches courtes ou encore des shorts / jupes quand on a pas de tatouages à montrer, les non tatoués en portent quand même. Certains disent que c’est pour avoir moins chaud, d’autres que c’est pour le style, mais ça reste assez énigmatique même pour moi.

6. Comment ils se sentent à la plage ?

Mal. Très très mal. On sent le regard des autres qui cherchent sur chaque partie visible de notre corps un symbole tribal, une citation en anglais ou une date en chiffres romains, puis on entend des rires, des « nan mais il doit en avoir un sur la fesse c’est pas possible » et généralement on se rhabille rapidement, souffrant du regard accusateur des autres.

7. Est-ce qu'ils ne traînent qu'avec des non tatoués ?

Forcément il y a quelque chose de rassurant à se retrouver entre non tatoués, on peut parler de sujets divers sans avoir la pression sociale ou de se sentir obligés de complimenter le tatouage de quelqu’un même si c’est juste une ligne pas droite qui fait le tour de l’avant bras sur laquelle on n’a franchement rien à dire.

8. Comment doit-on se conduire avec un non tatoué, faut-il cacher ses tatouages ?

Il n’est pas nécessairement utile de cacher ses tatouages devant un non tatoué sauf si c’est l’un des tatouages qui devraient être interdits ou si votre ami vous a déjà fait part de son malaise sur le sujet. Comportez vous comme avec un tatoué normal, évitez juste les expressions habituelles du genre « ça va mon tatoué aujourd’hui ? » ou « on va boire un verre et se faire tatouer ce soir ? »

9. Est-ce qu'un enfant de non tatoués sera aussi un non tatoué ?

Y’a pas vraiment de règles. Finalement c’est l’enfant qui décidera lui-même le chemin qui lui correspond le mieux. Le contraire est par contre faux puisque comme tout le monde le sait les tatoués tatouent eux mêmes leurs gamins vers 4 ou 5 ans pour se venger parce qu’ils leur font vivre un enfer.

10. Comment ils montrent aux autres gens qu'ils aiment bien un truc sans se le faire tatouer ?

C’est vrai que c’est dur de montrer aux gens qu’on aime les chevaux, un groupe de musique, la cuisine, les voyages, une citation ou sa propre date de naissance sans se la faire tatouer mais on peut passer par des moyens détournés pour le faire comprendre. En général ça se passe à l’oral, ce qui est plus chiant et prend plus de temps mais on arrive à se faire comprendre. C’est vrai que là dessus, les tatouages aident rapidement à comprendre une personne.

11. Est-ce qu'on peut se mettre en couple avec un non tatoué ?

C’est évidement possible, une fois la barrière de la langue dépassée, vous aurez appris à changer votre propre regard et surtout à vous foutre de celui des autres. Oui les goûts seront très différents dans l’ensemble et vous n’aurez pas du tout les même centres d’intérêts, mais ça sera l’occasion de découvrir plein d’autres trucs.

12. Que représente pour eux cette absence de tatouage ?

Certains non tatoués arborent fièrement leur manque de tatouage et cela représente généralement pour eux un évènement majeur survenu dans leur vie, quelque chose qu’ils apprécient vraiment ou tout simplement un symbole qui leur correspond. C’est une façon de montrer à tout le monde un trait de leur personnalité.

13. Est-ce qu'il y a des célébrités non tatouées ?

Très peu, mais on compte quand même quelque prestigieuses célébrités qui restent dans le camp des non tatoués. Des gens comme Jean-Pierre Foucault, Geneviève De Fontenay et Claude Friton, le célèbre acteur de deux spots publicitaires pour Speedy en 1997. Ouais on a pas les meilleurs.

14. Il n'ont pas peur de regretter plus tard de ne pas s'être fait tatouer ?

Forcément on sait qu’en vieillissant on change d’état d’esprit, de goûts et d’envies, donc c’est évident qu’il y a une peur du moment où arrivé à 70 / 80 ans on va se réveiller un beau matin le coeur lourd de regrets en se répétant cette phrase : « et si je l’avais fait ? ». Puis on deviendra un vrai vieux chiant, pas un vieux cool tatoué, et du coup ça c’est pesant.