Le corps humain est une machine fascinante, bla bla bla, c’est le summum de l’évolution, bla bla bla… Mouais, c’est bien beau tout ça, mais les petits concepteurs de notre belle machine, ben ils ont fait un paquet de conneries, et le corps humain il est encore plein de défauts, comme si c’était une version béta. On attend de pied ferme les nouvelles évolutions pour corriger tous ces problèmes.

1. Les dents qui s'usent

C’est quoi cette arnaque ? Les ongles et les cheveux, ça repousse, mais les dents non : une fois qu’on a eu nos dents d’adultes, on doit garder les mêmes toutes la vie et elles sont de moins en moins bien avec le temps. En plus quand on a une carie c’est la pire douleur du monde, comme si c’était pas déjà assez chiant comme ça de voir nos molaires se décomposer.

2. Les allergies

En gros, les allergies c’est dû à notre système immunitaire qui s’emballe quand il rencontre des substances inoffensives qu’il prend pour des substances dangereuses. Du coup, lui qui est là, à la base, pour nous aider à survivre, il nous fout bien dans la merde. Voilà comment on peut se retrouver à deux doigts de clamser juste pour une pauvre petite cacahuète. Y’a pas un SAV pour les systèmes immunitaires défectueux ?

3. Les courbatures

On fait des efforts physiques pour rester en bonne santé, et bam, on se prend des courbatures dans la tronche. Alors forcément, ça ne nous donne pas envie de continuer à faire des efforts physiques si c’est pour souffrir comme ça, et du coup on ne fait plus de sport. Autant l’endorphine et la dopamine qui sont sécrétées quand on fait des longs efforts c’est très chouette de la part de notre corps, autant les courbatures c’est vachement traître.

4. Les règles

On pourrait dire que les règles sont nécessaires, que c’est bon pour le corps etc., mais en fait les femmes se sont bien fait arnaquer par l’évolution, puisque la plupart des mammifères n’ont pas de règles. Chez beaucoup d’entre eux, la muqueuse de l’utérus se résorbe sans avoir besoin de s’écouler par le vagin. Pourquoi il n’y a pas ça chez les humains ? L’option était trop chère ?

5. Notre odorat et notre ouïe sont pas terribles

En comparaison avec certains animaux comme les chiens, on se fait défoncer sur ces sens-là. Bon ok, notre petit pépère ne saura pas faire la différence entre une gamme majeure et une gamme mineure (quoique, on lui a déjà demandé ?), mais lui il peut entendre son copain aboyer à des kilomètres et suivre une odeur à la trace. On se rattrape sur la vue, certes, mais quand on voit le nombre d’entre nous qui finissent avec des lunettes, on se dit que même là-dessus on s’est un peu fait avoir.

6. La fièvre

A la base, la fièvre est utile en cas d’infection : en chauffant, le corps affaiblit les virus et bactéries, augmente le nombre de globules blancs, et permet au sang de circuler plus vite pour mieux lutter contre ces envahisseurs bien relous. Mais comme c’était trop simple, la fièvre peut aussi nous tuer en provocant des infarctus ou en rendant notre sang trop acide. Sérieusement, c’était trop demander d’avoir une solution qui n’apporte pas de nouveaux problèmes ?

7. Les bébés

Chez plein d’espèces animales, les bébés naissent capables de se déplacer tous seuls, voire de se nourrir seuls. Nous quand on naît, on est allongé toute la journée, et on a besoin qu’on s’occupe de nous pendant de longues années avant d’être à peu près autonomes. Ça serait vachement mieux si nos enfants pouvaient aller tout seuls à l’école à 1 an. Bon après c’est grâce à ça qu’on est plus intelligents que les autres animaux, mais est-ce que ça nous rend heureux d’être intelligents ? Non.

8. Les cancers

Les cancers, c’est une multiplication de mauvaises cellules, dont l’ADN a été endommagé, dans notre organisme. Ça veut dire que ces cellules pourries, elles sont quand même alimentées par notre corps pour pouvoir continuer à se diviser et à se développer. En gros, on se sabote nous-mêmes. Bien joué Niels, super pour le corps humain.

9. Le sommeil

Oui, dormir est essentiel pour notre corps, mais c’est bien ça le problème : on passe plus ou moins un tiers de notre vie à pioncer, c’est-à-dire à rester inactifs, à la merci de tous les dangers. Ça serait quand même plus cool d’avoir un truc comme les dauphins qui nous permettrait de ne faire dormir qu’une moitié de notre cerveau à la fois. En plus, même en faisant ça, les dauphins ne dorment pas plus longtemps que nous. Allez svp donnez-nous ça.

10. On est beaucoup plus attirés par les aliments mauvais pour nous

On sait pertinemment que les fruits et légumes ou les féculents complets sont meilleurs pour nous, mais on ne peut pas s’empêcher de sauter sur des trucs trop gras, trop sucrés ou trop salés. Tout ça parce que notre corps kiffe bien plus les sensations qu’ils lui apportent, même si ça doit le faire galérer par la suite. Si on avait été bien foutus, on boufferait tous des carottes et des radis à l’apéro. Nos soirées ressembleraient à ça : « Oh Maxime t’as ramené des concombres ? Trop cool, pose-les sur la table ! Je te sers un petit thé, on va bien s’amuser !! »

Bon on fait la fine bouche, mais il est quand même pas mal notre petit corps.

Vous pouvez poursuivre avec les trucs chiants que fait notre corps, les anecdotes folles sur le corps humain, et les trucs qu’on retrouve dans le corps humain.

Inspiration : Askreddit