Si vous êtes né après la deuxième guerre mondiale, ce que je vous souhaite, vous avez probablement acquis vos connaissances sur le sujet au travers de cours d’histoire lors de votre scolarité mais également en regardant une chiée de films de guerre. Le problème avec la deuxième option c’est que bien souvent on nous présente certains trucs ou évènements qui ne sont pas forcément vrais ou ne se sont pas déroulés de cette manière et qu’on commence à les croire. On va donc déconstruire certains de ces gros mythos ensemble, parce que les mensonges d’Hollywood ça va cinq minutes.

1. "Les soldats avaient entre 30 et 40 ans"

Malheureusement la plupart des soldats de la deuxième guerre mondiale étaient beaucoup plus jeunes que ceux qu’on nous montre dans les films puisque l’âge moyen se situait dans la vingtaine. Même pour les soldats gradés comme le Major Winters à la tête de la « Easy Company » américaine qui n’avait que 27 ans quand la guerre s’est terminée (et donc 23 quand elle a commencé). La plupart des gens envoyés à la guerre étaient de très jeunes recrues et c’est d’autant plus triste.

2. "Les balles peuvent nous toucher sous l'eau"

Prenez par exemple la scène mythique du débarquement dans Il faut sauver le soldat Ryan, on voit certains soldats tomber dans l’eau et se faire tuer par des balles qui leur arrivent dessus. L’eau est près de 800 fois plus dense que l’air, il y a donc très peu de chances que les balles gardent la même vitesse et la même trajectoire lorsqu’elles entrent dans l’eau. Historiquement des soldats ont bien pu trouver un temps de répit en se positionnant sous l’eau alors qu’on leur tirait dessus et survivre grâce à ça.

3. "On peut courir et tirer avec précision en même temps"

Vous voyez forcément des scènes où les soldats chargent héroïquement vers l’ennemi en tirant avec précision eh bien c’est assez complexe à réaliser. Les armes de l’époque étaient moins précises que celles d’aujourd’hui et courir en tirant revenait principalement à s’exposer aux tirs ennemis et à gâcher des munitions sans toucher sa cible.

4. "Il y avait toujours plein de munitions"

Puisqu’on parle de balles on peut aborder le fait que dans les films les soldats ont le syndrome des munitions infinies, un truc super utile quand on est sur un champ de bataille. Cependant il était bien difficile pour un soldat de transporter beaucoup de munitions sur lui et ils devaient économiser leurs balles, ce qui est aussi vrai pour les scènes de combat aérien où l’on voit des avions tirer sans s’arrêter et sans jamais manquer de balles.

5. "La plupart des pertes humaines étaient militaires"

Plusieurs films ont tendance à montrer l’horreur de la guerre à travers la vie des soldats, appuyant le fait que les plus grosses pertes humaines de la deuxième guerre mondiale étaient militaires. Sauf que c’est faux, on compte plus de civils décédés que de soldats pendant les quatre ans qu’a duré la deuxième guerre mondiale : près de 80 millions de civils pour près de 23 millions de soldats.

6. "Tous les soldats d'un même camp étaient comme des frères"

Dans les films américains les soldats sont présentés comme de véritables frères d’armes prêts à tout pour se soutenir et se sauver les uns les autres. Si cela a été le cas dans certaines compagnies (comme le montre l’excellente série Band of brothers) cela n’était pas du tout la norme. C’était bien plus triste que ça : un nombre énorme de combats internes, de suspicions de trahison, d’exécutions sur base de rumeurs, d’emprisonnements et d’embrouilles étaient recensés dans les différentes infanteries américaines.

7. "Des batailles ont été gagnées grâce à un ou deux héros"

Ouais alors dans les films on voit souvent un moment décisif d’une immense bataille qui implique des milliers de soldats et tout ce monde là est sauvé par l’acte héroïque d’un ou deux personnage : c’est pas du tout crédible. Le conflit a impliqué des millions de personnes et une bataille ne peut pas être gagnée par un seul homme, ça fait un bon film mais ça s’arrête là.

8. "L'armée rouge exécutait ses propres soldats et les envoyait au front sans armes"

Dans le film Stalingrad on peut voir plusieurs scènes dans lesquelles les dirigeants de l’armée rouge tirent sur leurs alliés qui se replient ou envoient leurs soldats au front sans aucune arme. La première est tout simplement fausse, l’armée ne tirait pas sur ses propres soldats, et la deuxième pourrait provenir d’une forme de propagande utilisée par les Allemands à l’époque pour vanter l’héroïsme des soldats russes. Mais non, plonger au coeur d’une bataille sans arme est trop stupide pour avoir vraiment eu lieu.

9. "Les alliés ne commettaient pas de crimes de guerre"

Lorsque l’on présente les armées des alliés dans les films on les montre généralement d’un point de vue héroïque et positif, ce qui peut s’avérer normal dans un film. Seulement les armées américaines, canadiennes et britanniques ont également commis des crimes de guerre (notamment en arrivant en Allemagne) : pillages, meurtres, viols ou passages à tabac et peu de films en parlent.

10. "Toutes les grandes choses ont été réalisées par les soldats américains"

Si la plupart des films présentent les Américains comme les véritables héros de la deuxième guerre mondiale il faut rappeler qu’ils y ont pris part en 1941, la guerre faisait déjà rage depuis deux ans. Mais là où ça devient problématique c’est que certains films réécrivent l’histoire, comme U571 ou La grande évasion en montrant des évènements où les Américains nous auraient sauvés alors que les soldats n’y étaient même pas. Et je ne vous parle même pas de toues les conneries dans le film Captain America.

Si vous voulez rester dans un sujet similaire vous pouvez aller voir les mensonges que racontent les films sur le Moyen-âge ou les histoires des gens qui ont gagné des guerres avec des astuces improbables.

Sources : Ranker, BBC, ScreenRant, Quora.