L’artiste Nathan Shipley s’empare comme personne des nouvelles technologies, fort de son passé de graphiste en animation il est parvenu à conjuguer les outils traditionnels avec les progrès de l’intelligence artificielle qui offre des possibilités nouvelles. Après un premier projet « Dali lives » pour le Musée de Salvador Dali qui recréait numériquement le plus taré des surréalistes, Nathan Shipley a continué de travailler sur les GANs (autrement dit les « réseaux antagonistes génératifs »), une technologie de machine learning à l’origine des deep fake. A force de travail et de recherche, de codage d’un nouveau genre, l’artiste numérique a tenté de proposer une nouvelle forme d’art. Et bonne nouvelle, on vous livre ici quelques éléments dans lesquels l’artiste adapte un personnage de fiction ou historique, sous sa forme animée ou peinte transformé humainement, et c’est fifou.

On vous recommande évidemment de suivre le compte Instagram de Nathan Shipley, ou encore de consulter son site professionnel qui livrera encore plus d’informations sur son travail.

1. Le peintre Rambrandt, recréé à partir d'une de ses peintures

Je n’aurais qu’un mot à dire : BG.

Crédits photo : Nathan Shipley

2. Frida Kahlo, de la vie à la peinture puis de la peinture à la vie

Et pouf, v’la-ti pas que l’intelligence artificielle nous gomme ce mono-sourcil tranquillou pépouze.

Crédits photo : Nathan Shipley

3. Mona Lisa, si on la croisait au supermarché

De préférence entre les rayons légumes bio et traiteur de la mer.

Crédits photo : Nathan Shipley

4. Elastic Girl des Indestructibles, si elle était ma voisine

Ne tentez surtout pas de lui tirer sur les membres elle risquerait d’avoir très mal.

Crédits photo : Nathan Shipley

5. Mr. Indestructible en personne

OK il a l’air sympa mais en fait il fait surtout vachement flipper.

Crédits photo : Nathan Shipley

6. Russel dans Là-Haut, bonne bouille mais un poil difforme

N’allez pas y voir ici la moindre remarque grossophobe, je doute juste qu’on croise souvent dans la vie un physique réunissant tous les éléments d’un visage dans une si petite zone de l’ensemble de la surface. En tout cas le résultat n’en est pas moins étonnant.

Crédits photo : Nathan Shipley

7. Le petit Miguel de Coco, un enfant pas vraiment comme les autres

Ca doit être bizarre d’être un personnage de fiction et de devenir humain quand même.

Crédits photo : Nathan Shipley

8. Le personnage Miles Morales dans Spider-Man en version humaine

Le plus crédible de tous. Et du coup c’est aussi celui qui fait le plus flipper. C’est quoi cette vraie personne humaine inventée de toute pièce ?

Crédits photo : Nathan Shipley

9. Obama cartooné

Et si on mettait un cartoon de fiction à la tête de la Maison Blanche, ce serait pas plus simple finalement ?

Crédits photo : Nathan Shipley

10. Et une petite vidéo pour voir les transformations cartoon>humain en direct

Et dans un autre genre on a aussi les personnages d’humains numérisés. Enfin bon, c’est bien beau tout ça, mais quand même les dessins animés c’était mieux avant.