Foutre la honte à son enfant, c’est un sport national chez les parents. Ça leur procure un plaisir inégalable, et on peut les comprendre ces gros sadiques. Mais le pire, c’est quand les parents sont gênants sans même s’en rendre compte. Là, ça veut dire qu’ils transmettent le malaise de manière naturelle, qu’ils ont ça dans le sang, et qu’il est impossible de les changer. C’est dur.

1. La petite conversation de famille qui débouche sur des années de thérapie

Maman : « Lol, je t’aime encore plus »

Papa : « À l’infini »

Maman : « Au fait, quand tu rentreras à la maison, tu n’auras pas le droit de déballer tes affaires tant que tu ne m’auras pas fait plaisir »

Enfant : « Je peux voir cette conversation. Je vais me tuer. »

Maman : « Oh mon dieu »

(Tenez, si vous voulez d’autres erreurs de destinataires)

2. La mère qui a zappé les cours de biologie

« J’aimerais qu’on puisse choisir le père de nos enfants »

3. Dans ce cas-là on a légalement le droit de changer de mère

« Quand mon aînée est à l’école, j’adore aller dans son profil Netflix et remettre les séries qu’elle est en train de mater au début. Comme ça elle saura que je pense à elle et que je l’aime. Elle ne l’a pas encore remarqué pour l’instant. »

4. Ce n'est pas un père, c'est un tas de muscles gênant

5. Une bonne éducation comme on les aime

« J’ai emmené mes fils à Hooters et j’ai capturé ce joyau »

(Hooters c’est une chaîne de restos avec des serveuses habillées en mini-short, d’où le malaise).

6. Envie de me faire une sixième dose en lisant ça

« Mon fils a dit à toute sa classe que les vaccins étaient mauvais et que ceux qui étaient vaccinés étaient des idiots. Je suis si fière de lui, il grandit et devient très futé. »

7. Un argumentaire hyper solide

« Vous pensez que les enfants devraient porter des masques ? Repensez-y. Vous ne seriez jamais capable de savoir s’ils ont besoin d’aide. »

8. Quand tes parents font de la médecine alternative

« Donc XXX m’a dit que tu avais pris des pilules quand il était là »

« Ouais, j’ai pris mes cachets pour l’épilepsie. Je préfère être conscient plutôt que de m’effondrer au sol. »

« Je n’apprécie pas que tu prennes des médicaments devant mon enfant. Tu sais, les médicaments c’est juste une béquille. Tu dois montrer à XXX qu’être en forme c’est juste une question de volonté de l’esprit. »

9. Un cadeau de bon goût

« Pour mon fils à Noël j’ai pensé à des caleçons. Oui je sais c’est chiant, donc j’ai pensé à rendre ça plus cool et devinez quoi, il les aime, et oui mon fils a 30 ans »

Message sur les caleçons : « Péter et ma manière de te dire que je t’aime » ou « Elle va pas se sucer toute seule »

10. Une belle photo dont il aura bien honte plus tard

« Je te fais la promesse de toujours te protéger »

11. La père a pris soin de taguer plein de monde sur sa publication pour être sûr de gêner un max

« Moi : comment un appelle un mec qui n’a pas de couteau dans sa poche ?

Mon fils : une fille

Moi : Bravo t’es bien mon fils ! »

12. Il a l'air très fier en plus

« J’ai surpris ma fille à parler à des garçons sur l’ordinateur de l’école qu’elle n’était pas censée ramener à la maison. Apparemment les Mac ne supportent pas très bien les balles de calibre 40 »

13. Déjà, comment ça se fait que cet autocollant existe ?

« Maman Fortnite »

14. Le genre de photo de famille que tu caches quand tes potes viennent à la maison

Et il faut aussi reparler des parents qui ne savent pas écrire des SMS, on en a marre de devoir supporter ça.