Les morts dans les séries, c’est un vrai sujet. La preuve, nous on a fait des tops sur les morts les plus trash dans les séries, les fausses morts dans les séries, ou encore les morts choquantes de personnages secondaires. Y’a des morts tristes, des morts qui étonnent, des morts violentes, des morts pas si marquantes que ça, bref, y’a de quoi dire. Mais aujourd’hui, on va dire un peu ce qu’on pense et parler des personnages qu’on était content de voir mourir. Parce que certains gros relous ont quand même bien mérité de crever. Evidemment, ce top est rempli de SPOILERS et de mauvaise foi, alors vous pouvez vous arrêter tout de suite si vous avez peur de péter un câble.

1. Carl dans The Walking Dead

Aaaaah Carl ! L’un des personnages les plus insupportables de séries. On a eu envie de le baffer tous les deux épisodes parce qu’il n’écoutait jamais ce qu’on lui disait, qu’il se foutait toujours dans des situations qui mettaient tout le monde en danger, et qu’il avait un look de merde avec son chapeau de cowboy et sa mèche qui lui passait devant les yeux (ou devant l’œil, ça dépend). Autant vous dire que quand il a agonisé pendant des plombes dans la saison 8 avant de crever, on a célébré ça devant notre TV en buvant du crément d’Alsace (ça va, y’a pas que le Champagne dans la vie).

2. Joffrey dans Game of Thrones

Ce bon vieux Joff est mort empoisonné dans la saison 4 de GoT, et on a bien savouré sa souffrance en public pendant son mariage totalement foiré. En même temps, le gars était un psychopathe dangereux en plus d’être un enfant capricieux, donc on n’avait pas vraiment de pitié pour lui. Mais tout ça, ça reste de la fiction, et c’est important de le préciser parce que Jack Gleeson qui joue Joffrey Baratheon fait partie des acteurs dont la vie a été foutue en l’air par une série. Pourquoi ? Parce que des fans de Game of Thrones l’ont harcelé en pensant qu’il était réellement un psychopathe dans la vraie vie. Apparemment c’est possible d’être aussi con que ça, oui.

Crédits photo : Game of Thrones - HBO

3. Berlin dans La Casa de Papel

Quelques uns d’entre vous aiment bien Berlin, et ça il faut avouer qu’on a du mal à comprendre. Le mec a passé les deux premières saisons à être toxique, à faire du harcèlement sexuel et à jouer les dictateurs, mais comme il s’est sacrifié pour ses potes on devrait lui pardonner ? Eh ben non, nous on lui pardonne que dalle, et on est bien content qu’il ait fini ses jours percé comme une passoire. Malheureusement, les scénaristes nous l’ont refourgué en mode flashback, et, surprise, il est toujours aussi relou avec son air supérieur et son mariage inutile. Il peut pas re-crever en flashback svp ?

Crédits photo : La Casa de Papel

4. Le Samouraï dans Suburra

Quelqu’un regarde Suburra ici ? On aimerait bien trouver les trois personnes qui connaissent aussi la série pour parler de la joie qu’on a ressentie en voyant le Samouraï se prendre une balle dans la tête. C’est pas qu’il était relou, mais il avait un peu trop la confiance et il se la jouait big boss de Rome alors qu’il avait une dégaine de commercial pour une entreprise qui vend des fenêtres. A force de se prendre pour le patron, il devait s’attendre à être remis à sa place un jour.

5. Ygritte dans Game of Thrones

Gngngn tu connais rien Jon Snow, gngngn les sauvageons sont mieux que les autres, gngngngng je suis plus maligne que tout le monde… Non Ygritte, ton peuple il est pas mieux que les autres, il est juste plus résistant au froid. Alors au lieu de passer ton temps à humilier ton petit copain, tu ferais mieux de rester à couvert pendant les combats pour éviter de te prendre une flèche tirée par un gosse. Bien fait pour toi.

6. Walter White dans Breaking Bad

C’est sûr que sans lui, la série elle aurait été un peu moins fun, mais il l’a quand même bien méritée sa mort. Au début de Breaking Bad, on le kiffait, le Walter, c’était le gentil prof de chimie malade qui faisait de la meth pour mettre sa famille à l’abri. Mais monsieur cancer il a très vite commencé à mal tourner et à se prendre pour le baron de la drogue pour son propre plaisir, à mettre tout le monde en danger et à envoyer chier ses vrais amis. A partir de là, on n’a plus eu aucune pitié pour lui. Bye bye le gros boulard.

7. Amber dans Dr House

Celle que House et les autres appellent Cutthroat Bitch (ou « l’abominable garce » en VF parce que la VF ça sonne souvent très mal) est morte et c’était pas plus mal. Faut dire qu’elle était tellement ambitieuse qu’elle en venait à marcher sur tout le monde et à nous prendre la tête dans chaque épisode. Heureusement, elle a pas fait long feu, ce qui est somme toute assez réconfortant à savoir.

8. Papa - Dr Brenner dans Stranger Things

Oui, on sait, il y a une infime possibilité pour que le gars ait survécu, mais aux dernières nouvelles, Brenner a normalement été buté par le Démogorgon (quel nom pourri, ils auraient pu faire un effort les auteurs.) Et tout le monde s’accordera à dire qu’il l’avait bien cherché puisqu’il a passé une bonne partie de sa vie à faire des expériences sur des gosses dans le simple but de jouer à qui a la plus grosse avec l’URSS. Ah la la, la Guerre Froide c’était quequ’chose hein.

9. Matha Huber dans Desperate Housewives

Martha, c’est la voisine reloue de Wisteria Lane. Quand elle apprend que Mary Alice a volé un bébé, au lieu de la dénoncer, elle lui fait du chantage. Et quand elle apprend que Susan a mis le feu à une barraque, au lieu de la dénoncer, elle lui fait du chantage. A cause d’elle, Mary Alice s’est suicidée, mais elle a pu expérimenter l’expression « retour de bâton » quand le mari de Mary Alice est venu lui régler son compte. Et vu comment sa tête nous insupportait, ça nous a fait du bien à tous.

10. M. Heckles dans Friends

Le voisin du dessous de Monica et Rachel était le gros relou par excellence. Toujours à venir se plaindre et à raconter des gros mythos. Finalement, il est mort à cause des « Friends » et il a légué son héritage aux deux copines, mais il était tellement chiant que ça nous en a touché une sans faire bouger l’autre.