On est des tas de gens à avoir essayé ou à utiliser encore des applis de rencontre. Elle est aujourd’hui bien loin l’époque où on avait honte de dire qu’on était sur Tinder ou Happn. Maintenant, c’est juste normal, voire banal. Mais ça n’empêche pas les gens de « mal utiliser » ces outils, ce qui provoque énormément de choses chiantes sur les applis de rencontre. Voilà pourquoi je te propose un petit guide avec quelques règles à suivre pour que tout le monde se sente mieux dans sa quête de l’amour (ou du sexe, peu importe) sur les apps. Si tu ne les suis pas, ne t’étonne pas de ne pas trouver ce que tu cherches.

1. Si tu matches avec quelqu'un, tu lui parles

Ben ouais, on les connaît les gens qui matchent à tour de bras mais qui n’engagent jamais aucune conversation. Y a-t-il un intérêt à cette démarche ? Je te le donne en mille : non. Bon, c’est sûr, ça arrive de matcher des personnes pour se rendre compte a posteriori qu’elles ne nous plaisent pas vraiment, ou qu’on a rien à leur dire. Dans ce cas, autant les supprimer (dans l’appli hein, ne les tue pas). Sinon, dis-leur au moins bonjour si tu n’as pas d’inspi.

2. Si quelqu'un te ghost, tu laisses tomber

Je pense que tu n’as plus besoin de la définition de « ghoster » aujourd’hui, donc je passe à la suite. Quand quelqu’un te ghost, c’est tentant de lui renvoyer un, deux, trois, quatre, cent quatre-vingt-onze messages pour savoir pourquoi il ne répond plus. C’est une grosse erreur. Tu peux à la limite relancer gentiment une fois en évitant d’être lourd(e), mais c’est tout. Si la personne a envie de te parler, elle reviendra te parler. Sinon, c’est qu’elle a mieux à faire (du sexe avec quelqu’un d’autre, ou un tournoi de palet vendéen par exemple), et dans ce cas ça ne sert à rien d’insister.

3. Ne dénigre pas les gens dans ta bio

J’ai déjà lu des phrases aussi délicates que : « les nains de moins d’1m75 ça dégage », ou « si tu regardes TPMP c’est NEXT », ou « les Poufsouffle c’est MORT ». En soi, tu as tout à fait le droit de trouver que les fans de Cyril Hannouna ne sont pas attirants, mais annoncer ça avec aussi peu de tact ne te fera que passer pour un individu désagréable, voire agressif. Donc modère tes propos, surtout s’ils concernent des attributs physiques auxquels on ne peut pas grand chose. Bon après je te dis ça à toi alors que t’es sûrement pas concerné(e) donc passons au point 4 de ce pas.

4. Ne mets pas de photos à plusieurs, où alors il faut bien qu'on te reconnaisse

Ça paraît débile de le rappeler, et pourtant c’est encore un problème récurrent. Pas mal de gens se foutent toujours en groupe sur leurs photos de bio, alors on sait pas si on est sur le profil de la meuf ultra stylée à droite de la photo ou sur celui de la personne beaucoup moins charmante à ses côtés. Bref, ça porte à confusion, donc vaut mieux éviter. Ou alors mets une seule photo de groupe au milieu de plein de portraits individuels où on te voit bien, histoire de prouver aux autres que t’as quand même deux ou trois amis et que tu n’es pas un tueur en série sociopathe.

5. Si dès le début le courant ne passe pas avec quelqu'un, tu n'es pas obligé(e) de lui expliquer et tu peux disparaître discrètement

On parlait du ghosting plus haut ; loin de moi l’idée de le diaboliser. Sur les applis de rencontre, tu as le droit de ghoster. Tu ne vas pas faire un pavé de 50 lignes pour expliquer à une personne pourquoi elle ne te plait pas pour ensuite prendre son flambeau et l’éteindre en lui disant que ta décision est irrévocable. A la limite, si elle insiste, tu peux lui expliquer gentiment, mais sinon la plupart des gens sont habitués à ce fonctionnement aujourd’hui. Pas de place pour les remords.

6. Le premier date, c'est ni chez toi, ni chez lui/elle, ni au ciné

Chez l’un ou l’autre, ça peut être source de malaise, surtout si celui qui reçoit ne sait plus comment faire partir son invité. Au ciné, c’est juste un peu con d’aller s’enfermer dans une salle côte à côte sans avoir bien parlé avant. Allez boire un café, une bière, allez vous promener, ou braquez une banque, c’est pas très original non plus mais ça reste les meilleurs plans. (Attention il y a un piège).

7. Il est interdit d'utiliser les mots attachiante / délichieuse / célibattante dans ta bio

Oui oui oui, de nos jours on voit encore l’adjectif « attachiante » utilisé au premier degré dans des bios Tinder. Je sais, ça paraît totalement aberrant. Alors si tu lis ceci et que tu utilises un de ces mots pour te décrire sur les applis de rencontre, cesse tout de suite. Ça fera du bien à tout le monde.

8. On ne met pas de photo avec le filtre chien, ni avec aucun autre filtre d'ailleurs

A la limite, si c’est un filtre qui te rend moche, ça peut être drôle et mettre en avant ton sens de l’autodérision. Mais tout ce qui est filtre chien, filtre qui te lisse la peau, te fait briller les yeux ou te met une couronne de fleurs sur la tête, c’est non, non et non. On n’est pas sur Snapchat, et personne ne veut de relation avec quelqu’un qui ne ressemble pas à un humain (ou alors c’est chelou et peut-être même illégal).

9. N'utilise aucune de ces phrases dans ta bio :

« On dira qu’on s’est rencontré au musée »

« Je ne mords pas, quoique… »

« Cherche un partenaire pour faire le tour du monde » ou « J’adore voyager » (non, sans blague ?)

Bref, t’as compris, évite ces phrases qu’on retrouve dans 3 profils sur 4 et qui ne sont plus drôles ni intéressantes depuis les débuts de Tinder. Tu vaux bien mieux que ça.

10. Ne fais pas une bio entièrement en émojis

A deux ou trois exceptions près où les bios émojis peuvent raconter une vraie histoire et être drôles, la plupart du temps elles ne reflètent que ta flemme d’utiliser des mots pour te décrire. On se retrouve donc avec un émoji avion pour dire que tu aimes les voyages (original), un émoji pizza pour dire que tu aimes la pizza (original) ou encore un émoji bière pour dire que tu aimes la bière (original). Et puis personne ne prend le temps d’analyser cette suite de dessins qui sont toujours les mêmes d’un profil à l’autre. Non, vraiment, c’est à chier les bios en émojis.

Et puis un peu d’honnêteté sur Tinder, ça fait pas de mal non plus.