Ça y est, 2020 est enfin terminé et on était super content de penser qu’on pouvait peut-être passer à autre chose (merci le vaccin contre le Covid). Et puis, venue de nulle part, une mutation du virus baptisée Voc-202012/01 vient nous foutre la trouille et on en vient à se dire que 2021 sera pire que 2020. À ce jour, plus de 300.000 mutations du Covid-19 ont été détectées dans le monde mais là, on parle d’une mutation bien méchante qui fait un peu peur. Mais à bien y réfléchir, peut-être que ce virus mutant est plus cool que le Covid de base.

1. Il est tout nouveau, c'est un peu inédit

Le Covid-19, on en a entendu parler toute l’année. Un an complet à être le centre de l’attention, ça fait beaucoup pour une grippette quand même. Heureusement, la mutation du covid est là pour mettre un peu d’ambiance et changer de discours. Et puis franchement, c’est un peu la honte de choper le vieux Covid tout nul alors qu’on en a un qui vient de sortir.

2. Il est beaucoup plus contagieux

Alors je sais comme ça, ça ne parait pas vraiment être une bonne nouvelle. Mais en y réfléchissant, ça veut dire qu’on va peut-être enfin condamner la ligne 13 du métro parisien. En plus de ça, les soirées BDE d’écoles de commerce vont sûrement disparaitre définitivement de la surface de la planète, que demander de plus ?

3. Ça met une petite ambiance film d'horreur

Cette nouvelle forme du virus comporte plein de petites mutations et il y en a une qui alerte particulièrement les scientifiques : la N501Y. C’est une petite pointe qui est située sur l’enveloppe du virus et qui permet de pénétrer les cellules humaines pour les infecter. Décrit comme ça, on dirait qu’on parle d’un monstre ou d’un Alien et on se croirait dans un film d’horreur super réaliste. Joyeux Halloween en retard !

4. Juste le mot mutant, ça donne un certain cachet

Si on oublie que c’est un virus mortel, c’est quand même un peu stylé de côtoyer un mutant. On pourrait l’apprivoiser à nos risques et périls, un peu comme un Mogwai qui peut à tout moment se transformer en Gremlin sauf qu’il se balade dans ton corps et non dans Kingston Falls.

5. La suite est parfois meilleure que l'original.

Il y a plein de suites meilleures que les originaux, surtout dans les films. Harry Potter et le serpent dégueulasse est bien meilleur qu’Harry Potter et la caillasse magique par exemple, c’est un fait. Et bien là, c’est pareil. Le deuxième Covid est bien meilleur que le premier qui était franchement surcoté, on peut le dire.

6. L'effet de surprise avait un peu disparu

Au premier confinement, on a cru à une fin du monde et c’est vrai que c’était sympa cette sensation inédite. Et puis après, on s’est vite lassé. Couvre-feu, reconfinement, magasins rouverts puis refermés, ça tournait un peu en boucle. Et puis, venu d’Angleterre sur son fier destrier, le virus mutant débarque pour nous en mettre plein la vue. Y a pas à dire, c’est un beau retournement de situation.

7. Ça fait plaisir d'avoir une mise à jour

Une mise à jour du Covid moins d’un an après son apparition en France, c’est tout de même super plaisant. Ça veut tout de même dire que le virus bosse plus vite que Nintendo quoi doit corriger les bugs de Link’s Awakening sur Switch depuis un an déjà, vous attendez quoi les gars ? Le mode multi a été poussé à fond, le transfert est plus rapide et on a même droit à des nouvelles armes (la tite pointe sur l’enveloppe du virus). Chapeau les gars !

8. Il est super accessible

Le Covid normal a été détecté pour la première fois en Chine, on s’en souvient tous. Pour le faire venir jusqu’à chez nous, il a fallu attendre plusieurs semaines et envoyer des français en Asie pour qu’ils le récupèrent, franchement pas pratique. Au contraire, le Covid mutant vient tout droit d’Angleterre, le mec est à 2h de train !

9. Il est super bon délire

Alors qu’on le connait depuis un petit moment maintenant, le Covid normal n’a pas été super chill avec nous. Au contraire, le Covid mutant s’est super bien intégré ! J’étais avec mon pote anglais il y a quelques jours et on a super sympathisé avec le mutant, il a même payé les bières. Non vraiment, un type bien.

10. Le Covid mutant bat le Covid normal à la course

Plus impressionnant encore, il le bat au bras de fer chinois. Je le sais, je l’ai vu.

Alors, on attend quoi pour lui réserver un accueil chaleureux ?

Source : Ouest-France