Ma passion c’est de lire dans les pensées des gens, et là, en lisant, j’ai découvert que vous aviez tous un gros point commun : vous vous posez des milliers de questions sur le hoquet, auxquelles personne n’a jamais répondu car personne ne se les était posées auparavant. Et c’est normal, car c’est RELOU comme question. Ouais j’ai pas peur des mots ouais, vous avez pas d’occupation plus intéressante que de vous poser des questions sur le hoquet sérieux ? Hein ????? Mais bon, je vais répondre quand même parce que j’ai un grand cœur (et un grand manque d’envie de me faire virer aujourd’hui).

1. Le hoquet est-il normal ?

Le hoquet est un phénomène physiologique normal, et il est le signe de l’irritation du nerf phrénique, un nerf présent au niveau du diaphragme. Quand ce nerf est irrité, il crée des spasmes au niveau du diaphragme, qui provoquent des contractions des muscles de la glotte créant le phénomène du hoquet.

2. Y'a t'il d'autres causes au hoquet ?

Eh oui, il y a des équipes entières de chercheurs qui passent leurs journées à enquêter sur le hoquet, et ils ont découvert que pour déclencher le réflexe de téter chez le nouveau-né, le hoquet est nécessaire et il n’est que le résultat de l’évolution de nos réseaux neuronaux. Super, l’évolution. Ça veut dire que les espèces avant nous n’en souffraient MÊME pas.

3. Quand se manifeste le hoquet ?

Le hoquet bénin se manifeste quand on a mangé trop et trop vite. Quand l’estomac est rempli trop rapidement, ça crée une irritation qui va donc créer le hoquet. Quand on boit trop de boissons gazeuses, c’est pareil, surtout à cause de l’excès d’air avalé qui va également créer l’irritation.

4. L'alcool et les cigarettes sont-ils des facteurs responsables du hoquet ?

Boire de l’alcool, ça favorise les reflux gastro-œsophagiens qui peuvent parfois être responsables du hoquet. Pour ce qui est de la cigarette, c’est la nicotine qui pourrait être en cause, en provoquant cette irritation. C’est pour ça que prendre de la gomme à mâcher, des comprimés à sucer ou du spray buccal à base de nicotine peuvent également provoquer le hoquet. Et c’est relou.

5. Est-ce que le hoquet peut être dangereux ?

Un hoquet chronique qui dure plusieurs jours ou plusieurs semaines, ça peut en effet être dangereux. Ça peut cacher une lésion ou une tumeur sur le diaphragme qui donne un hoquet fréquent. Par exemple, une tumeur du pancréas ou de la base du poumon peut provoquer un hoquet chronique, c’est donc important d’aller faire une radio voire un scanner pour voir s’il n’y a pas quelque chose de plus que le simple hoquet quand ça arrive trop fréquemment. Après, ne soyez pas paranos non plus hein, si vous en avez un une fois par mois et qu’en même temps vous vous enfilez 3 cocas par jour, c’est peut-être juste l’alimentation.

6. Est-ce possible d'avoir le hoquet quand on dort ?

C’est rare, mais c’est possible que le hoquet se manifeste en dormant. La cause de ce hoquet, ce sont les reflux d’acidité de l’estomac dans l’œsophage qui sont favorisés la nuit, puisqu’on est allongés. Si ça va jusqu’à vous empêcher de dormir, vous pouvez consulter un médecin qui vous prescrira un traitement anti-reflux pour que vous retrouviez un sommeil de qualité, où vous comptez les moutons et vous KIFFEZ votre dodo.

7. Comment faire passer le hoquet ?

Aucune technique pour faire passer le hoquet n’a été validée scientifiquement, pourtant il y en existe des dizaines qui sont plutôt efficaces. La première technique, c’est de gonfler sa poitrine en bloquant sa respiration, et de souffler doucement. Ça active le nerf vague qui joue sur les spasmes de la glotte liés au hoquet, et du coup ça PEUT faire passer le hoquet. Sinon, il y existe aussi la technique du verre d’eau, où l’on prend un grand bol d’air en respirant, en bouchant notre nez et en avalant de l’eau. Si ça ne marche toujours pas, il peut aussi être utile de penser à autre chose, ce qui peut marcher quand les gens ont un hoquet de type psychosomatique. Et si ça ne marche toujours pas, j’ai vraiment plus d’idée, je suis désolée mais vous êtes chiants avec votre hoquet, j’ai passé ma journée à chercher des méthodes pour vous et vous n’arrivez même pas à le faire passer.

8. Quand est-ce que les bébés ont le plus le hoquet ?

Le bébé peut avoir le hoquet quel que soit sa méthode d’alimentation, que ça soit au sein ou au biberon. Cependant, les bébés nourris au biberon sont plus souvent sujets au hoquets car ils peuvent plus facilement avaler de l’air en tétant la tétine du biberon. Mais, de façon générale, le hoquet provient plutôt de la vitesse du repas et du volume ingéré.

9. Les fœtus ont-ils le hoquet ?

Déjà, permettez-moi de vous dire que c’est une question très bizarre que vous vous posez là. Mais ensuite, je rajouterai que oui, tout à fait, les bébés peuvent avoir le hoquet alors qu’ils sont encore dans le ventre de leur mère, ce qui crée une drôle de sensation pour la maman. Dans l’utérus, il est possible que l’enfant déglutisse du liquide amniotique, ce qui lui provoque le hoquet. Il n’y a rien à faire pour l’arrêter, et c’est pas très dangereux, mais ça peut en effet être une sensation très spéciale.

10. Comment peut-on faire passer le hoquet du bébé ?

« Pour faire passer le hoquet plus vite, il faut vider l’estomac pour décomprimer le diaphragme », selon un docteur très respectable que je ne connais pas mais que je salue. Pour ça, il faut faire téter le bébé, car la déglutition entraîne l’ouverture de l’estomac. On peut lui proposer un biberon d’eau ou une tétine, mais si même avec ça vous n’y arrivez pas, il n’y a pas à s’inquiéter ; il passera de lui-même après quelques minutes.

D’ailleurs, si vous avez besoin d’autres méthodes, vous avez ici les astuces pour faire passer le hoquet.