En France, on est toujours étonné de voir les adaptations québécoises et il y a un vrai débat entre les francophones. On a déjà parlé des versions québécoises de chansons Disney mais c’était juste du doublage. On a également beaucoup pleuré en lisant les titres de séries traduits en québécois, pourquoi des gens qui utilisent autant d’anglicismes traduisent tous les titres en français ? Mais tout ça, ce n’était rien par rapport aux véritables adaptations québécoises : des séries complètement recréées sans rien changer à part l’accent.

1. Escouade 99 (Brooklyn 99)

Alors que « Brooklyn 99 » revient bientôt avec une huitième saison, un remake québécois de la série fait son apparition : « Escouade 99 ». Tout est identique jusqu’au physique de certains personnages dont la ressemblance est troublante avec ceux de la série américaine.

2. Les invisibles (Dix pour cent)

En janvier 2019, la série « Les invisibles » est sortie à la télévision québécoise. C’est un remake de l’excellente série française « Dix pour cent » qui a cartonné à l’international sous le nom « Call my agent ». Certains scénarios d’épisodes sont directement adaptés de la série française, d’autres sont écrits par des scénaristes québécois.

Les Invisibles | Bande-annonce

L’agence artistique AMG est confrontée à différentes crises et doit assurer sa survie. Pour ce faire les quatre agents feront tout pour subvenir aux besoins parfois excentriques de leur clientèle, allant même jusqu’à négliger leur vie personnelle. ?LES INVISIBLES | Nouvelle série, cet hiver à TVA ?

Publiée par TVA sur Mercredi 12 décembre 2018

3. Le bachelor

« The Bachelor » est une émission de téléréalité américaine qui a été adaptée dans plusieurs pays du monde : en France bien sûr, mais aussi au Canada dans une version québécoise.

Source photo : Giphy

4. Les chefs

« Les Chefs ! », c’est un « Top Chef » canadien diffusé depuis 2010. Les participants doivent cuisiner un produit du terroir québécois et l’inclure dans une recette. À la fin, le gagnant remporte 50.000$ (aaaah) en bons cadeaux (oh…).

5. Caméra Café

« Caméra Café » est une mini-série française qui passait à la télé dans les années 2000. Comme on avait piqué « Un gars, une fille » aux québécois, c’était de bonne guerre qu’ils fassent un remake de « Caméra Café ».

6. The Office (La job)

Personne n’en parle parce que c’était bien naze, mais les français ont fait un remake de « The Office » avec Berléand en 2006. Les québécois ont également fait un remake, « La job », quelques mois plus tard.

7. Un souper presque parfait (Un dîner presque parfait)

« Un souper presque parfait » est l’émission québécoise adaptée de l’émission française « Un dîner presque parfait » (elle-même inspirée de « Come Dine With Me » en Angleterre). Il se passe globalement la même chose mais la voix off est beaucoup moins relou et les invités sont plus drôles que dans la VF.

8. La guerre des clans (une famille en or)

« Une famille en or », c’est l’émission beauf par excellence. Les familles sont pas très futées, le prix à gagner est un lave-vaisselle et on ne doit même pas trouver la bonne réponse aux questions mais ce que la majorité des français ont répondu. Au Quebec, bah c’est exactement la même chose en plus beauf encore si c’est possible.

9. Fort Boyard

De la flotte, des araignées et des nains avec des clés : si ça marche en France, ça marchera forcément à l’étranger. Pour adapter l’émission au public québécois, le Fort français est loué (avec toute l’équipe sauf Olivier Minne) aux producteurs canadiens.

10. La voix (The Voice)

L’émission « The Voice » est un concept néerlandais qui s’est vite exporté dans plusieurs pays du monde. Après les Etats-Unis, la France et la Belgique, c’est le Québec qui s’offre sa version de The Voice et l’appelle La voix (évidemment). Suprise : Garou est aussi coach au Québec.

Est-ce qu’il y a beaucoup de Québécois qui lisent mes tops ? Manifestez-vous en commentaire les guys.