A l’instar de la galinette cendrée, il y a le bon cycliste et le mauvais cycliste. Le bon cycliste, c’est quelqu’un qui respecte les autres usagers, qui adapte sa vitesse et s’arrête quand on le lui demande. Le mauvais cycliste c’est un ravagé de la pédale qui crame les passages cloutés. Voici son portrait.

1. Tu grilles tous les feux rouges

A partir du moment où tu as vu les petits panneaux qui permettent au vélo de passer ou de tourner dans certains cas malgré le feu, tu as appliqué cette règle pour TOUS les feux rouges. C’est aux autres véhicules de s’adapter à ton rythme. Pas le temps de respecter les règles. Carpe diem.

2. Tu roules avec un casque

Mais pas un casque pour te protéger en cas d’accident, un casque audio dans lequel tu balances du son à hauteur de 200 décibels dans chaque oreille.

3. Tu écris à n'importe qui sur ton téléphone en roulant

Tu ne vas quand même pas perdre du temps à t’arrêter pour écrire un message. Et encore moins attendre d’être arrivé à destination pour répondre. Non, non. Pour peu que tu sois en mesure de tenir ton vélo d’une seule main, ce serait con de pas utiliser la deuxième pour d’autres trucs comme utiliser son téléphone ou faire du jonglage.

4. Si tu dois passer par une route en sens interdit, tu t'en fous

Au pire tu roules sur le trottoir. Le concept de distance à vol d’oiseau n’a rien d’une métaphore pour tes trajets.

5. Tu slalommes entre les voitures

T’as une piste cyclable pour toi mais franchement la flemme d’aller rouler avec tous ces cons à deux roues. Toi ce que tu veux, c’est la vie au grand air, le nez au cul des pots d’échappement, c’est ça la vraie liberté.

6. Tu franchis un carrefour en Y sur ta roue arrière

Ça prend moins de place cela dit, faut juste espérer qu’aucun autre con de cycliste te passe devant au moment de rabattre ta roue avant sur le bitume.

7. Tu accélères au niveau des passages piétons

Parce que les piétons ce sont eux les vrais dangers publics en fait. L’autre jour je voyais encore un con de piéton avec son téléphone qui regardait pas la route, bah je lui ai roulé dessus je peux vous dire ça lui aura bien servi de leçon. Bon OK c’était un bébé dans une poussette, mais quand même.

8. Tu lâches des demi-tours inopinés peu importe la route

Les cyclistes n’ont pas le temps de reconsidérer un nouveau trajet quand ils se plantent de chemin.

9. Les gens t'insultent et te font des fuck à longueur de journée

Tu concentres la haine de tous les usagers de la route, automobilistes, piétons, cycliste, trotinettistes. Mêmes les pilotes de zeppelin ont mis un contrat sur ta gueule.

10. Tu as déjà été flashé pour excès de vitessse

Aurais-tu trafiqué ton vélo électrique ? Oui.

11. T'as acheté un vrai klaxon

Tu fais autant de bruit qu’un SUV sur la route. D’ailleurs tu envisages de foutre un pot d’échappement au cul du vélo pour reproduire le vrai kiff de la ride.

12. Tu roules la nuit bourré sans lumière

Tes amis seraient plus rassurés de te voir rentrer en conduisant un bus qu’à vélo tellement tu ne maîtrises même plus le concept d’équilibre.

13. Tu as été radié de toutes les plateformes de location de vélo

Je savais même pas que c’était possible. Ils ont du changer la loi juste pour toi, t’as flingué trop de bikes mon pote.

14. Tu freines au pied

Et tu roules en tongs.

15. T'as plus de freins

La gomme a tout simplement été érodée comme ma patience à l’égard de ton comportement inadmissible.

16. Tu t'es déjà fait arrêté sur le périph'

Mais bordel, qu’est-ce que tu foutais là Bernard ?

17. Tu chauffes les autres cyclistes au feu rouge pour faire des courses

Et tu fais un bruit très gênant avec ta bouche en imitant le son d’une grosse cylindrée. Alors qu’il est 8h30 et que les gens vont au travail ou emmènent leurs enfants à l’école.

18. T'as toujours une pince-monseigneur dans ton sac

Parce que tu perds toujours tes clés de cadenas et que c’est plus simple de le couper en deux.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Yvancardona

19. Tu négocies les virages sans les mains

Et en fermant les yeux parce que ton imagination te laisse entrevoir de plus beaux paysages que la triste grisaille de la ville.

20. Quand tu arrives à destination tu fais un dérapage contrôlé sur 20 mètres

Et si possible tu glisses sur le côté en passant sous les roues d’un 12 tonnes.

Le vélo, c’est la santé.