La langue française est sexiste, ça fait bien longtemps qu’on le sait. Dès le moment où j’ai appris à l’école que le masculin l’emportait toujours sur le féminin, j’ai compris qu’il y avait un problème dans tout ce bordel. Le pire, c’est que certains mots qu’on utilise tous les jours ont en fait une origine super sexiste. Pas étonnant quand on sait que la quasi totalité des mots ont été choisis par des hommes…

1. Clitoris

Même s’il n’est toujours pas mentionné dans la plupart des livres de SVT, le clitoris a été découvert au XVIème et les scientifiques se sont disputés pour le nommer comme s’ils avaient découvert l’Amérique. L’un d’eux aurait fini par imposer le nom clitoris du grec « kleitorizein ». Historiquement, ce mot est un synonyme de fermoir pour un bijou par exemple. Il a notamment été utilisé dans des poèmes paillards où des hommes doivent s’occuper de ce fermoir. Très classe.

2. On

Tu pensais que « on » était un pronom neutre ? En fait, pas vraiment. Étymologiquement parlant, « on » vient du vieux français « hom ». Tu l’auras deviné, c’est un cousin du mot « homme » et il a été décidé qu’il serait neutre car il désigne les humains, l’Homme avec un grand H (comme »homo erectus »). MOUAIS.

3. Vertueux et Virtuose

Ces deux mots sont des dérivés du mot « vertu » qui a une histoire moyennement sympa. À l’origine, c’est une affaire d’hommes puisque « vertu » vient du latin « virtus » (comme dans viril). Dans l’Antiquité, la vertu désigne les qualités masculines et lorsque le terme a été étendu aux femmes, devine quelle était la principale qualité requise ? La virginité et la chasteté évidemment.

4. Patrimoine

Patrimoine vient du latin « patrimonium », littéralement « les biens du père ». Déjà, ça pose les bases. Les biens du foyer sont forcément ceux du patriarche, le chef de famille, et c’est lui qui les transmet par la suite. À l’inverse, tout le vocabulaire du mariage est relatif au mot mère. On savait se marrer en langue latine.

5. Vagin

Sans surprise, le vagin a également été nommé par des hommes et son étymologie est glauque comme tout. Le mot latin « vagina » signifie « le fourreau pour mettre son épée ». C’est vrai ça, à quoi pourrait servir un vagin si ce n’est à mettre un pénis à l’intérieur ? La plus ancienne utilisation connue de ce mot remonte à 1674 au cas où tu te poserais la question.

6. Hystérie

Aujourd’hui, tout le monde devrait savoir que ce terme est profondément sexiste puisqu’il désigne une maladie exclusivement féminine qui n’a en réalité jamais existé. Hippocrate, considéré comme le père de la médecine, a été le premier à avancer que certaines femmes avaient un trouble des organes génitaux qui les rendaient ingérables et pendant des siècles, des médecins ont posé ce diagnostic à tort et à travers en conseillant de masser les parties génitales féminines pour calmer les hystériques. Ce terme est resté officiellement une maladie jusqu’en 1952.

7. Utérus

« Utérus » vient également du mot grec « hysteria » qui a donné son nom à l’hystérie. Les médecins ont longtemps été convaincus que c’était l’utérus qui débloquait complètement et rendait les femmes invivables au quotidien. Dire qu’en fait c’était juste le manque de droits, de respect et d’égalité… Fascinant.

8. Patrie

Tout comme « patrimoine », le mot « patrie » vient de « père » puisque pendant longtemps, c’était l’origine du père qui permettait l’appartenance à une nation. Parallèlement, l’Algérie colonisée a longtemps été appelée « fille de France ». Un terme bien paternaliste comme on aime.

9. Con

Tout comme tu connais l’histoire du C caché dans le logo Carrefour, on t’a surement déjà dit que « con » était un terme pour designer le sexe féminin. Ce mot vient du latin « cunnus », qu’on retrouve par exemple dans cunnilingus, et ce n’est qu’au XVIIIème siècle qu’il a pris le sens d’abruti ou salaud. Pourquoi ? Personne ne sait vraiment. Il est probable qu’il y ait eu une confusion avec le mot « cornard », lui même devenu « connard ».

10. Trompes de Fallope

Gabriel Fallope est un chirurgien et anatomiste du XVIème siècle qui a découvert pas mal de trucs dans l’anatomie féminine en découpant des gens. Comme il avait un melon sur-développé, il s’est dit qu’il allait caler son nom de famille dans le nom de sa découverte (qui se trouve dans le corps de la moitié des êtres humains tout de même). Ça parait fou n’empêche.

Sources : Le MondeSlateHypothèses