Les JO d’hiver à Pekin auront fait beaucoup parler d’eux, en bien et en mal, mais bon surtout en mal on ne va pas se mentir (et on comprend). Essayons toutefois de retenir les bons moments de cette compétition et notamment les records qui ont été battus.

Patinage artistique, patinage de vitesse, poursuite par équipe et encore quelques autres épreuves que personne ne connaît et dont on s’intéresse partiellement une fois tous les quatre ans (sauf le curling, ça c’est vraiment trop bien je vous jure).

Voilà un topo des records de cette édition, et vous verrez, les Français ont fort heureusement su briller en patinage artistique : FIERTÉ.

1. Le Suédois Nils van der Poel arrive en première place du patinage de vitesse - 10 000 m

Le Suédois Nils (non pas celui qui a détruit l’appareil photo de ses parents, lol) Van der Poel a battu le 11 février dernier, le record du monde de patinage de vitesse sur 10 000 m. Oui 10 km en vitesse ça semble bizarre, et pourtant c’est bel et bien l’épreuve, et figurez-vous que le jeune athlète de 25 ans a réalisé l’impressionnant chrono de 12’30’’74, battant ainsi son propre record du monde du 10 000 m qui remontait à février 2021.

2. La Néerlandaise Suzanne Schulting prend la tête du patinage de vitesse sur piste courte - 1000 m

Encore en patinage de vitesse et le même jour que Nils Van der Poel, un record a été battu, chez les femmes cette fois-ci. La Néerlandaise Suzanne Schulting a émerveillé les spectateurs en enregistrant un chrono spectaculaire : 1’26″514, qui est donc le meilleur chrono de tous les temps, et bat ainsi l’ancien record du monde.

3. Les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron remportent l'épreuve de patinage artistique, danse sur glace

Déjà quadruples champions du monde, les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont fait la fierté de la délégation française. Ils ont réalisé le score le plus élevé de l’histoire dans la discipline de la danse rythmique sur glace avec un score de 90,83 points (je sais ça ne vous parle pas, mais en gros c’est excellent). Ils ont également établi le meilleur score de l’histoire au total après le programme libre, avec 226,98 points.

4. Les Canadiennes remportent l'épreuve de poursuite par équipes, et battent le record Olympique

Les Canadiennes Blondin, Maltais et Weidemann ont établi le 15 février dernier un nouveau record olympique en poursuite par équipes, alors qu’elles n’avaient jamais remporté cette épreuve aux JO auparavant.

Elles sont donc championnes olympiques en établissant par la même occasion un nouveau record olympique avec un chrono de 2’53″44, devant le Japon qui termine deuxième de la course (à cause d’une malheureuse chute notamment), et des Pays-Bas en troisième position.

5. Les Néerlandaises à l'épreuve du short track, 3000m

L’équipe Néerlandaise composée de Suzanne Schulting (encore), Selma Poutsma, Xandra Velzeboer et Yara van Kerkhof, était déjà annoncée comme favorite pour cette épreuve. Détentrices du record du monde, elles ont été sacrées championnes olympiques en relais par équipes sur 3000 m en short-track, en établissant un nouveau record du monde en 4.03.409, devant la Corée du Sud et la Chine.

6. La Japonaise Miho Takagi remporte 1 000 m en patinage de vitesse, avec un nouveau record olympique

A différencier avec l’épreuve du circuit court ou la Néerlandaise Suzanne Schulting a pu briller, il s’agit là d’un autre type d’épreuve : le patinage de vitesse sur circuit long qui a été remporté par Miho Takagi avec un chrono de 1’13″09, le nouveau record olympique.

Elle se classe donc à la première place du podium devant La Néerlandaise Jutta Leerdam (+0″64) et l’Américaine Brittany Bowe (+1″42).

7. Les Chinois Sui Wenjing et Han Cong en patinage en couple, programme court

Le record avait déjà été battu dans la soirée par le couple composé d’Anastasia Mishina et Aleksander Gallimov avec un score de 82,76 points, et quelques minutes plus tard ce sont les Chinois Sui Wenjing et Han Cong qui vont impressionner le public. Avec 84,41 points, le couple de patineurs prend la première place du concours et établit un nouveau record du monde.

8. Et PAS de records de médailles pour la France

Nous attendions avec impatience (ou pas) que l’équipe de France batte son record de médailles aux JO d’hiver qui était de 15 médailles, et de peu, car nous en remportons quand même 14 (5 en or, 8 en argent et 2 en bronze), ce qui est un bilan quand même pas dégueu.

Nous terminons 10ème du classement des médailles, qui est dominé par la Norvège (37 médailles), l’Allemagne (27 médailles) et la Chine (15 médailles, dont 9 en or).

On se retrouve en 2026 en Italie pour se remater le curling, le biathlon et la patinage tous ensemble.