Le principe du caméo au cinéma est un truc utilisé depuis bien longtemps, Alfred Hitchcock n’hésitait pas à apparaître dans ses propres films pour se tourner en ridicule dans une courte scène. On vous avait d’ailleurs parlé des apparitions des réalisateurs dans leurs propres films mais on a eu envie d’être un poil plus spécifique puisqu’on va parler ici des réalisateurs et membres des équipes de production qui ont fait un caméo où ils mouraient dans leur film. Ceux qui ont pas mal d’humour quoi.

1. Peter Jackson dans "Le seigneur des anneaux : le retour du roi"

Si le caméo de Peter Jackson qui mange une carotte dans le premier volet de la trilogie du Seigneur des anneaux est connu, celui du troisième est un poil « moins » célèbre (sauf pour les vrais connaisseurs qui parlent elfique). On le voit pourtant se prendre une flèche tirée par Legolas dans le buffet et crever à l’écran. Belle performance.

2. Martin Campbell dans "Casino Royale"

Le réalisateur Martin Campbell à qui ont doit plusieurs films de la saga James Bond est tué dans deux d’entre eux : Goldeneye et Casino Royale. Dans le premier il est écrasé alors qu’il est en moto et dans le deuxième il fait un chauffeur de taxi assassiné. Un beau moyen de se mettre en scène. Sacré Martin, toujours à faire le mort pour faire marrer les copains.

3. David Hayter (scénariste) dans "X-Men"

Très impliqué sur le projet de la première adaptation au ciné des X-Men, le scénariste joue le tout petit rôle d’un flic tué par Le lézard et Dent de Sabre dans une scène du film. Bon on va pas se mentir, faut savoir qui c’est le gars sinon on se dit juste que c’est un figurant. Je vous invite à revoir cette bande annonce avec de la musique technologique qui n’a pas pris une ride.

4. David Koepp (scénariste) dans "Jurassic Park : le monde perdu"

Quand on écrit un scénar où un T-Rex pourchasse un type et le bouffe, c’est toujours drôle de se dire que ça pourrait être soi-même le personnage. C’est ce que Koepp a fait, en s’écrivant un rôle sur mesure qui est d’ailleurs crédité au générique au nom de « bâtard malchanceux ». De l’humour jusqu’au bout.

5. Michael Bay dans "Transformers"

Une toute petite scène dans laquelle un civil en image de synthèses se fait dégager par le gros méchant Megatron (un bon nom de méchant ça) et s’explose sur un taxi à plusieurs mètres de là ça passe assez inaperçu. Mais Michael Bay a bien révélé que la victime avait été modélisée sur son image, il a donc pris plaisir à se filmer en train de se faire tuer par une voiture robot. Ou un robot voiture. Jamais compris le truc.

6. Franck Miller dans plusieurs de ses adaptations

Auteur prolifique de comics, Franck Miller apparait dans pas loin de trois de ses adaptations en se faisant buter à chaque fois. Dans Daredevil il est tué par Bullseye avec un stylo, dans The Spirit (qu’il réalise et que je vous déconseille) il est décapité et finalement dans Sin City il se fait tuer par Marv. Le monsieur aime bien se voir mourir.

7. Oliver Stone dans "Platoon"

Dans son film « quasi-autobiographique » sur la guerre du Vietnam Oliver Stone fait une toute petite apparition dans laquelle il joue un soldat qui explose littéralement à cause d’une bombe. C’est pas super drôle vu que c’est un film de guerre réalisé par un type qui a vraiment fait cette guerre. Donc je vais m’abstenir de faire une vanne.

8. Russel Mulcahy dans "Highlander"

Russel Mulcahy, réalisateur du film Highlander a kiffé écrire un petit rôle pour lui-même dans le film, celui d’un personnage tiraillé entre les épreuves de la vie, tout en nuance, qui se fait rouler dessus par une moto. Très beau rôle, très dramatique.

9. Quentin Tarantino dans plusieurs films

S’il crève déjà dans les films Planet Terror, Desperado et Une nuit en enfer de son pote Robert Rodriguez, Tarantino sait aussi très bien se tuer tout seul à l’écran dans ses propres films. Reservoir Dogs, Kill Bill, Django, Inglorious Bastards… On est probablement face au réalisateur qui meurt le plus dans les films, bien qu’en général on parle plus de petits rôles que de caméos dans ces exemples.

10. John Landis dans "Le loup-garou de Londres"

L’auteur et réalisateur du film Le loup-garou de Londres John Landis (que vous connaissez également pour le clip de Michael Jackson Thriller ou pour le film The blues brothers) s’était réservé un rôle pépére de piéton qui se fait éclater par une voiture. Une belle scène de mort de réalisateur comme on voit que trop peu.

Alors c’est pas mal ces réalisateurs qui crèvent à l’écran plutôt que de crever l’écran (j’ai attendu tout le top pour la sortir). Et vu que je sais d’avance que vous en voulez encore, insatiables que vous êtes, vous pouvez aller voir les caméos improbables dans les films et les meilleurs caméos de Stan Lee dans les films Marvel, RIP champion.

Sources : Tv Tropes, IMDB, Buzzfeed.