Vous ne savez pas comment habiller votre intérieur? Vous aimeriez bien acheter un tableau mais vous n’y connaissez rien? Et en plus, vous venez d’apprendre qu’un Rothko qui ressemble à un drapeau de pays un peu reculé s’est vendu 87 millions de dollars. Topito est là pour vous, et afin de vous éviter une grosse déconvenue, ainsi qu’une dépense trop élevée, nous vous offrons ici le classement des tableaux de maître les plus surcotés paru sur ranker.com. Une bonne occasion s’il en fallait de faire preuve de mauvaise foi, d’inculture et de méchanceté gratuite. Vous ne pourrez pas dire qu’on vous a pas prévenus. Voici donc 10 tableaux surévalués :

1. Valentine, de Keith Haring

Un dessin d’enfant érigé en monument de l’art contemporain. C’est bien pratique l’art contemporain.

2. Campbell's Soup Can, d'Andy Warhol

Devenez vous aussi un monument du pop art avec des objets du quotidien. Sérigraphiez votre rouleau de PQ, appelez ça « rouleau de papier toilette Moltonel », et vendez ça plusieurs millions. (et n’oubliez pas une fois que vous aurez votre chèque que c’est grâce à Topito, alors un petit geste serait de bon aloi).

3. Coming Home, de Thomas Kinkade

Pour une carte de voeux, c’est très joli. Mais une carte de voeux ne doit pas coûter le prix d’une Ferrarri neuve (soit l’équivalent de 107 Fuego à peu près). Le monde va mal.

4. N°5, 1948, de Jackson Pollock

Des taches de sécrétions diverses, mais de qui se moque-t-on ? Notez que Jacky (oui on appelle Pollock Jacky on est comme ça) ne s’est même pas emmerdé à donner un vrai titre à son oeuvre, lui savait qu’il se foutait de nous. 2ème au classement des tableaux les plus chers du monde.

5. Broadway Boogie-Woogie, de Piet Mondrian

Un jeu de Tetris croisé avec Pacman, et re-Tétris derrière. Des gros pixels, quoi.

6. A Friend in Need, de Cassius Marcellus Coolidge

CMC aurait dû savoir que les lol-dogs ne font pas le poids contre les lolcats. Amateur, va.

7. Whistler's Mother, de James McNeill Whistler

Y’a pas à tortiller, les vieux c’est pas sexy. (Sauf à Groland).

Crédits photo (Domaine Public) : James Abbott McNeill Whistler

8. Composition VII, de Vassily Kandinsky

Epilepsie+pinceaux+ patouille dans la peinture à l’huile (de préférence au plomb) : chef-d’oeuvre de l’art abstrait. Comme quoi c’est pas bien compliqué.

9. Moi et Le Village, de Marc Chagall

Un hymne coloré à la zoophilie. Si, y’a une bestiole qui sourit d’un air coquin.

10. Saint-George et le Dragon, de Raphaël

Le cheval sous acide et le dragon qui ressemble plus au croisement raté chien/lézard, ça fait pas vraiment rêver. Surtout avec Machine qui prie derrière, bonjour l’ambiance. Raphaël se débrouille mieux avec des saï et un bandeau rouge qu’avec un pinceau. Comment ça c’est pas une Tortue Ninja?

Crédits photo (Domaine Public) : Raphael

Et vous, vous auriez mis quelle oeuvre dans ce top ?

Source : Ranker