Forcément, ta vie en confinement a quelque peu changé. Et si tu es enfermé·e avec ton ou tes enfants, tu as encore plus appris de nouveaux mots, qui font maintenant partie de ton langage quotidien, que tu le veuilles ou non.

1. Corona

Avant la pandémie, c’était la bière un peu fade que tu buvais à l’apéro en été quand il n’y avait pas de rosé au frais. Maintenant, c’est le virus qui nous met la misère et nous force à tousser dans notre coude.

2. Confinement

On aurait pu penser qu’on parlait de nourriture, genre confinement de canard ou un truc du genre, mais non, le confinement est le mot qui est sur toutes les lèvres et dans tous les esprits, parce qu’il nous empêche de sortir de chez nous pour aller boire des Corona en terrasse.

3. Chloroquine

Nom chelou de médoc dont je n’avais jamais entendu parler avant, n’étant pas concernée par les maladies qu’il est censé guérir. Depuis bientôt deux mois, je l’entends partout, tout le temps, sans savoir pour autant à quoi il sert.

4. Héros

Avant je pensais que c’étaient des gars avec un peu trop d’ego qui portaient des capes, des masques, des slips par dessus leur pantalon et qui voulaient sauver le monde. Aujourd’hui je vois que les héros sont en fait des humains normaux, avec des masques quand il y en a, à s’occuper des autres au détriment d’eux-mêmes.

5. TCA

Est-ce que c’est un sigle à la con ? Est-ce que c’est une nouvelle danse ? Un groupe de rap ? Non, les TCA sont les Troubles du Comportement Alimentaire qui font une belle percée dans le quotidien des confinés.

6. Pain

Avant, c’était la baguette que tu achetais chez ton boulanger, comme tout le monde ou presque. Maintenant le pain c’est ta petite fierté, celui qui éclipse ton nouveau né, celui que tu as fabriqué toi-même en défonçant tout le rayon farine du Franprix, tout ça pour le foutre sur Instagram comme tout le monde, alors que t’étais supposément être intolérant au gluten.

7. Pangolin

Je suis plutôt calée en animaux, mais alors celui-là j’en avais jamais entendu parlé. Pourtant maintenant il est partout (on vous a même fait la sélection des memes sur le pangolin) et il l’a été même littéralement, c’est d’ailleurs pour ça qu’on en est tous là. Alors que le pauvre pangolin lui, il avait rien demandé à personne, et il n’avait surtout pas demandé à être bouffé.

8. Désinfection

Etant une grosse phobique de la gastro, je pensais être au point sur la désinfection. Que nenni ! Avec le Covid, je me découvre des talents de décontamination assez ouf, allant même jusqu’à nettoyer la boîte de Chocapic quand je reviens du Monoprix.

9. Masque

Si tu pensais que le mot masque ne s’appliquait qu’aux objets que les enfants utilisent pour se déguiser, ou pour que les adultes jouent à des jeux qui n’impliquent pas d’enfants, tu te trompais. Maintenant les masques sont partout, pour tout le monde, même si pour ça il faut les fabriquer soi-même avec un bout de PQ et un morceau du rideau de la grand-mère ce qui nous a déjà amené à penser les différents types de masques et ce qu’ils veulent dire de toi.

10. Ecole

Avant le Covid, tu pensais naïvement que l’école se faisait dans une structure adaptée, un bâtiment dédié spécialement à ça, avec des gens dont c’est le métier qui auraient appris à ton cher héritier à compter jusqu’à 20. Maintenant c’est toi la maîtresse, c’est toi qui fais l’école à la maison et la salle de classe c’est ton salon, au milieu de ce qui est aussi devenu ton bureau.

Allez, serrons-nous les coudes, et enrichissons le dictionnaire, ça nous fera passer le temps. Et si vous voulez encore enrichir votre vocabulaire, retrouvez ces mots rares de la langue française qu’on ferait bien d’utiliser plus souvent.