Les plantes carnivores sont un sujet de fantasme. Pas sexuel hein. Quoique. Enfin, non c’est pas le sujet. Ce que je veux dire, c’est qu’on les voit comme des petits monstres qui servent accessoirement à décorer notre salon. Mais derrière ces petites quenottes vivantes, il existe une âme et un cœur qui bat. Enfin non pas vraiment mais on a encore le droit de rêver.

1. Comment certaines plantes sont-elles devenues carnivores ?

Le terme carnivore est quelque peu abusif. En fait ce sont des plantes qui vivent dans des régions très pauvres en azote. Elles se nourrissent donc comme les autres plantes de lumière mais pour compenser le manque d’azote, elles doivent se nourrir d’autre chose : des insectes. Pour cela, elles mettent en place des pièges pour attirer leurs petites proies, des feuilles collantes, des dents qui se referment, des petits puits d’eau dans lesquels les insectes se noient.

Crédits photo (Domaine Public) : Armand Welcker

2. Est-ce que du coup, elles font caca ?

Bah nan eh oh ce serait dégueulasse si elles chiaient partout dans la forêt faut pas abuser non plus. Et puis vous imaginez tout le PQ que ça utiliserait ? Non en fait, une fois leur proie piégée, les plantes carnivores vont alors sécréter un liquide afin de digérer la malheureuse victime. Toutefois bien sûr, elles ne forment pas d’excréments. Elles ne rotent pas non plus. Et elles ne montrent pas non plus leur cul dans des festivals de métal.

3. Est-ce qu'elles peuvent vraiment être dangereuses pour nous ?

Bon alors, même si l’article qui suit semble prouver le contraire, en réalité les plantes carnivores n’ont rien de bien méchant. Pas forcément la peine d’y insérer ta langue comme ce brave monsieur histoire de ne pas tenter le diable mais globalement les plantes carnivores sont inoffensives.

Après moi, j’ai déjà vu une plante carnivore me faire un doigt d’honneur dans une jardinerie… Mais je pense que c’était juste lié à une mauvaise éducation et même si j’ai été froissée, je ne me suis pas vraiment sentie en danger…

4. Est-ce qu'on en trouve dans le coin ?

Contrairement à ce qu’on pense, les plantes carnivores ne sont pas isolée dans des forêts tropicales au loin. On en trouve principalement dans des tourbières (zones très humides qui se caractérisent entre autre par la présence de mousse). On peut même en trouver en France dans les Landes notamment.

5. Est-ce qu'il faut la fournir en insectes morts pour pas qu'elle nous tape ?

Je vous rassure, avoir une plante carnivore c’est pas comme avoir un python qu’il faut nourrir de souris mortes. La plante carnivore est vachement plus indépendante et n’appréciera aucunement qu’on la gave. C’est même le meilleur moyen de la faire crever. Elle n’aura besoin de rien d’autre que d’être alimentée en eau (une eau sans calcaire de préférence).

6. Est-ce qu'elles sont dangereuses pour les chats ?

Bon alors déjà il faut savoir que beaucoup de plantes sont toxiques pour les chats. Donc avant de procéder à votre achat, essayez tout de même de bien vous renseigner sur le danger potentiel que représente la plante si le chat est pris d’envie de la mâchouiller.

En revanche sur l’aspect carnivore en tant que tel, les plantes ne représentent aucun danger et ne risquent pas de bouffer votre chat… On a même constaté un cas étonnant d’entraide inter-espèce entre une plante carnivore et une chauve-souris qui l’avait utilisée comme abri, la nourrissant par la même occasion de ses déjections. Miam miam le bon caca.

7. Est-ce que ça existe des plantes carnivores qui préfèrent adopter un régime végan ?

Pas à notre connaissance, mais il s’agirait peut-être de commencer à les sensibiliser. Hallucinant ce manque de savoir vivre. Et le réchauffement climatique, ça vous dit quelque chose en fait ? Mais non, ça tu penses pour s’empiffrer de côte de bœuf du matin au soir y’a du monde mais pour manger des burgers à base de steak de soja, y’a plus personne. Vous me dégoutez.

Ok perso moi je suis prête pour en adopter un gang.

Source : Le blog « Des fleurs à notre porte », Ouest France, Predatory Plants