Vous n’êtes pas sans avoir que le cinéma est l’art du mensonge, c’est pour ça que vous pensez que conduire comme Vin Diesel à l’envers sur l’autoroute est un truc super simple où vous n’avez aucune chance de crever. Mais c’est faux tout ça, comme les pilules contre la chute des cheveux et la provenance de la viande dans les grandes chaines de restauration, du mensonge pur et simple.

1. Se prendre une balle n'a rien à voir avec ce qui se passe dans les films

Vous voyez ce moment dans les films où un personnage prend une balle dans un membre et continue de tirer sur les ennemis ou balance à ses compagnons « continuez, je vous rattrape » et qu’il s’en sort ? Dans la vraie vie une balle à ces endroits qui ne semblent pas « vitaux » peut tout à fait être mortelle, car la victime peut rapidement se vider de son sang et ne pas se relever.

2. Les femmes ne perdent pas 8 litres de liquide lorsqu'elles perdent les eaux

On voit souvent des scènes dans les films où des femmes enceintes perdent les eaux et inondent le sol en perdant assez de liquide pour remplir le pédiluve d’une piscine olympique. Sauf qu’en réalité il n’y a clairement pas autant de liquide qui sort et généralement il est plus ou moins absorbé par les sous-vêtements, donc oubliez les seaux d’eau amis accessoiristes.

3. L'amnésie n'enlève pas TOUTE la mémoire

Il est très très rare d’oublier autant de choses de sa vie lorsqu’on souffre d’amnésie et encore plus d’oublier des pans entiers de sa mémoire. Vous ne pouvez pas vous réveiller en ayant oublié toute votre vie comme Jason Bourne car toutes les zones de la mémoire ne peuvent pas être complètement effacées de cette manière.

4. Étrangler quelqu'un à mort dure très très longtemps et demande beaucoup d'énergie

Si dans les films on nous montre souvent quelqu’un se faire étrangler à mort en quelques secondes sans que ça semble être un vrai problème pour le tueur la réalité est tout autre. Visiblement, il faut plusieurs minutes pour tuer quelqu’un de cette manière, pour provoquer une asphyxie ou une crise cardiaque, et pour y arriver, il faut avoir une force assez colossale et assez d’énergie pour tenir aussi longtemps.

5. Étouffer quelqu'un avec un oreiller est presque impossible

Dans les films on peut étouffer quelqu’un avec un oreiller en moins de dix secondes parce que visiblement l’air ne passe pas à travers et que les gens n’arrivent pas à se débattre. Dans la vraie vie véritable c’est une autre paire de manches, étouffer quelqu’un avec un oreiller est presque impossible parce que l’air passe effectivement au travers mais aussi parce que comme l’étranglement ça demande une énergie énorme. Mieux vaut avoir un flingue.

6. Les gens dans le coma n'ont pas l'air paisibles et tout propres

Dans les films on dirait que les gens dans le coma sortent de chez le coiffeur et viennent tout juste d’être maquillés, sans parler du fait qu’ils dorment paisiblement. Dans la réalité beaucoup ont des machines respiratoires et ne ressemblent pas DU TOUT à des gens qui dorment calmement, ça ressemble pas vraiment à une petite sieste.

7. Gérer un nez qui saigne

Dans les films lorsqu’un personnage a le nez qui pisse le sang il met directement la tête en arrière comme pour garder le sang qui coule à l’intérieur. Sauf que cet étrange mouvement peut vous faire vous étouffer, il faut en réalité baisser le visage et pincer doucement le nez en attendant que ça arrête de couler. Vous pouvez aussi couper votre nez, mais ça n’arrangera pas grand chose.

8. Il ne faut pas retirer un couteau planté dans son corps

Si un jour pas foutu comme un autre un couteau se retrouve accidentellement ou volontairement à l’intérieur de votre corps il vaut mieux l’y laisser le temps que les secours arrivent et éviter de le retirer d’un coup sec comme un héros de film. Vous risqueriez de couper les tissus internes, de toucher un organe et surtout il est possible que l’arme vous empêche de vous vider de votre sang donc on ne touche pas et on s’occupe en attendant l’ambulance, en faisant une partie de console ou un cake aux oeufs par exemple.

9. On ne peut pas "redémarrer" un coeur avec un défibrillateur cardiaque

Vous avez tous déjà vu la fameuse scène de l’électrocardiogramme avec une ligne droite qui symbolise un coeur à l’arrêt et des médecins réussir à relancer le coeur grâce à un défibrillateur. Sauf que dans la vraie vie utiliser un défibrillateur sur un coeur à l’arrêt n’a pas vraiment d’utilité, le choc électrique est utile pour « recalibrer » un coeur qui ne bat pas au bon rythme, mais pas pour le refaire battre.

10. Le gros bordel des massages cardiaques

Déjà le premier truc à faire avant un massage cardiaque c’est de vérifier le pouls, ce que font à peine 20% des personnages de films (j’ai compté). Les vrais massages cardiaques sont assez violents, on peut facilement casser des côtes en faisant près de 100 mouvements de pression en à peine une minute. Et la partie où les gens se redressent tout frais après avoir été sauvés et disent « qu’est-ce qu’il s’est passé ? » ça n’arrive pas, pour la simple raison que le coeur était à l’arrêt cinq secondes avant.

Et sinon vous pouvez aller voir les mensonges du cinéma sur les armes à feu ou les mensonges que le cinéma raconte sur la guerre, c’est sympa aussi.

Sources : Cracked, WhatCulture, BestLifeOnline, Listverse.