Quand tu n’es pas trop à découvert (hum hum), se faire un resto est un vrai kiff. Entre potes ou en couple, avec sa famille ou ses collègues, on aime bien se péter le bide à plusieurs. Mais au final, est-ce qu’on ne ferait pas mieux d’y aller tout seul, sans ces loosers qui nous gâchent le repas ? Moi je pense que la question, elle est vite répondue.

1. Personne ne te pique tes frites

Ça suffit les potes qui disent « Oh moi je vais prendre une salade » et qui finissent par te foutre la pression pour que tu leur donnes la fin de tes frites. En allant manger tout seul, tu esquives ce problème de façon magistrale. Et tu peux même demander un doggy bag pour emporter ta fin de repas et te gaver chez toi, bim !

2. Tu peux commander une pizza à l'ananas et personne ne te jugera

À part le serveur. Et peut-être le cuisinier. Et aussi les clients à la table d’à côté. Et sûrement Dieu, aussi. Mais à part ça, tu pourras manger ton plat de la honte en toute tranquillité.

3. Tu peux poser tes pieds sur la chaise en face de toi et personne ne te rouspétera

À part le serveur. Putain, mais il est relou celui-là. Laisse-moi vivre ma vie nan ? Flûte à la fin. Si tu as peur d’être trop malpoli(e), tu peux au moins étendre tes jambes sous la table comme bon te semble. Sah, quel plaisir.

4. Tu peux boire seul(e) la bouteille de vin

Partager une bouteille, non mais franchement et puis quoi encore ? Pourquoi pas partager son lit et puis sa brosse à dents tant qu’on y est ? Moi, si je commande une bouteille c’est pour me la siffler toute seule, point.

5. Tu peux arriver à l'heure que tu veux

Plus de pression à base de « On est en retard » qui te font louper ton rasage de près ou ton trait de liner. Si j’ai envie d’arriver à 21 h 30 alors que je m’étais dit 20 h dans ma tête et bin c’est pas grave, on n’a qu’une vie, pourquoi se mettre des barrières comme ça ?

6. Tu peux enfin aller dans ce resto que tu veux tester depuis des mois

Mais où tu ne pouvais pas te rendre parce que ton conjoint ou ta conjointe est intolérant(e) au gluten. Grâce à ton geste, personne ne mourra d’une grave intoxication ce soir.

7. Tu peux manger autant que tu veux, personne ne te dira rien

Apéro, entrée, plat, fromage et double dessert, tant que tout rentre, tu peux y aller. Et même le faire dans le désordre pour ajouter du piment à ta soirée et oui, on est des gueu-dins nous.

8. Tu peux te faire refuser trois fois ta carte sans te taper (trop) la honte

Disons que c’est moins évident de te faire dire dans la face que tu es pauvre quand tu es en date. Alors qu’en mangeant tout(e) seul(e), tu es seul(e) à être confronté(e) à ton découvert et ça pique un peu moins, disons.

9. Tu évites dix heures d'attente parce que tu n'as pas réservé

Tu trouveras beaucoup plus facilement de la place dans un resto bondé en étant tout(e) seul(e) qu’en étant un groupe de huit. Et oui parce qu’à huit, il faut attendre qu’une table se libère, alors qu’en étant seul(e), les serveurs peuvent te caler où bon leur semble, entre un couple qui se galoche et un autre au bord de la rupture.

10. Tu peux draguer le personnel sans malaise

Du moins, ce sera toujours moins gênant que si tes potes étaient là. Parce que tu peux être sûr(e) que si tu te prends un vent, tu vas en entendre parler pendant les quatre décennies à venir. Alors que si tu te prends un stop en étant tout(e) seul(e), personne n’en saura rien et ce sera juste un peu malaisant la prochaine fois que tu retourneras dans ce restaurant, c’est tout.

11. Vaquer à tes occupations

Que tu aies envie de regarder TikTok, de lire un bon bouquin ou de fournir ton compte Insta en photos de bouffe, personne ne dira rien. Et toi tu seras content(e) parce que tu auras été très productif(ve) en faisant deux choses en même temps.

12. Éternuer dans l'assiette sans te faire mal regarder

C’est très covid-friendly si c’est ma propre assiette, ok ?

13. Pas besoin de sujets de conversation

Qui a envie de parler météo, études et couple quand le bon tartare que tu as devant toi n’attend que d’être dégusté ? Personne, voilà. Sauf qu’en étant à deux, tu es obligé(e) de finir la conversation avant d’entamer ton plat. Pire encore, tu es obligé(e) de TENIR la conversation jusqu’à ce que l’autre personne soit servie. L’enfer.

14. On peut pas te poser de lapin

Si tu n’attendais que toi pour aller au resto, tu ne peux pas te prendre d’auto-vent. CQFD.

15. Faire la personne mystérieuse avec ses fêlures

Alors qu’en vrai t’es juste tout(e) seul(e) mais ça personne ne le sait. Trempe tes doigts dans ton verre d’eau et mets les sur tes yeux pour faire des fausses larmes, ça sera encore plus crédible, les gens du resto auront pitié de toi et t’offriront ton repas.

16. Écouter les conversations des autres et imaginer leur vie

Ou tu peux aussi bitcher dans ta tête sur ce que tes voisins de table racontent mais du coup c’est moins marrant à faire tout seul.

On n’ose pas mais en vrai y a plein de trucs super cool à faire tout seul, comme voyager seul ou aller au cinéma seul. Franchement, crois-nous, la solitude ça a de bons côtés.