Chaque année, il y a des modes qui vont trop loin (on se souvient des hand spinners, aussi vite apparus que disparus). Parfois, les effets de mode sont tellement importants que les gens pètent les plombs avec les promos (et c’est pas beau à voir). 2020 n’était pas une bonne année pour la mode vestimentaire puisqu’on s’est contenté de rester en jogging ou en pyjama mais certains phénomènes de mode ont tout de même pointé le bout de leur nez.

1. Les fringues Lidl

En juillet, Lidl a sorti une collection de vêtements aux couleurs de la marque avec son logo bien mis en avant. Les chaussettes, les claquettes et les paires de sneakers étaient en rupture de stock très rapidement sur le site et ces produits sont dispos à la vente dans les magasins français depuis quelques jours. Comme l’an dernier avec la réédition du jogging 1985 de Décathlon, les fringues Lidl ont fait fureur et les baskets se revendent plus de 500€ sur Vinted et Leboncoin. Pourquoi ? Va savoir. De toute façon on sait que Lidl va finir par dominer le monde.

2. Animal Crossing : New Horizons

En mars dernier, on a pu voir les réactions des gens qui attendaient Animal Crossing avec impatience. Certains harcelaient la Fnac, d’autres agressaient les livreurs et mon voisin a même voulu me mordre parce qu’il entendait le bruit du jeu à travers le mur. Le phénomène Animal Crossing a pris beaucoup beaucoup trop d’ampleur pour qu’au final, tout le monde s’en lasse dès le déconfinement.

3. Les masques de marques de haute couture

Au début de la pandémie, personne n’avait de masque et ça posait un peu problème. Les marques se sont mobilisées pour aider les hôpitaux en produisant des masques et du gel hydroalcoolique gratos. Et puis après, il fallait bien faire des tunasses et tout le monde a commencé à faire des masques pour les vendre, parfois à des prix qui défient la décence. Entre les masques à motifs, ceux avec des messages humoristiques de type « j’peux pas j’ai skypéro » et les masques de marques de haute couture, on a le choix. Burberry vend des masques à 100€ sur son site (et reverse tous les bénéfices à sa fondation).

4. Baby Yoda

2020, c’est l’année de la révélation Baby Yoda. Disney+ a débarqué en France au début de l’année et on a fait la rencontre de ce personnage tout mignon dans la série The Mandalorian. Comme prévu, Baby Yoda est devenu un phénomène de mode (et oui, je sais qu’il s’appelle Grogu). Des goodies, des figurines, des vêtements, des palettes de maquillage et même des recettes de cocktails qui ressemblent au personnage… c’est allé un peu loin mais je pense que c’était mérité.

5. Le CBD

Le CBD (Cannabidiol), c’est un des constituants du cannabis. Contrairement au THC, le CBD est légal et peut donc être vendu en France. En 2020, le CBD devient de plus en plus famous (surtout chez les bobos) et les producteurs ont vu un bon filon. En boutique, on trouve des fleurs et de la résine mais aussi des huiles et du miel. Pour aller plus loin encore, tu peux acheter des tisanes, du liquide pour cigarette électronique, de l’huile de massage et plein d’autres produits inutiles aux vertus apaisantes. Fun non ?

6. Les jeux au balcon

De mars à mai, on était tous coincés chez nous et certaines personnes en ont profité pour inventer des jeux à faire entre voisins. Alors que franchement, qui a envie de jouer avec ses voisins alors qu’on a Netflix… Le mec qui a développé le concept « Questions pour un balcon » a poussé le délire beaucoup trop loin puisqu’il a carrément sorti un jeu de société.

7. Le pain fait maison

Pendant le confinement, les boulangeries faisaient partie des rares commerces encore ouverts mais, va savoir pourquoi, les gens ont commencé à faire leur propre pain. Evidemment, c’était souvent raté mais les vente de machines à pain ont énormément augmenté et aujourd’hui, on peut considérer que tu as raté ton confinement si tu n’as pas essayé de faire du pain.

8. Les allocutions à 20h

C’était sympa au début mais ils ont fait trop d’épisodes, on se lasse rapidement.

Vous en voyez d’autres ? Dites-nous en commentaires les potos.