Coucou mes petits cromesquis !

Ça y’est, Hélène Darroze a enfin trouvé la sortie de la boite noire et le concours peut continuer. Malheureusement, ca sera sans Baptiste, éliminé face au terrible Matthias.

Une épreuve mythique en appelle une autre, car cette fois ça sera LA GUERRE DES RESTOS. Et bien sûr, cette année tout est à emporter. Foutu Covid.

1. Recherche appartement ou maison

On commence par la visite des locaux disponible.

Ils rentrent dans un resto italien un peu fade : « mama mia l’Italie vai les pizzas« . Bon.

Ensuite un resto polonais AVEC DES NÉONS AU MUR.

Et enfin, un bistrot français (donc ils ont mis de l’accordéon en fond) tout droit sorti de 1975.

Bon courage.

2. DJ Matthias

Tout de suite : un gif absolument nul et donc tout à fait nécessaire. Le but est de viser l’hilarité de l’audience grâce à un décalage humoristique, mais aussi d’essayer de rendre sympathique un candidat qui ne l’est pas.

Source photo : Giphy

3. Confinés.

Idée pas bête de Pierre et Bruno : puisque les clients ne mangeront pas sur place, autant faire une déco d’appartement.

Pas con.

Du coup, Pierre achète un baby-foot. Y’a plus d’argent pour les fourchettes mais au moins y’a un baby-foot.

Le menu ? Quoi le menu ? On s'en fout, on a un baby.

4. Nomade.

« Alors Momo tu veux faire un restaurant oriental ? »

Derrière cette phrase un peu gênante de Matthias se cache un vrai projet : le restaurant nomade, inspiré de la cuisine orientale.

Du coup Matthias achète des cactus et nous inflige le chef Etchebest qui chante du Dutronc. Affreux.

5. Un squat.

Sarah et Arnaud ont une idée : ils veulent faire un squat.

Bon.

6. Arnaud est légendaire.

Arnaud : « Oui oui je sais faire des tags vous inquiétez pas »

Aussi Arnaud :

7. LE FEU !

Giga bordel chez Matthias et Mohamed qui ont littéralement foutu le feu à la baraque.

Et pas qu’un peu. Malheureusement, la production a évacué Matthias.

Dommage …

8. Horrible.

C’est la pire devanture de l’Histoire.

La légende dit même qu’Arnaud aurait chié sur le trottoir pour faire plus crédible.

9. A table.

François Regis Gaudry a tranché : pas d’ouverture pour la super coloc, mais on ouvre le squat qui pue la pisse de chien et celui qui a cramé tout le quartier. Choqué et déçu.

Plus tard, on découvre que ce n’est pas François Regis Gaudry qui est agaçant en fait, c’est TOUS les critiques culinaires.

Oui le maquereau super, mais y'a quoi à boire ?

10. Au revoir ...

Après la victoire du restaurant de Mohamed et Matthias (hélas), place à la dernière chance. Sur le thème PASSIONNANT de la salade.

Et au terme d’une belle épreuve, c’est donc Arnaud qui quitte le concours. Une grosse surprise mais un beau parcours. On se rappellera de son plat au caca et de sa devanture au pipi. Un très grand.

Salut l’artiste.