Harry a fricoté avec Cho avant de finir avec Ginny. Ron a fricoté avec Lavande avant de finir avec Hermione. J.K. Rowling a dit que, finalement, Harry et Hermione auraient dû finir ensemble. Eh ben laissez-moi vous dire que tout ça c’est des conneries. En réalité, le seul couple qui aurait dû exister, c’est Harry et Ron. Les deux étaient clairement faits pour être ensemble. Si vous ne voulez pas voir la réalité en face, tant pis pour vous, mais voilà mes arguments :

1. Ils partagent une passion commune pour le Quidditch (alors qu'Hermione n'y connaît rien)

Harry et Ron, c’est des vrais gros fans de Quidditch, ils pourraient passer toutes leurs soirées à en mater à la télé en buvant des pintes de bièraubeurre. Hermione, elle, elle ne capte rien du tout au Quidditch. Tout ce qui l’intéresse, c’est de se taper l’attrapeur de l’équipe de Bulgarie. Super l’esprit. Ron n’a rien à faire avec elle, il devrait être avec Harry.

2. Ron n'a jamais été étouffant avec Harry (contrairement à Hermione et Ginny)

Rappelez-vous quand Harry a reçu son Eclair de Feu en cadeau pendant sa troisième année : Ron était hyper content pour lui, pendant qu’Hermione était allée le balancer à McGonagall tout ça parce qu’on ne savait pas qui lui avait offert le balai magique. Et puis en sixième année, quand Harry a trouvé le manuel de potions du Prince de Sang-Mêlé, Ron était encore une fois bien content pour Harry, mais Hermione et Ginny l’ont saoulé pour qu’il aille se débarrasser du bouquin, soi-disant pour le protéger. La vérité c’est que Ron est le seul à penser au bonheur de son pote, et c’est ça le vrai amour.

3. Harry et Ron ont dormi ensemble pendant 7 ans

Leurs lits étaient à 1 mètre l’un de l’autre pendant toute leur scolarité à Poudlard, donc il se connaissent déjà hyper bien. Ils ont déjà vu l’autre à poil, ils ont déjà fait des concours de pets, et je pense sincèrement qu’ils se rejoignaient parfois la nuit sous la couette pour se réchauffer. Niveau intimité, ils sont déjà prêts.

4. Harry aime bien les roux

Si Harry a été attiré par Ginny, il devrait forcément être attiré par Ron qui a juste la même tête mais avec des cheveux plus courts. Franchement c’est quasiment la même personne.

5. Les LGBT ne sont pas du tout représentés dans la saga

Alors oui J.K. Rowling a voulu faire plaisir à la communauté LGBT en expliquant a posteriori que, selon elle, Dumbledore était gay, mais ça reste quand même un peu faiblard cette petite pirouette. Quand on lit les bouquins, absolument aucun personnage ne semble attiré par les personnes du même sexe. Zéro personnage gay sur des centaines, c’est pas du tout représentatif de la réalité. Harry qui finirait par pécho Ron, là ça nous aurait fait un bouquin normalement réaliste.

6. Comme ça Ginny et Hermione auraient pu finir ensemble

Mais sinon on aurait aussi pu avoir Hermione en couple avec Drago, et ça aurait bien eu de la gueule.

7. On ne touche pas à la sœur d'un pote

Harry qui se maque avec la sœur de son meilleur poto ? Et puis quoi encore ? C’est une grosse entorse à la règle numéro 1 du bro-code : on ne touche pas à la fratrie de ses amis. Par contre, absolument rien n’interdit à deux meilleurs amis de se faire des petites papouilles s’ils le souhaitent. Et là, ils le souhaitent, croyez-moi.

8. Est-ce que Ginny est venue secourir Harry quand il était enfermé chez les Dursley ? Non.

Alors que Ron, oui. Il est venu le chercher en voiture volante pour le libérer. C’est hyper romantique je trouve.

9. Ça ferait bien chier les homophobes

Et franchement rien que pour ça ça vaudrait le coup.

10. La mère de Ron kiffe déjà Harry

Molly Weasley elle aime limite plus Harry que ses propres gosses, donc elle serait hyper contente qu’il devienne son gendre. Et là vous allez me dire : « Oui mais vu qu’il est avec Ginny c’est déjà le cas gngngn » et je vous répondrai que oui mais bon ça y est vous m’avez saoulé là.

Et toi, regarde qui est ton âme soeur dans Harry Potter en fonction de ton mois de naissance (désolé si t’es de Novembre…) Et puis n’oublie pas d’offrir un cadeau Harry Potter à l’élu.e de ton cœur, bien entendu.