Il y a les crush inaccessibles, genre les célébrités qui nous ont tous et toutes fait rêver, et puis… Il y a ce type ou cette fille avec qui tu parles depuis peu. Trop mims. Mais le truc, c’est que la discussion est un peu à plat en ce moment, et que tu ne sais pas trop comment relancer le truc… Voici quelques exemples de choses à dire (ou à ne surtout pas dire) pour ranimer la flamme. Ou les braises. Ou juste essayer d’allumer le feu, quoi.

1. Cc, ça va ?

Efficacité : 1/20. Écrire « cc » devrait être passible d’une amende. En revanche, tu fais l’effort de correctement écrire « ça va ». C’est la seule raison pour laquelle on a accordé un point à cette relance. Voilà. On commence donc avec ce qu’il ne faut pas dire si tu ne veux pas enterrer toutes tes chances.

Alternative : « Slt, ça va ? », « hey », « cc cv? ». Dans tous les cas, c’est catastrophique.

2. "Tu fais quoi ? "

Efficacité : 5/20. Ça fonctionne uniquement si c’est utilisé avec parcimonie (avec qui??). Une ou deux fois why not, mais tous les jours, c’est légèrement oppressant pour l’interlocuteur.

Alternative : « Que fais-tu ? » (version soutenue), « what do you do? » (version bilingue), « you do what? » (version reste sur le français, frérot).

3. "Tu as de nouveau de la batterie ? :)"

Efficacité : 3/20. On va briser le secret tout de suite, si ton crush te dit « j’ai plus de batterie », et qu’il ne t’écrit plus après, lâche l’affaire. Déjà, en 2022, il est tout à fait possible d’envoyer des messages tout en chargeant son portable. Dans l’hypothèse où la scène se déroule alors qu’il n’a pas les moyens de le brancher, il t’aurait écrit une fois rentré. Vraiment. Envoyé ça 24h après, c’est un peu lui dire « hihihihihi arrête de me bully. Jtm. Aime-moi ». C’est un peu flippant.

Alternative : « t’as plus de batterie?? » (ton crush n’a sûrement juste pas envie de te parler. Il faut que tu l’acceptes.)

4. "Faut que je te raconte un truuuuc"

Efficacité : 9/20. Il y a des chances qu’il soit curieux (ou elle, je ne vais pas le préciser à chaque fois hein. Je te fais confiance pour adapter le pronom à ta situation et orientation, merci.) de savoir ce que tu as d’aussi intéressant à raconter ! Le truc, c’est que bah… Il vous faut vraiment un truc à lui dire quoi. Ou inventer. Mais construire une relation sur des mensonges, c’est chiant.

Alternative : « Putain mais jt’ai pas diiiiiiit » (le « putain » est optionnel, c’est mon côté sudiste).

5. "Tu dates"

Efficacité : 7/20. Ce n’est pas folichon comme expression. Ça fait un peu « t’es périmé ». Pas ouf pour séduire. D’autant plus que si tu envoies ce message, c’est que ça fait un bail que tu n’as pas de nouvelles. Un peu compliqué de raccrocher les wagons comme ça, mais bon… C’est toujours mieux que rien.

Alternative : « Ça fait un bail » : logiquement, tu ne lui apprends rien.

6. J'ai pensé à toi, j'ai vu [Insérer un truc qui a un rapport avec l'autre]"

Efficacité : 12/20. C’est mignon. Le truc, c’est que c’est aussi très probablement à moitié un mytho… Et il le sait ! Il y a plus de chance que tu aies fait des recherches de mèmes sur son film pref, qu’il ne soit apparu sur tes réseaux alors que tu ne l’as jamais regardé.

Alternative : « Regarde ! Ça m’a fait penser toi », « Hahahah ptdr mon moment préféré du film, toi aussi?? »

Crédits photo : Topito

7. "Je crois que je t'ai vu en ville"

Efficacité : 15/20. Efficace. Première option : c’était bien lui, et tu peux lui demander « alors comme ça, tu préfères les bières blanches?? On en boit une ce soir? » Deuxième option, il te dit « ah non, je suis ailleurs », ce à quoi tu peux répondre « tu fais quoi là-bas ? » et le tour est joué !

