L’honneur est sauf : un pays européen a gagné l’EURO.

Hé oui, hier soir c’est l’Italie qui décrochait le titre de champion d’Europe après une vraie bataille contre les Anglais. Un trophée mérité car les Italiens nous ont plutôt régalés pendant tout le tournoi. Alors que les Anglais, un peu moins et on ne parle même pas de leurs supporters.

Un long tournoi qui s’achève. Avec toutes les prolongations en phase finale, on a quand même eu l’impression que le machin a duré 6 mois. Et pourtant non, mais on est sûrs que vous avez déjà oublié quelques uns de ces grands moments. Petit moment nostalgie, et rendez vous en 2022 pour la Coupe du Monde !

1. Le parcours des Danois

Ça partait pourtant si mal. Après un premier match effroyable marqué par la frayeur autour de Christian Eriksen, on ne donnait pas cher des Danois. Et pourtant une fois l’émotion (un peu) retombé et Eriksen sauvé, ils ont fait un tournoi incroyable.

Une force collective remarquable, un super état d’esprit et quelques buts incroyables dont bien sûr ce coup franc légendaire contre les Anglais. Malgré le match de Schmeichel et son superbe tacle en conférence de presse la veille, ça n’aura pas suffit. Mais on se souviendra longtemps du tournoi Danois ! Bravo messieurs !

2. Rudiger le cannibale

Premier match de l’équipe de France dans le tournoi, et y’a quand même un Allemand qui a littéralement essayé de grignoter Paul Pogba.

Donnez-leur à bouffer quand même, ça devient étrange là.

3. Quand CR7 a fait le show en conférence de presse

L’image a fait le tour du Monde : Cristiano n’est pas fan de Coca.

En même temps, pour un mec qui fait 7854 pompes et 5421 abdos par jour, c’est assez cohérent.

4. Le but de Patrick Schick

Avec le coup franc danois, sûrement l’un des plus beaux du tournoi.

Un but (volontaire) du milieu de terrain, c’est quand même pas banal. Une grosse performance pour l’un des meilleurs buteurs de l’été.

5. La meilleure simulation de l'Histoire

On cite souvent Neymar, Busquets, Sterling et quelques autres comme des maîtres de la simulation.

Mais le roi dans ce domaine est italien et s’appelle Ciro Immobile. Il s’effondre comme si on lui avait sectionné la jugulaire puis se relève direct quand il voit qu’il y a but derrière.

Légendaire.

6. La boulette espagnole

Pire but du tournoi, merci et bravo au gardien espagnol pour ce grand moment de sport.

7. Quand Bonnuci s'est fait refouler

Après la victoire contre l’Espagne, le défenseur italien Bonucci va célébrer avec les fans.

Avant de se faire refouler du terrain par une stewart qui visiblement ne connait pas trop les visages des joueurs italiens. Bravo Madame.

8. Quand la France menait 3-1

Hahahaha vous vous souvenez quand on menait 3-1 contre la Suisse ?

Hahaha doublé de Benzema, le missile de Pogba. On mène 3-1, il reste dix minutes et on est quasiment qualifiés hahah.

Quel bon moment hahaha.

Hahahahahaha.

Tuez-nous.

9. Quand Chiellini était détendu ...

Juste avant les tirs au but de la demie Italie – Espagne, Chiellini tape la discussion avec Jordi Alba.

Et l’Italie est complètement détendue, on dirait qu’il va faire une pétanque avec un pote au camping du coin. C’est plus le capitaine italien c’est Patrick Chirac. Incroyable.

10. Ce supporter Suisse

Et bien sûr, le meilleur pour la fin.

Le sosie de Cyprien avant/après la qualification des Suisses contre la France. C’est dur pour nous, mais c’est drôle.

On a aussi les grands moments cultes du foot en illustrations Paint si vous voulez pousser plus loins votre analyse.