Il y a beaucoup de patrons horribles, on les imagine facilement fumant des gros cigares en nageant dans des piscines d’argent comme Picsou. En vrai, personne ne fait ça parce que c’est physiquement impossible mais aussi parce qu’il existe des patrons sympa. Vous ne me croyez pas ? Il suffit de lire ce top pour découvrir la vérité.

1. Le propriétaire d'un camping refuse une offre de 40 millions d'euros

Roger Pla est le propriétaire de 73 ans d’un camping de luxe situé sur la plage près de Perpignan. Il a commencé à penser à sa succession il y a quelques années mais l’homme n’a aucun héritier direct et les droits de succession s’élèvent à 60% pour un héritier « indirect ». Il ne pouvait donc pas céder le camping à ses collaborateurs qui auraient été obligés de le vendre pour payer les droits, licenciant ainsi les employés de l’établissement. Roger Pla refuse catégoriquement de vendre au premier venu car il s’inquiète du sort de ses employés, il a même refusé une offre très alléchante : un fond de pension souhaitait racheter son établissement pour 40 millions d’euros. Il a finalement trouvé une solution : créer une fondation pour aider les enfants défavorisés à partir en vacances et préserver le littoral. Un chic type quoi.

2. Une mutuelle prise en charge chez Airbnb

On sait tous que le prix des soins est un énorme problème aux Etats-Unis, une hospitalisation coûte le prix d’une baraque sur la plage et tout le monde trouve ça normal. Alors, quand le patron de Airbnb a mis en place une assurance prise en charge à 100% par l’entreprise pour tous les employés, ils étaient vraiment très contents.

3. Des congés illimités et des congés parentaux à foison pour les employés de Virgin

En 2014, le fondateur du groupe Virgin aurait pu être élu meilleur patron de l’année. Il a annoncé que pendant un an, les employés pouvaient prendre autant de vacances qu’ils le souhaitaient (c’est déjà le cas dans beaucoup de boites en France mais c’est moins commun aux Etats-Unis). Un an plus tard, il a mis en place un an de congé parental pour chaque nouveau parent travaillant dans ses sièges sociaux à Londres et à Genève. Sympa quand on voit que les congés parentaux ne sont pas acceptés dans beaucoup de pays.

4. Une PDG accessible qui réalise des rêves

Shondaland est une société de production (Grey’s Anatomy et Scandal) créée par Shonda Rhimes, une PDG vraiment sympa avec ses employés. Déjà, elle veille à ce que tout le monde se sente bien sur son lieu de travail en apprenant à connaître chaque employé et en étant très stricte sur le bon comportement de chacun. Et puis, il y a le fait qu’elle aime prendre des risques en engageant de jeunes auteurs inexpérimentés en se basant uniquement sur leurs idées.

5. Le patron de Shake Shack supprime les pourboires

Daniel Meyer est le patron d’un groupe appelé Union Square Hospitality et qui possède des restaurants comme la chaine de fast-food Shake Shack. Aux Etats-Unis, les serveur.ses sont très souvent payés au pourboire (et donc très mal payés) mais Daniel Meyer a décidé de changer ça. Il a supprimé le système de pourboires dans ses restaurants et a compensé en augmentant les prix pour pouvoir mieux rémunérer les serveur.ses.

6. Le PDG de Linkedin offre son bonus annuel à ses employés

On se doute que le patron de Linkedin n’est pas à plaindre, il doit déjà bien nager dans la thune. Pourtant, c’est assez rare de voir des gens très riches refuser plus d’argent ; c’est pourtant ce qu’a fait Jeff Weiner. En 2015, le PDG de l’entreprise a décidé de reverser les 14 millions de dollars de son bonus annuel à ses 9.200 employés. On n’ose pas imaginer son salaire s’il peut refuser 14 millions de bonus mais c’est un joli geste.

7. Un petit séminaire en France tranquillou pour les employés de Tiens Group

Li Jinyuan est un milliardaire chinois et le PDG du groupe Tiens. En 2015, il a décidé d’offrir à ses 6400 employés un séjour de 4 jours à Paris pour fêter les 20 ans de l’entreprise. Il a fallu réserver des centaines d’hôtels à Paris et Cannes ainsi que des bus pour que tout le monde puisse se déplacer. La France n’avait jamais accueilli un si grand groupe de touristes et l’entreprise a même réussi à obtenir la privatisation du Louvre. La classe.

8. Les patrons de Topito

C’est quand même sympa de leur part de nous payer pour écrire des bêtises sur internet.

Sources : Europe 1Business InsiderBBC