Si dans certains films ou certaines séries on peut voir des scènes épiques d’enquêteurs qui dessinent des portraits-robot de suspects tellement réalistes qu’on dirait qu’ils sont en 3D, on est en droit de se dire que dans la réalité ça doit être un peu moins bien fait selon l’agent qui réalise le dessin, puisque tout est toujours exagéré dans la fiction. Sauf qu’avec ce qu’on va vous montrer vous aurez l’impression que certains des dessinateurs étaient âgés de 5 ans ou avaient clairement sauté les cours de dessin. Préparez-vous à entrer dans la galerie des horreurs, c’est du costaud.

1. La technique des points pour faire les yeux

Incroyable, le pire c’est qu’ils ont arrêté le criminel, mais aucune idée de si le dessin leur a été d’une quelconque utilité.

Notre analyse : Bon quand on est face à ce genre de dessin le doute n’est pas vraiment permis, le flic qui a dessiné ça était dans le coup et ne souhaitait pas qu’on retrouve son complice. C’est la seule raison crédible.

2. La technique des dents longues

On dirait un mélange entre un méchant de manga et le croquis d’un dessinateur itinérant de vacances sur la place du marché d’une ville du sud de la France. Le genre de trucs qu’on se sent obligé de payer alors que ça ressemble à tout sauf à nous.

Notre analyse : Probablement un dessinateur qui travaille sur sa bande dessinée et s’est laissé emporté. Le trait n’est pas foncièrement mauvais, c’est juste pas ressemblant quoi.

3. La technique du logiciel informatique

Quand on ne sait pas dessiner, il vaut mieux utiliser un logiciel informatique. Bon après le résultat n’est pas forcément plus convaincant. On dirait un vieil oncle chauve un peu bourru qui a enfilé une perruque pour faire rire les gamins (ou leur faire peur, probablement plus crédible).

Notre analyse : En soit c’est pas forcément éloigné de la réalité, mais y’a un truc avec les cheveux, un truc très dérangeant à la Norman Bates dans Psychose.

4. La technique des grosses pupilles

Bon le visage est rond, à la limite c’est le seul truc à sauver là-dedans, mais franchement regardez moi ces yeux, incroyable. La technique des grosses pupilles c’est un peu celle des dents longues, on mise tout sur un détail qu’on sait bien dessiner.

Notre analyse : Nan mais y’a rien à dire, c’est juste mauvais.

5. La technique du Memoji

On dirait franchement que le portrait robot a été réalisé dans le menu de création d’avatar d’un jeu à la con ou via le truc de Memoji Apple. Avec les petites lunettes de soleil pour le style là c’est parfait.

Notre analyse : L’idée est originale en vrai, probablement que l’agent est quelqu’un de jeune qui aime utiliser les nouvelles technologies, on ne peut que saluer cette volonté de rester à la pointe.

6. La technique de Roswell

« C’est forcément un coup des extra-terrestres. » Voilà ce qu’on a probablement entendu lors de la déposition du témoin et le dessinateur s’est emparé de cela pour réaliser son oeuvre.

Notre analyse : On a en face de nous le travail de quelqu’un qui veut croire aux preuves évidentes qu’il y a des extra-terrestres en France et c’est tout à son honneur. Nous ne sommes pas dupes.

7. La technique du petit front

Ok, alors là c’est un gros morceau. Le visage n’a aucune sorte de logique, c’est très flippant et il faut arrêter tout de suite le dessinateur qui est encore plus suspect que le suspect lui-même.

Notre analyse : Là il faut une thérapie, personne ne peut dessiner des trucs pareils sans avoir des problèmes graves.

8. La technique du fan de Spielberg

Bon, si vous regardez bien, vraiment bien, vous allez voir un mélange entre les deux personnages principaux d’un film très connu de Spielberg. Le problème c’est que l’un de ces personnages est un extra-terrestre qui fait des trucs étranges avec ses doigts et l’autre un gamin de 10 ans.

Notre analyse : Le mec qui a dessiné était juste en train de regarder E.T. et n’écoutait pas le témoin, il n’y a aucune autre explication plausible.

9. Non.

Vraiment, j’essaie de faire de mon mieux mais là non, c’est pas possible. Y’a rien qui va.

Notre analyse : Soit c’est une blague, soit le travail d’un enfant, soit il faut virer cette personne, c’est grave. Très très grave.

10. La technique du prodige

Là on est en face d’un génie, y’a pas d’autres mots. L’agent de police a tout de suite capté la complexité du visage décrit par le témoin et a fait preuve d’une maitrise exemplaire en retranscrivant avec son crayon le réalisme d’un visage humain.

Notre analyse : De l’art, on pourrait croire à une photographie au premier coup d’oeil mais non, c’est bien un dessin. C’est magnifique, j’en tremble.

Je sais qu’après ce top plus rien ne sera jamais pareil. C’est violent, on prend ça en pleine gueule, mais il fallait que vous voyez cela. Prenez soin de vous.

Sources : Brightside, Imgur, Go Social, Ranker.