Alternative : « C’est toi avec le blouson noir et les chaussures blanches place du Cap’? » Tu ne te mouilles pas trop puisque c’est la tenue de 90% des gens, et ça peut fonctionner. En revanche, si tu es sûr que c’est lui, n’abuse pas des détails. « C’est toi avec le t-shirt blanc, brodé sur le pec gauche d’un petit cœur rouge, jean bleu délavé de telle marque, chaussures blanches avec bandes rouges, montre en acier bracelet en cuir cognac et barbe de 2 jours et demi ? » C’est flippant.

8. "Oops pardon, mauvais destinataire" (ne fonctionne que si tu as pris soin d'envoyer un autre message avant)

Efficacité : 12/20. Il répondra peut-être un truc du genre « ahah » mais compliqué de relancer encore après. Pour un côté un peu plus malsain et manipulateur, tu peux opter pour un premier message du style « moi aussi j’ai passé un super moment avec toi. J’ai hâte de te revoir. » Ça le rendra probablement jaloux, mais en général, ce n’est pas le meilleur moyen de draguer.

Alternative : « Désolée, je me suis trompée de Louis dans mon carnet de contact. » Pas dingue.

9. "Sympa ta dernière publication sur Insta"

Efficacité : 14/20. Flatter son crush est une bonne option pour attirer son attention. Attention toutefois à ne pas lui envoyer un message à chaque fois qu’il publie. C’est évident que tu le stalkes sur les réseaux, mais tu n’as pas forcément besoin de le lui faire remarquer.

Alternative : Réagir à sa story.

10. "C'est qui la meuf sur ta dernière photo? Ta soeur?"

Efficacité : 0/20. Flippant. Malsain. Flippant. Vraiment.

Alternative : « D’où tu publies des photos avec des meufs?? » ou comment griller toutes tes chances.

Crédits photo : Topito

11. "T'as essayé de m'appeler ?" (alors que non)

Efficacité : 2/20. Il répondra « Non ». Toi tu diras « Ah bon? Bizarre, j’ai un appel en absence de ta part ». Il te demandera un screen. Tu ne lui répondras plus jamais. Et tu le bloqueras, par honte.

Alternative : « Pourquoi tu m’as appelé?? », « Je te réponds après, je suis en réunion ».

12. "Alors, ton entretien d'embauche ?"

Efficacité : 17/20. Un message attentionné, gentil et bienveillant. L’occasion de lui prouver que tu es à l’écoute de ce qu’il te raconte, et que tu t’inquiètes de son avenir et de la concrétisation de ses projets. Continue comme ça, tu es sur la bonne voie ! En revanche, pour que ça fonctionne, il faut qu’il ait effectivement passé un entretien. Sinon… Bah… C’est con.

Alternative : « Ça a été ton rendez-vous?? », « Au fait, qu’est-ce que ça a donné ton entretien ? « , « Des nouvelles de ta candidature ? »

13. "Pourquoi tu ne me parles plus ?"

Efficacité : 7/20. Ça fait un peu pitié, et il y a plus séduisant qu’inspirer de la peine. En plus… Tu n’es pas sûr de vraiment vouloir savoir… Mais bon, l’avantage, c’est que tu seras fixé. Et que tu pourras passer à autre chose. On ne veut pas être défaitiste, mais il y a de fortes chances que ce message marque le point final de votre discussion.

Alternative : « Pourquoi tu ne réponds pas ? »

14. "Parle-moi"

Efficacité : 10/20. C’est quitte ou double. Soit ton interlocuteur aime qu’on lui dise quoi faire et apprécie ton caractère bien trempé ainsi que ton honnêteté. Soit, il n’apprécie pas du tout la démarche, n’a d’ordre à recevoir de personne, et te répond de te calmer très vite.

