Si Toulouse est pleine d’activités insolites, la ville rose, la cité de Nougaro, BigFlo et Oli, à l’histoire si riche et à la gastronomie si savoureuse, est populaire, beaucoup de ses habitants ne rêvent pourtant que d’une chose : se barrer. Pas forcément loin hein mais juste assez pour profiter de Toulouse sans avoir à subir les inconvénients de la vie en ville. C’est un peu comme à Paris. Habiter à l’extérieur et venir à Toulouse pour le travail et pour les loisirs. Autour de Toulouse où certains coins reçoivent les faveurs des autochtones en raison de la qualité de vie qu’ils proposent. État des lieux…

1. Escalquens

Situé à la limite de Toulouse Métropole, Escalquens a tout pour plaire : c’est tranquille, il y a tous les commerces qu’il faut, deux ou trois restaurants, autant de bars, une librairie, une maternelle, une école primaire et un collège et on est près de tout. À 10 minutes de Toulouse, aux portes du Lauragais, Escalquens met en avant de sérieux atouts.

2. Belberaud

Situé juste après Escalquens, ce petit village manque certes un peu de commerces (même s’il y a un supermarché) mais niveau tranquillité, c’est le top. Et encore une fois, il suffit de faire 10 minutes en voiture pour trouver la civilisation.

View this post on Instagram

#nofilter

A post shared by Fermaquatic (@fermaquatic) on

3. Lacroix-Falgarde

Si les prix de l’immobilier interdisent à beaucoup de Toulousains d’envisager un déménagement à Lacroix-Falgarde, le village fait l’objet de nombreuses convoitises. Le cadre de vie étant ici particulièrement agréable, à deux pas du confluent Ariège-Garonne, l’un des espaces verts les plus sauvages de la région. L’histoire du lieu, marquée par le pastel, joue aussi dans le prestige qu’il met en avant auprès des touristes et des locaux.

View this post on Instagram

Au confluent de la Garonne et l'Ariège...

A post shared by Prosper GOLA (@prosper_gola) on

4. Labège

Très prisée, la petite ville de Labège est connue pour son centre commercial et pour son multiplexe ainsi que pour sa profusion de restaurants et autres petits coins de nature. Inutile de dire que les places sont aussi rares que chères.

View this post on Instagram

Autumn is coming

A post shared by Baptiste Ollivier (@batouman__) on

6. Baziège

Très populaire, Baziège reçoit de nombreux suffrages de la part des habitants de Toulouse qui rêvent de s’y installer. C’est vert, tranquille et particulièrement accueillant pour les familles.

7. L'Union

Si les bouchons ne vous découragent pas, L’Union peut représenter une belle alternative. Il y a tout et on n’est pas loin de l’hyper-centre toulousain. Une ville d’un peu plus de 11 000 habitants, située non loin de l’autoroute qui mène notamment à Albi, où il fait bon vivre.

8. Cornebarrieu

Le gros avantage, c’est qu’ici, on est tout près de l’aéroport et de l’un des plus importants centre-commerciaux de la région toulousaine. On y trouve des écoles, de nombreux commerces et un peu à l’ouest, on tombe directement sur la forêt de Bouconne, qui s’impose tout naturellement pour les ballades le dimanche après-midi.

9. Ramonville Saint-Agne

Idéalement placée, Ramonville est connue pour son Bikini, soit la salle de concert emblématique de Toulouse, mais aussi pour ses ballades le long du Canal du Midi, ses nombreux commerces et sa grande proximité avec Toulouse, non loin des facs de pharmacie, médecine et cie, ainsi que des sites de l’aérospatiale.

10. Castanet-Tolosan

Dans le prolongement de Ramonville, Castanet fait aussi excellente figure, avec sa belle avenue centrale, ses nombreux commerces et son accès facilité à Toulouse. En plus, finalement, on n’est pas non plus très loin de Carcassonne. Pour les escapades du week-end, c’est parfait !

View this post on Instagram

Couleurs d'automne - Canal du midi

A post shared by Christophe ?? ?? (@christophe.hkian) on

Idéal pour vraiment apprécier Toulouse ! En attendant vous pouvez toujours vous marrer un coup sur notre sélection de tweets sur Toulouse. Et si vous avez un pote de là-bas on pour vous les cadeaux à faires aux Toulousains.