L’été tire sa révérence, les arbres virent à l’orange, les oiseaux chantent toujours, le conflit russo-ukrainien bat son plein, l’époque des chocolats chaud revient au galop, l’extrême droite envahit l’Europe,… Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes, non ? Vraiment, qu’est-ce qui pourrait nous arriver de mieux encore ?

1. L'extrême droite monte en flèche aux quatre coins du continent

Après la Hongrie, dirigée par l’extrême droite de Viktor Orban et la Pologne d’Andrzej Duda, c’est la Suède qui vient d’élire à sa tête une alliance de la droite et de l’extrême droite. Puisqu’un bonheur n’arrive jamais seul, c’est désormais l’Italie qui est à deux doigts de basculer vers un petit parti légèrement fasciste. Parmi les favoris des législatives du 25 septembre : Giorgia Melon. Parmi ses projets : s’attaquer à l’immigration pour empêcher ce qu’elle nomme « le remplacement ethnique » et promouvoir « l’identité judéo-chrétienne de l’Europe ». Les « lobby » LGBT sont également dans son viseur. Ça fait rêver. À ce rythme-là, la France sera bientôt le pays le plus à gauche du continent. Flippant, vous avez dit ?

2. Le conflit russo-ukrainien continue ses ravages

Vous n’êtes pas sans le savoir : l’Ukraine est le théâtre de violents affrontements avec la Russie depuis le mois de février. Parmi les dernières infos : la découverte d’une fosse commune dans la ville d’Izioum, contenant plus de 450 corps. D’après Mykhaïlo Podoliak, conseiller de la présidence ukrainienne, ce lieu est loin d’être le seul site d’enterrement massif dans la région. Ça fait froid dans le dos.

C'est ce qu'a affirmé Volodymyr Zelensky.

Posted by Franceinfo on Thursday, September 15, 2022

3. ... Et Poutine fait copain-copain avec la Corée du Nord

Plus précisément avec Kim Jong-Un, un dictateur pas très rigolo. Un duo plein de bienveillance, d’humour et d’amour qui n’est pas du tout inquiétant. Aucun doute qu’ils cherchent ensemble des manières de rendre les gens plus heureux…

Faut-il avoir peur du rapprochement entre les deux chefs d'État ?

Posted by La Dépêche du Midi on Wednesday, August 17, 2022

4. La Hongrie et sa nouvelle loi sur l'avortement

Jeudi 15 septembre 2022, un décret arrivé de nulle part durcit les règles de l’IVG. Désormais, les femmes qui souhaitent avorter seront obligées d’écouter le cœur du fœtus. OK, on est donc sur un retour au Moyen-Âge. Vraiment sympa ces « avancées », financées directement par la charge mentale et la torture psychologique.

Les "fonctions vitales" du fœtus doivent être présentées "d'une manière clairement identifiable"

Posted by France Inter on Thursday, September 15, 2022

5. La Serbie interdit l'Europride

Pour justifier l’interdiction du défilé revendiquant les droits de la communauté LGBTQ+, la Serbie avance des « risques d’attaques, de conflits et de violence ». Rappelons que dans ce pays des Balkans, le mariage homosexuel est toujours interdit. En 2001 et 2010, les marches des fiertés de la capitale avaient été visées par des groupes d’extrême droite. Cette année, quelques jours avant que le verdict de l’interdiction ne tombe, un nombre conséquent de personnes, gangs de motards, prêtres orthodoxes et nationalistes d’extrême droite, était descendu dans les rues pour manifester contre l’événement.

Le ministère de l’Intérieur a évoqué un risque d’attaques, de conflits et de violence pour justifier l’interdiction de l’Europride.

Posted by Le HuffPost on Wednesday, September 14, 2022

6. L'Italie se lance dans la culture de mangues

Quoi de plus normal, finalement, que de se retrouver à cultiver des fruits tropicaux au Sud de l’Europe, hein ? Et on dit merci qui ? Merciiiii le dérèglement climatique. Hâte de récolter des fèves de cacao en Antarctique, et vous ?

L'augmentation des températures dans les régions du sud de l'Italie forcent les exploitations agricoles à revoir leurs cultures.

Posted by Euronews en français on Wednesday, September 14, 2022

7. Tous les pays se préparent à un hiver (très) froid

Petite crise énergétique très sympathique, avec une jolie pénurie de gaz à la clef et une sympathique inflation des prix de l’énergie ! Ça fait plaisir. La raison se trouve quelques points au-dessus : en effet, la Russie est le premier exportateur de gaz au monde, et comment dire qu’à l’heure du conflit en Ukraine, elle n’a pas vraiment prévu de continuer à fournir l’Europe. En temps normal, c’est 40% du gaz utilisé par les pays du continent qui est importé depuis la Russie. Allez zou, assez trainé, il est temps d’aller tricoter des pulls et des chaussettes. Trouvons le positif : ça reste quand même vachement plus écolo.

8. Les catastrophes naturelles se succèdent

Après la tempête en Corse au mois d’Août, responsable de la mort de cinq personnes, c’est l’Italie qui a été frappée. Dans la nuit du 15 au 16 septembre 2022, dix personnes au moins ont perdu la vie dans les inondations de la région des Marches.

(Source)

Il est tombé jeudi soir l'équivalent de six mois de pluie dans cette région italienne.

Posted by Franceinfo on Friday, September 16, 2022

9. 17 millions d'Européens souffrent de Covid long

C’est en tout cas ce que rapport l’OMS à la mi-septembre. Si on ramène ce chiffre aux 102,4 millions d’Européens ayant contracté le virus en 2020 et 2021, cela signifie que 16% d’entre eux ont souffert des symptômes (grosse fatigue, toux, essoufflement, fièvre, perte du goût et/ou de l’odorat, douleurs pulmonaires, dépression,…) pendant plusieurs mois. Pour ajouter un peu d’huile sur le feu, notez que la 8ème vague épidémique a bel et bien fait sa rentrée en France. Chouette.

Fatigue, toux, essoufflement, fièvre intermittente, perte du goût ou de l'odorat, dépression...

Posted by Les Echos on Tuesday, September 13, 2022

10. La reine est morte

Non, on ne s’en est toujours pas remis. Laissez-nous pleurer tranquille, svp.

«Long live the Queen»

Posted by 20 Minutes on Tuesday, September 13, 2022

Ne vous inquiétez pas, la fin du monde, c’est pour bientôt !