Alternative : « Écris-moi », « Prend de mes nouvelles », « J’attends ton message ». Un brin égo-centré, quand même.

15. "Tu l'as déjà eu toi le covid ?"

Efficacité : 11/20. C’est un sujet d’actualité et une manière de te renseigner un peu sur son état de santé. Attention à ne pas dévier sur des sujets qui fâchent comme le vaccin ou le port du masque. Évite également de trop rentrer dans les détails, lui dire que tu as eu les mêmes symptômes que pour une grosse gastro n’est pas forcément la meilleure des manières de lui parler de toi.

Alternative : « Putain j’ai le COVID, je suis KO. Tu sais ce que c’est? », « Toi aussi tu fais partie de ceux qui se font rejeter par la pandémie ? Perso, moi, je ne te rejetterai pas………… » (la prolifération de point de suspension est vraiment importante pour susciter un brin de mystère).

16. "Je mange une pizza. Toi aussi, t'aimes ça, la pizza ?"

Efficacité : 14/20. Tout le monde aime la pizza, donc tu ne prends pas de gros risque. En revanche, c’est l’occasion de lui faire remarquer que vous avez plus de points en commun qu’il ne le pense, et de faire germer dans sa tête l’idée de t’emmener manger dans un resto italien. On te déconseille par contre d’aborder le sujet pour parler de tripous, d’andouillette ou de gratin de choux-fleurs.

Alternative : « Je mange une crêpe. Toi aussi, t’aimes ça, les crêpes ? », « Je mange un hamburger. Toi aussi, t’aimes ça, les hamburgers ? »,… Tu as compris la logique. Un aliment qui met tout le monde d’accord, ON ASSURE SES ARRIÈRES.

17. Nouvelle suite logique : "jhgcsjhsgkqhjv" puis "oups, mon chat a marché sur mon tél hihi. Tu as un animal toi aussi ?"

Efficacité : 9/20. Il n’est pas con. Il sait. En revanche, tu peux essayer de transformer le tir en 1) faisant passer ça pour une blagounette hihihihi max de fun 2) en t’efforçant d’attirer son attention sur la partie animaux trop cuties cute love gnangnan

Alternative : « jhgcsjhsgkqhjv » puis « oups, mon poisson-rouge a marché sur mon tél hihi. Tu as un animal toi aussi ? » ………. (la fameuse prolifération de point de suspension).

18. "Et sinon, tu sais lécher ton coude ?"

Efficacité : 16/20. Original, sympa, rigolo, l’occasion de se découvrir de manière inhabituelle. On adore.

Alternative : « Tu sais faire le trèfle avec ta langue ? »

19. "J'ai regardé la météo, il va faire beau demain"

Efficacité : 9/20. Parler de la pluie et du beau temps, c’est ok, mais quand on a 75 ans et qu’on rejoint ses potes au bar pour le café du matin. Note que désormais, il est possible de trouver ce genre d’information sur l’écran de n’importe quel smartphone. En 2 secondes. Donc bof, pas ouf pour se démarquer. En revanche, tu te présentes comme une personne attentionnée, qui rend service et tu amorces peut-être bien la proposition d’une balade ou d’un pic nique tous les deux ?

Alternative : « Trop bien, il fait beau demain :) »

20. " Je ne te devais pas vingt balles ? "

Efficacité : 14/20. Si tu lui dois vraiment de l’argent, pour sûr qu’il répondra. Il va s’en dire que s’il confirme, tu prétends ne pas avoir Lydia, Pumpkin, ou autres… Et tu lui proposes de le rembourser en bière. Ce soir. Allez, allez, on prend son courage à deux mains et on tente le tout pour le tout.

Alternative : « Je ne te devais pas dix balles?? ». Fonctionne avec tous les nombres.

Tu as un crush sur cette personne, mais qui te dit que personne d’autre n’a un crush sur toi? Un collègue, un ami ou même… Ton proprio ? Si, si, je te jure, c’est possible ! Si tu veux savoir si c’est le cas, on t’a déjà écrit un top des signes que ton proprio a un crush sur toi.