20 ans ?

Comment ça 20 ans ?

Eh oui, la saga cinématographique de Harry Potter et ses potes commence à vieillir. Ce qui signifie qu’il était l’heure des retrouvailles. On a donc enfin pu vu voir Harry Potter : retour à Poudlard, avec pas mal d’anciens acteurs qui se retrouvent et partagent leurs petits secrets de tournage.

Alors forcément, peu de surprises pour les énormes Potterhead mais pour nous autres moldus, on a appris pleins de trucs.

Prenez vos baguettes, enfiler le Choixpeau et c’est parti !

1. Neville est devenu trop BG

On avait déjà vu passer quelques photos, mais on a eu confirmation.

Neville est devenu INCROYABLE.

2. Le premier essai est incroyable.

Au moment du casting, les trois premiers rôles ont dû être testé ensemble pour voir si la magie (lol) opérait.

Et le test que l’on a pu voir est fou. Les trois gamins s’amusent, sont déjà hyper complices sans se connaitre et la scène fonctionne à la perfection. Irrationnel.

Et puis pardon mais la tête de Rupert Grint est absolument parfaite à la fin.

3. On a failli perdre Drago

C’est Jason Isaacs (le papa Malefoy) qui raconte lui même l’anecdote.

Sur la toute première scène avec son fils de cinéma, l’immonde Drago, il a failli l’envoyer direct à l’hôpital. Un coup de pommeau tranchant et on est passé très proche du drame.

On comprend mieux pourquoi Drago déteste son père …

4. Alan Rickman connaissait la fin

L’incroyable interprète de Rogue était le seul à connaitre la fin de la saga lors du troisième film. Alors que les livres n’étaient même pas sortis, il a simplement demandé à JK Rowling pour pouvoir approfondir son personnage. Qui a accepté, car on ne peut rien refuser à Alan Rickman.

Et il n’a jamais rien révélé à personne. Un crack.

5. La rédaction interdite

Pour permettre aux trois rôles principaux de mieux connaitre leurs personnages, le réalisateur Alfonso Cuarón leur a demandé : une rédaction.

Décrire leur personnages, ses envies, ses craintes, ses doutes, ses projets etc etc. Comme à l’école. Forcément, Emma Watson a rendu une rédaction de 12 pages qui lui aurait probablement donné la note de 20/20.

Quant à Rupert Grint : il n’a rien rendu du tout. Pourquoi ? « Parce que Ron ne l’aurait pas fait non plus. »

Du génie.

6. La blessure

Qui d’autre que les jumeaux Weasley pouvaient casser une côte au réalisateur Mike Newell lors d’une répétition de bagarre ?

 

Evidemment, personne.

7. La révélation ...

Imagine, 20 ans après tu apprends que Emma Watson était follement amoureuse de toi. Mais que t’avais rien remarqué.

C’est exactement ce qui est arrivé à Tom Felton, alias Drago.

EMMA WATSON. Il a mis un vent à EMMA WATSON.

Comment se relever après ça …

8. RIP Millie

Petite pensée au hamster de Emma Watson, mort sur le tournage.

Il a quand même eu un cercueil personnalisé par les décorateurs du film, et un enterrement avec tout le casting du film. Une fin plutôt classe pour un hamster.

9. LA scène

La scène la plus dure a tourner de toute la saga ?

Le premier baiser entre Hermione et Ron. Tout le staff voulait être là, Daniel Radcliffe faisait des blagues douteuses en coulisses et Emma Watson et Rupert Grint rigolaient nerveusement à chaque prise. Un enfer.

Jusqu’au moment où l’actrice a pris les choses en main et a GALOCHÉ son partenaire.

Bravo Emma.

10. C'est beau.

Ce qui ressort de tous les échanges entre les acteurs et actrices de la saga 20 ans plus tard, c’est leur attachement les uns envers les autres.

La déclaration d’amitié entre Emma Watson et Rupert Grint à la fin, ça nous a complètement fait chialer.

Merci pour tout.