Cette année je me suis découvert deux passions : pleurer dans mon lit en pensant au monde d’avant, et admirer les méduses. Pourtant les méduses, y’a pas plus con : c’est composé à 95% d’eau, ça n’a pas de cerveau, et ça pique généralement tout être vivant qui s’en approche. Mais voilà, les méduses font partie des plus beaux mystères des océans et certaines d’entre elles sont tellement canon qu’elles pourraient foutre à la retraite l’entièreté des mannequins de Victoria’s Secret. Je vous prouve ça en images.

1. La Méduse Ensanglantée (Lampocteis cruentiventer)

Derrière ce nom bien badant se cache une belle gosse qui vit dans l’Ocean Pacifique et qui ne pique même pas. Elle a des cils irisés qui donnent l’impression qu’elle clignote encore mieux que le sapin de Noël de vos parents. Si je devais épouser une méduse, ce serait celle-ci, mais cette situation ne se produira probablement jamais.

2. La Méduse Fantôme géante (Stygiomedusa gigantea)

Parmi tous les animaux de la planète, cette méduse est probablement ce qui se rapproche le plus des Détraqueurs d’Azkaban dans Harry Potter. Et si cette observation n’était pas déjà assez flippante, sachez que les bras de la bestiole peuvent mesurer jusqu’à 10 mètres de long. Maintenant, passons aux points les plus rassurants : elle vit dans les profondeurs et on ne l’a observée que 110 fois en 110 ans. Il y a donc peu de risques que vous croisiez sa route, sauf si vous le cherchez vraiment. N’empêche, elle est magnifique.

3. La Méduse Chou-Fleur (Cephea cephea)

Si on oublie le fait que cette créature possède un nom TOUT POURRI, on peut pleinement se concentrer sur son hypnotique magnificence, avec ses tons pastels qui tirent sur le violet. On aurait envie d’en faire son animal de compagnie et de vivre la vida loca à ses côtés, mais elle est venimeuse donc oubliez cette idée immédiatement. D’ailleurs, en Chine ou au Japon, on préfère carrément la bouffer ou l’utiliser pour ses vertus médicinales. Pas de bol pour elle.

4. La Cloche Flotante (Phyllorhiza punctata)

On l’appelle aussi « méduse à pois blancs », et vous ne devinerez jamais pourquoi. Bon, d’accord, vous l’avez deviné, vous êtes très forts : elle a des pois blancs. Pas besoin de vous la raconter non plus.

5. La Guêpe de Mer (Chironex fleckeri)

Celle qu’on appelle aussi « main de la mort » est la méduse la plus mortelle qui soit, celle qui peut dégommer un humain en le piquant. Une créature aussi dangereuse vient bien évidemment d’Australie, la porte de l’enfer. Mais malgré son petit caractère de grosse conne, il faut avouer qu’elle a du style. Toute en sobriété et transparence.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Guido Gautsch, Melbourne, Australia

6. La Méduse Flamme (Rhopilema esculentum)

Cette petite beauté est un met particulièrement apprécié en Asie du Sud. En médecine traditionnelle, elle permettrait de soigner l’arthrite, l’hypertension, l’asthme ou les ulcères. Me concernant, je voulais juste vous dire qu’elle était stylée avec ses bras rouges/orangés. On dirait un peu les flammes sur la voiture de tuning à mon cousin.

7. L'Ortie du Pacifique (Chrysaora fuscescens)

Ne vous laissez pas attendrir par sa jolie cloche dorée ou ses bras rouges gracieux puisque l’Ortie du Pacifique est ce qu’on pourrait vulgairement appeler une grosse connasse. Elle est capable de libérer des toxines hyper douloureuses pour l’homme et assez puissantes pour tuer des petits poissons ou des crustacés dont elle se nourrit. En plus, elle est parfois assez envahissante et gêne les pécheurs dans leur travail. Elle n’a vraiment pour elle que son physique aguicheur.

8. La Méduse Œuf au plat (Cotylorhiza tuberculata)

Là on est dans un registre complètement différent. Déjà, la méduse œuf au plat est beaucoup plus dans la rondeur et la bonhommie, et, en plus, elle est sans aucun danger pour l’homme puisque très peu urticante. Elle ne bouffe que du plancton et autorise même des petits poissons à squatter entre ses tentacules. Si vous cherchez une amie avec qui passer le réveillon voire un week-end prolongé, elle est la candidate idéale.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Fredski2013

9. La méduse tâchetée (Phyllorhiza punctata)

Vous n’avez absolument rien à craindre de cette méduse dont la piqûre est très peu urticante. Par contre, elle fait chier l’écosystème dans l’Est du Pacifique puisqu’elle bouffe tout le plancton sans en laisser pour les crevettes et autres crustacés du coin. Ah oui, elle bouffe aussi les œufs de poissons. C’est une grosse goinfre en fait.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Nhobgood Nick Hobgood (original photograph), Papa Lima Whiskey (derivative edit)

10. La noix de mer (Mneniopsis leidyi)

BON, je prends quelques libertés en cette fin de top puisque la magnifique Mneniopsis leidyi n’est pas une méduse mais un cténophore. Mais comme la science les a longtemps confondus et que ça se ressemble un peu, je vais pas faire de chichis. En plus, ce serait dommage de passer à côté de cette bestiole de 3 à 12cm de long qui possède probablement les plus beaux cils du monde. Regardez, on dirait qu’ils clignotent c’est pas complètement dingo ça ? Moi je vous laisse ici, je vais me mater des vidéos de cette merveille pendant quelques heures.

Maintenant, si vous voulez aller mater des méduses de vos propres yeux, allez faire un tour dans les plus beaux aquariums de France.