On vous a déjà parlé des petits savoirs qui peuvent te sauver la vie, mais on s’est dit qu’il valait toujours mieux avoir trop d’infos que pas assez (surtout quand c’est une question de vie ou de mort). Alors d’accord, certaines des situations de ce top sont très spécifiques mais tu seras bien content de connaitre ces infos si ça t’arrive. On te conseille aussi de télécharger les applications qui peuvent sauver des vies, parce que c’est bien sympa d’être en vie mais c’est aussi important de porter secours aux gens autour de toi.

1. Préparer un kit de survie en cas de catastrophe

Pour avoir tout ce dont tu as besoin en cas de catastrophe, il est important de préparer un kit de survie et de le garder à portée de main chez toi, dans le placard de l’entrée par exemple. Dans l’idéal, cela doit être un sac à dos contenant une gourde souple pour l’eau, une banderole de SOS, une lampe et une radio dynamo, des allumettes étanches, des bâtons lumineux, un sifflet, un couteau suisse, des rations alimentaires de survie et une trousse d’hygiène et de premiers secours. Il faut évidemment adapter et compléter ce kit en fonction de tes besoins : ajoute tes médicaments, une paire de lunettes…

2. Retrouver son chemin dans une avalanche

Voilà une astuce toute simple, mais il fallait y penser. Si tu es coincé sous la neige dans une avalanche, tente de cracher. Si la salive tombe, c’est que tu regardes vers le sol. Si elle coule le long de ta bouche, c’est que tu regardes vers le ciel. C’est fou la gravité !

3. Savoir éviter les accidents domestiques

C’est bien sympa de savoir réagir en cas de catastrophe, mais c’est encore mieux de pouvoir les éviter. Pour cela, il faut s’assurer que tous les membres de ta famille sachent où se trouvent les trousses de premier secours. Vérifie aussi que tu connais l’emplacement d’arrivée d’eau, de gaz et d’électricité et comment les couper en cas d’incident. Il est aussi possible d’apprendre comment se servir d’un extincteur et d’un défibrillateur.

4. Savoir mettre en place un tampon relais

Si tu te fais mal et que ta plaie saigne abondamment, il faut immédiatement exercer une pression sur la blessure. Le problème, c’est qu’il faut tout de même appeler les secours pour ne pas se vider de son sang ; comment faire quand on est seul ? Il faut mettre en place un tampon relais sur la plaie. Pour cela, remplace ta main qui compresse par un tissu propre qui recouvre complètement la plaie et qui est assez long pour faire deux fois le tour du membre blessé. Le lien doit est suffisamment serré pour presser l’endroit qui saigne et arrêter l’hémorragie.

5. Les pouvoirs d'un miroir de poche

Les miroirs de poche peuvent se révéler très utiles dans des situations d’urgence. Dans les films, on peut voir des gens allumer un feu à l’aide de la réflexion du soleil dans un miroir mais c’est vraiment très difficile à faire. Par contre, la réflexion du soleil dans un miroir (comme dans le cadran d’une montre) peut créer des signaux très puissants et alerter ainsi des personnes au loin qui pourront te venir en aide. Il est aussi possible de briser le miroir pour en faire un couteau.

6. Faire une bouée de sauvetage avec son pantalon

Voilà une technique utilisée par les Navy Seals, les forces spéciales de la marine de guerre aux Etats-Unis : faire une bouée avec son pantalon. Si un jour, alors que tu te trouves sur un bateau, tu tombes par-dessus bord dans une mer agitée, tu risques de rapidement t’épuiser même en étant un très bon nageur. Il est alors possible d’improviser une bouée avec son pantalon. Il faut déjà faire des nœuds au bout de chaque jambe du pantalon pour que l’eau ne rentre pas à l’intérieur. Fais tourner ensuite le pantalon au-dessus de ta tête pour le remplir d’air et ferme rapidement la partie supérieur en le tenant à deux mains. Voilà, tu as une bouée qui va te permettre de flotter quelques secondes (il faudra ensuite la remplir d’air de nouveau).

7. Le Test universel de comestibilité

Pour tester si une plante peut être consommée sans risque, il existe un test utilisé par l’armée américaine. Attention, cela ne s’applique pas aux champignons, pose cette Amanite !

Petite précision, il faut s’abstenir de manger pendant 8h avant le test pour qu’il soit efficace. Pour commencer, il faut séparer les différents composants de la plante et n’en goûter qu’une seule partie, la feuille par exemple. On commence par broyer la feuille et frotter l’intérieur du coude avec pour regarder si cela provoque une réaction. Si il n’y a pas de réaction, tu peux poser la feuille sur ta lèvre et attendre. Ensuite, tu peux faire le même test en posant la feuille sur ta langue pendant un quart d’heure. S’il n’y a toujours pas de réaction, tu peux manger la feuille avec une bonne petite bière (non) et attendre sans rien manger d’autre. N’hésite pas à te faire vomir si tu te sens mal après avoir ingéré la plante.

8. Récolter de l'eau douce

Pour récolter de l’eau douce quand il ne pleut pas, il y a une solution toute simple mais il faut un peu de patience. Il faut avant tout repérer une branche d’arbre à ta portée qui a beaucoup de feuilles (si tu es perdu dans le désert, tu n’as qu’à sucer des cactus). Attache ensuite un sac plastique autour de la branche en enveloppant les feuilles à l’intérieur et place une pierre dans le sac pour faire un poids. Comme tous les êtres vivants, les plantes libèrent de la vapeur en respirant et c’est cette vapeur que l’on va récolter sous forme d’eau liquide. Il faut attendre au moins une journée pour récolter assez d’eau pour se désaltérer.

9. Avoir plus chaud avec une couverture

Si tu dois dormir à l’extérieur mais que tu n’as qu’une couverture, il est plus intelligent de la mettre sur le sol et de dormir par-dessus. Notre instinct de survie nous pousse à vouloir mettre la couverture sur soi quitte à dormir à même le sol mais c’est une mauvaise idée. En effet, le sol froid en hiver a plus de chance de refroidir ton corps que l’air ambiant.

10. Eviter la foudre en pleine mer

Si tu es en train de nager en mer ou de faire du snorkeling (de la randonnée palmée en français), tu es un peu dans la merde en cas d’orage. Si tu vois que la foudre va s’abattre sur l’eau et que tu n’as pas le temps de sortir et de t’abriter, prends une grande inspiration et nage le plus profond possible. La foudre touche de manière très forte la surface de l’eau mais l’électricité se disperse ensuite avec la profondeur.

11. Avoir un sifflet sur soi

Comme tout le monde, tu as déjà vu la scène de la planche dans Titanic. Rose n’a plus la force de crier pour alerter les secours mais en utilisant un sifflet, elle parvient à faire suffisamment de bruit pour se faire remarquer. En effet, les sifflets peuvent faire du bruit juste avec le souffle de ta respiration, ce qui n’est pas le cas de tes cordes vocales. Il est donc judicieux d’emporter un sifflet avec soi pour partir en montagne, en mer ou dans la ligne 13 du métro parisien.

12. Les noix de coco, mieux qu'une boisson énergétique

Dans les pays où l’eau potable fait défaut, il est possible de s’hydrater avec l’eau présente dans les noix de coco encore vertes. Un coup de machette permet d’ouvrir la noix et de récupérer le jus qui, en plus de te sauver la vie, t’apportera plus d’énergie que de l’eau de source.