S’il devait y avoir un « Chef des Parcs Naturels des États-Unis », ce serait assurément Yosemite. 3000 m² de bonheur sauvage, des mises en garde contre les ours, des randos de dizaines de kilomètres qui font mal aux mollets et du bon air en veux-tu en voilà. Si vous passez par la Californie, ne vous laissez pas aveugler par les lumières de LA et de San Francisco et réveillez l’Amérindien qui est en vous.

On y va ?