Le collège c’est vraiment une sale période. On a des boutons sur la gueule, on n’a pas confiance en soi, on grandit n’importe comment, personne ne nous comprend et surtout… On doit survivre à la dure loi des populaires du collège. Ces gens qui se déplacent en groupe en faisant la loi avec leurs vêtements beaux (selon les standards du collège hein, pas vraiment beaux) et leur comportement irrévérencieux qui font d’eux les people de l’établissement. Nonobstant, est-ce si cool d’être populaire au collège ? Bien sûr que non, sinon on n’aurait pas fait de top.

1. Ça ne te servira strictement à rien pour trouver du taf plus tard

On n’a jamais vu un employeur dire au candidat « Eh donc là je vois dans votre CV que vous avez été populaire de la 5ème A à la 4ème C au collège Chombart de Lauwe de Paimpol, quelle expérience en avez-vous tiré ? ».

2. La popularité au collège se base sur des critères extrêmement claqués

Marques de vêtements, nombre d’abonnés sur tik-tok, nombre de boutons sur le visage… EUH en fait, ce serait vachement mieux si ça se basait sur le nombre de livres que t’as lus et le nombre de langues que tu parles.

3. On peut pas être populaire au collège et populaire plus tard dans la vie, c'est soit l'un soit l'autre faut choisir

Quand t’es populaire au collège, c’est que t’as atteint ton apogée, après ça ne fait que descendre et franchement personne ne veut être là pour voir ça.

4. Les populaires sont juste les plus riches en fait

Pour suivre toutes les modes, avoir le dernier iPhone et un brushing toujours au top, il faut du temps mais il faut aussi de l’argent. Globalement les populaires sont juste des fils et filles à papa maman plein de pognon. Ils seront bien emmerdés quand ils devront se débrouiller tout seuls alors que toi avec ton look de schlague et tes cheveux gras tu n’auras aucun mal à t’épanouir dans l’ouverture d’une boîte de conserve.

5. Quand on est populaire on est très vite invité dans les soirées donc on a d'autant plus de risques de finir alcoolique

Si tu penses que la pression pour consommer des trucs illicites est difficile à supporter, sache que pour un populaire c’est pire. Ne commencez jamais l’alcool les enfants, après vous n’arriverez plus jamais à arrêter et vous devrez faire des « after work » une fois adulte. Si on avait su que ça finirait comme ça, on n’aurait jamais commencé.

6. Pour être populaire il faut une bonne dose d'insolence avec les profs, or être insolent tout le temps c'est fatigant

Impossible d’être populaire sans être également un élève relou qui se la joue rebelle et se démarque en vannant les profs. Tellement chiant. Tous les profs te détestent et c’est con parce que les profs sont plutôt du genre utiles pour tout ce qui concerne l’éducation, le programme scolaire toussa toussa. Hyper relou d’être un thug life.

7. Ils doivent saluer la moitié des élèves du collège quand ils arrivent le matin

La fleeeeeeeeeeeeeeemme.

8. Les populaires doivent être à la fois méchants et drôles

Or, ce n’est pas facile d’être méchant si on n’est pas drôle, dans ce cas on devient juste une grosse bouse animée par la haine rayée du panthéon des gens populaires. Vous imaginez un peu le stress ?

9. Les populaires sont toujours en groupe

Brassens le disait bien « Le pluriel ne vaut rien à l’homme et sitôt qu’on est plus de quatre On est une bande de cons ». Voilà le sort réservé aux populaires car on n’est jamais populaires tout seuls. Faut se taper une petite cour de gens aspirant à la popularité et moralement ça ne présage rien de bon pour ces personnes sur le plan humain.

10. Il faut prévoir des happenings pendant les cours

Entre un comportement insolent qui va mettre l’ambiance dans le cours, les blagues intempestives pour amuser la galerie et le lancement de rumeurs, être populaire est une activité à plein temps et non rémunérée. C’est scandaleux.

Ah les bons souvenirs du collège