Être à la tête d’un pays, sur le papier, ça a l’air cool : tu peux foutre les gens que tu n’aimes pas en prison, prendre des décisions arbitraires pour l’avenir, t’enrichir ou être sympa, marquer l’Histoire en bien ou en mal. Mais ça, c’est sans compter sur le protocole qui est vraiment pénible et fait de toi la personne puissante la moins libre du monde. Avec différents degrés d’emmerdement.

1. Le pape n'a pas le droit de donner ses organes

Son corps appartient à l’église et ne doit pas être scindé d’une manière ou d’une autre.

2. Au Vatican, les femmes, dirigeantes ou premières dames, doivent forcément s'habiller en noir

Seules 7 femmes ont le droit de se vêtir de blanc au Vatican, et ce sont les 7 reines de pays catholiques. Ça fait pas lourd.

3. Les présidents et vice-présidents américains n'ont pas le droit de conduire

Y compris quand ils ne sont plus en exercice. Ces mesures de sécurité décidées par le Secret Service ont été drastiquement renforcées après l’assassinat de Kennedy (même si Kennedy ne conduisait pas donc bon on voit pas trop le rapport).

4. En France, le président doit faire super gaffe avec les symboles religieux

Séparation de l’Eglise et de l’Etat oblige, le chef de l’Etat français ne doit pas faire de signes religieux pendant son mandat. Un exemple typique est celui de l’enterrement de Johnny Hallyday : venu devant le cercueil, Emmanuel Macron a failli se saisir du goupillon avant de se souvenir qu’il n’avait pas le droit. Le président n’a pas non plus le droit de faire un discours dans une église.

5. Au Royaume-Uni, les groupes parlementaires doivent être séparés de la distance équivalente à deux lames d'épées tendues

Ce qui est pas super pratique comme système de mesure mais évite ainsi que les uns et les autres ne se la jouent Game of Throne à la chambre.

6. La famille royale anglaise est obligée d'emporter avec elle un costume noir quand elle voyage

Au cas où il y aurait un deuil soudain à porter. La mort s’en fout que les Windsor soient en vacances.

7. Le président français n'a pas le droit d'aller à l'Assemblée nationale

Ce n’est pas si absurde puisqu’il s’agit d’entériner la séparation des pouvoirs en évitant que le représentant du pouvoir exécutif ne vienne mettre la pression au pouvoir législatif. Mais c’est vrai que c’est assez bizarre.

8. Les présidents américains sont obligés de prévoir leurs funérailles une fois entrés en fonction

Histoire d’avoir un peu de marge de manoeuvre sur leur enterrement à présent qu’ils sont super exposés aux dingos de tout poil.

9. La reine Elizabeth n'a pas le droit de s'asseoir sur un trône sauf si c'est le sien

Raison pour laquelle elle ne s’est pas assise dans le trône de fer sur le plateau de Game of Thrones qu’elle a visité, et ce en dépit des invitations nombreuses et répétées de l’équipe de tournage.

10. Les membres de la famille royale britannique n'ont pas le droit de jouer au Monopoly

C’est plus une convention qu’une règle établie (comme souvent en Angleterre), mais l’idée est d’éviter que les membres de la famille royale ne s’écharpent à propos d’un hôtel habilement placé sur la rue de Vaugirard.

11. La première dame américaine n'a pas le droit d'ouvrir les fenêtres ni dans les voiture, ni à la Maison blanche

Encore une mesure de prévention décidée par le Secret Service qui s’occupe de la sécurité des présidents américains.

12. La famille royale britannique n'a pas le droit de manger d'ail

Pour des raisons d’haleine, évidemment. Elle ne peut pas non plus manger de fruits de mer, mais là c’est plus logique puisque c’est pour éviter une intoxication pure et simple.

13. Le président français est obligé de taper la discute avec son successeur pendant des plombes

Cette passation de pouvoir implique un entretien privé entre le sortant et l’entrant. Pas de problème sur le principe, sauf bien sûr quand l’entrant a battu le sortant, ce qui a par exemple été le cas lors de la victoire d’Hollande contre Sarkozy. De là l’obligation de se parler alors qu’on en a pas envie. Relou.

14. En France, il n'y a pas de fève dans les galettes de l'Elysée

Non qu’on craigne que le président l’avale, mais parce que, et là je cite Macron, « il ne saurait y avoir de roi en république ». Ils poussent la symbolique un peu loin, non ?

15. La famille royale garde 6 corbeaux dans la Tour de Londres

Tout ça parce qu’un astronome du XVII° a dit au roi de l’époque que si les corbeaux s’enfuyaient le royaume s’effondreraient. Depuis, la superstition est restée et s’est transformée en tradition folklorique.

Pas cool d’être président.