À force de faire panpan avec leur fusil et de courir comme des lapins dans la boue, les militaires ont des petites faims. Mais leurs gentils chefs ont pensé à eux et ne les laissent pas partir au combat avec un sac vide. Comme vous le verrez, même au combat, chaque pays essaie de préserver son identité culturelle. Petit tour des lunchbox de combattants :

1. Danemark

Des beans, du bacon et du thé, les Danois ont clairement un penchant pour la gastronomie britannique. Mais ces petits coquins sont aussi férus de technologie. En effet, leur barda inclut un « flameless heater », qui comme son nom l’indique permet de réchauffer ses plats sans utiliser de flammes… Malin.

2. USA

Si vous pensez burger, coca et sauce barbecue, vous allez être déçu. On ne devient pas la meilleure armée du monde avec des gras du cul. Des amandes, de la canneberge, du cidre, des légumes sauce tomates, on est très loin des clichés habituels. Ils ont eux aussi un « flameless heater« , pour montrer qu’ils sont techniquement au-dessus.

US

3. France

Ah la France… Pays de la gastronomie, du fromage et du vin. On pourrait presque penser que le plateau de nos petits gars a été préparé par Ducasse. Alors voyons voir ce qu’on a : du cassoulet en boite, du pâté de cerf, une part de poulet créole (outre-mer represent !) et au petit-dej, du muesli, du café et une crème chocolat pour le dessert. On n’est pas les plus à plaindre. Par contre, pas de fromage. C’est étonnant…

4. Estonie

Du sprat (poisson), du pâté de poulet, des patates, et du pâté de saucisse de foie. Les Estoniens ne vont pas souvent en guerre, et s’ils y vont, on doute que leur estomac soit d’attaque… Le général estonien que l’on a contacté afin de nous informer sur les raisons qui ont poussés les autorités à composer un tel repas de bourrin nous a dit « Hey, on est déjà sûr de la paumer la guerre, on va pas encore plus bouffer de la merde« , ça se tient pas mal…

5. Espagne

Haricots vert, poulpe, de la soupe en sachet et des pêches en sirop pour le dessert !? Mais ou sont les « tortillas de patatas« , les « pan tomate« , les « seringue d’E.P.O« . Par contre, le package espagnol a la particularité d’être très bien organisé : « tablette de vitamines C, purificateur d’eau, glucose… Bref, un vrai équipement de survivor.

6. Canada

Filet de saumon sauces toscannes, couscous végétarien, nos cousins ne se refusent rien du tout. Pour le gouter : du beurre de cacahuètes, car les soldats restent de grand enfants à leur moman qui ne rateraient un 4h pour rien au monde.

7. Singapour

Ca a l’air nul comme ça, mais à l’intérieur ça l’est encore plus : de la soupe au poulet, un champignon,du basilic, et du soja… C’est diététique, mais bordel ça donne pas bien envie. La guerre c’est vraiment une saloperie…

8. Italie

Du cappuccino en poudre, une soupe au haricot et aux pâtes, énormément de biscotti et une salade de fruits. Tout ça n’est pas bien folichon. « Maqué gino où elle est la piiizzza, yé pou pa faire la guerrre comme ça, j’écris à la Mama on rentre«

9. Australie

Enormément de petites portions pour les Australiens qui aiment s’offrir des petits encas. Pour le reste, on a une petite boite de pâte au thon et au chili, du cheddar, et deux barres chocolatées sobrement appelés « chocolate ration« . Ça fait moyen envie…

10. Allemagne

Du pamplemousse, des petits gâteaux italiens, et bien sûr comme on ne se refait pas totalement, de la saucisse de foie à tartiner. Pas de choucroute, ni de bière, ça reste l’armée…

11. Grande Bretagne

Du café (normal), du thé (encore plus normal), mais, et c’est plus surprenant, une petite bouteille de tabasco… Il faut dire que la bouffe anglaise est tellement naze qu’on ne l’améliore pas avec une pincée de sel. Du coup : le tabasco qui, s’il vous arrache la gueule, a au moins l’avantage d’avoir un peu de goût. Pour le reste, les britons dégustent un classique « chicken massala + pâtes végétariennes« . Enfin, pour le petit déj : des beans, et du bacon, évidemment…

UK

Faites la bouffe, pas la guerre

Source : The Guardian (via Reddit / itsrattlesnake)