Dans tous les aspects de la vie il faut un méchant, quelqu’un qu’on a le droit de détester même si au fond, c’est peut-être un chic type.

Dans la bouffe c’est la coriandre, et dans le tennis bah c’est ce pauvre petit Djoko.

Avec tout ce qu’il vient de se passer, et le fait qu’il ne puisse pas jouer en Australie, le Serbe est dans la sauce et se fait encore plus détester du public et même de ses adversaires.

Mais pourquoi Djoko est-il si relou ? Après tout il fait quand même partie des légendes du tennis. Alors oui il est excellent dans son sport mais ça ne fait pas de lui quelqu’un d’appréciable avec qui on aimerait partir pour une aprem en rando le dimanche.

1. Parce qu'il fout la merde depuis 2 semaines

Vous avez sûrement vu l’affaire passer dans tous les médias sportifs, et même les médias généraux en fait, mais Djoko vient de se faire jeter comme un malpropre d’Australie car son visa a finalement été refusé.

La raison est simple : il n’est pas vacciné, et l’Australie est en ce moment en train de se battre pour mettre en place un pass vaccinal.

On ne va pas donner notre avis sur le vaccin, mais comme le dit Nadal « il connaissait les règles », et ce qui est dommage pour le tennis c’est que tout le monde parle de l’Open d’Australie sans même parler réellement du sport en lui-même juste à cause de cette affaire.

2. Federer : l'élégance, Nadal : la puissance, Djoko : beh Djoko

Beaucoup le disent, mais Federer est très réputé pour son jeu élégant et son fair-play, Nadal est réputé pour sa puissance et sa determination, et Djoko se place un peu entre les deux.

C’est jamais simple d’avoir le cul entre deux chaises, et Arnaud Di Pasquale affirmait : « son jeu ennuyant est moins puissant que celui de Nadal et moins élégant que celui de Federer, quand on analyse avec un oeil de spécialiste il fait des choses impressionnantes, mais ça touche moins le grand public ». Voilà ni vous, ni moi n’avons un oeil de spécialiste et c’est pour ça que Djoko est juste plus relou à regarder.

3. Parce qu'il est un peu mégalo le Djoko

Le bougre a créé la PTPA (Professional Tennis Player Association) et s’est donc auto-proclamé porte-parole de tous les joueurs professionnels de tennis (alors qu’il existe déjà l’APT, Association of Tennis Professionnals), rien que ça.

4. Parce que sur le terrain il a un sale caractère

Djoko est aussi connu pour crier, s’énerver et casser des raquettes lorsque les choses ne tournent pas comme il le voudrait.

Evidemment Federer est bien plus calme et même si Nadal a parfois ses excès, Djoko semble plus nerveux, et ça on apprécie moyennement.

5. Parce que même s'il est respecté, c'est toujours la 3eme roue du vélo

Comme je l’ai dit dans le point 2, les trios ça ne fonctionne jamais vraiment.

Regardez les Totally Spies, on sait tous qu’Alex c’est un peu celle qui est là pour décorer. Alors même si Djoko ne « décore » pas (il a désormais autant de Grands Chelem que ses deux adversaires), il entre dans un univers dans lequel on a surtout historiquement les fans de l’espagnol vs les fans du suisse.

6. Parce qu'il est pas toujours hyper reglo

C’est en 2008 que l’américain Andy Roddick dira lors de l’US Open avant d’affronter Djoko : « Il a mal aux deux chevilles ? Et à la hanche ? Et au dos ? Et des crampes. Et la grippe aviaire. L’anthrax. Le SRAS. Soit il a tendance à faire un peu trop appel au médecin, soit c’est le gars le plus courageux du monde. À vous de décider ».

Et on le connait aussi pour ses longues pauses pipi (« toilets breaks ») entre les breaks qui font rager ses adversaires. Pas très sport tout ça.

7. Parce qu'il parait hautain et n'est pas toujours correct avec le staff

Ok je le connais pas personnellement, mais beaucoup s’accordent pour dire que Djoko paraît hautain, surtout avec le staff.

On se souvient tous de l’US Open 2020, lorsque qu’il s’est énervé et a balancé une balle qui a heurté un juge de ligne. Même si ça n’était pas volontaire, le geste était déplacé.

En 2015, il s’était aussi emporté contre des ramasseurs de balles qu’il jugeait trop lents à lui amener sa serviette. Il s’excusera par la suite, mais on voit là un peu son caractère de princesse qui forcément ne plait pas à tout le monde.

8. Parce qu'il est trop mécanique

Encore une fois comme expliqué un peu dans le point 2, on reproche beaucoup à Djoko d’avoir un jeu hyper efficace, et donc pas assez glamour.

Voilà, Djoko c’est une recette qui fonctionne mais qui est moins spectaculaire.

9. Parce qu'il bouffe de la coriandre dans tous ses plats

Et que la coriandre c’est degueu.

10. Parce qu'il faut toujours quelqu'un à détester, et si c'est pas lui ça sera juste un autre

Voldemort, Dark Vador, le Joker…chaque histoire a son méchant.

Et vous voyez bien, chaque méchant a sa complexité, son histoire et est en fait (ou au moins, a été à un moment dans sa vie) un type bien.

C’est pareil pour Djoko, le public aime le détester, il n’est pas très populaire, mais peut être qu’un jour, s’il continue de tout gagner et de prouver que c’est une légende (et qu’il arrête de balancer des balles dans la tête des gens), il gagnera aussi le coeur des spectateurs.

Crédits photo (Creative Commons) : DatBot