On dit tellement de gros mots toute la journée (surtout les Français) qu’on ne s’en rend même plus compte. On peut facilement caser trois « merde », deux « putain » et un « bordel » et parfois, ça peut poser problème. Le pire du pire, c’est quand ces gros mots sont des insultes qui visent vraiment quelqu’un. Bon, sauf quand la personne a bien mérité l’insulte, dans ce cas ça passe.

1. Connard

Il vient d’où ce mot ? : Connard est un dérivé du mot con avec le suffixe -ard, souvent utilisé pour donner une note péjorative ou vulgaire. C’est aussi un dérivé du mot ancien cornard, qui signifie cocu.

Un exemple d’utilisation : « Tu vas la bouger ta caisse connard ? »

2. Va te faire foutre

Il vient d’où ce mot ? : Même si elle a perdu sa connotation sexuelle aujourd’hui, l’expression « aller se faire foutre » a une signification assez claire et reste très vulgaire. Utilisée depuis le XIXème siècle, cette expression est liée au tabou de l’homosexualité. On ferait mieux de lui trouver une variante…

Un exemple d’utilisation : « Mais va bien te faire foutre Nicolas avec tes remarques de merde »

3. Ferme ta gueule

Il vient d’où ce mot ? : Il n’y a pas de signification cachée derrière cette locution, on aime juste rabaisser les gens en les comparant à des animaux, d’où l’utilisation du mot gueule.

Un exemple d’utilisation : « Tu veux pas fermer ta gueule au lieu de dire des conneries Jeremy ? »

4. Bâtard

Il vient d’où ce mot ? : Un bâtard désigne à l’origine un enfant illégitime mais en anglais, bastard signifie juste salaud. Aujourd’hui, traiter quelqu’un de bâtard revient donc à insulter ses parents mais aussi à le traiter de chien. En fait, un bâtard est quelqu’un qui ne rentre dans aucune case et qui est donc imprévisible, pas fiable.

Un exemple d’utilisation : « J’en reviens pas que t’aies pu faire un truc pareil, t’es vraiment un bâtard. »

5. Trou du cul

Il vient d’où ce mot ? : Même s’il est carrément utile, le trou du cul est l’endroit le plus détesté du corps humain car considéré comme sale, il est donc facile d’en faire une insulte.

Un exemple d’utilisation : « Il a pas pris de bières ? Oh mais quel trou du cul celui-là. »

6. Sac à merde

Il vient d’où ce mot ? : Imaginez un sac avec de la merde dedans. Voilà, c’est tout.

Un exemple d’utilisation : « Y a un sac à merde qui m’a bousculé dans les escaliers, j’ai failli me casser la gueule ».

7. Casse-couilles

Il vient d’où ce mot ? : L’expression « casse-couilles » ou « casse-couille » est assez récente, elle remonterait au début du XXème siècle mais n’était pas très utilisée.

Un exemple d’utilisation : « C’est encore Pierre qui m’appelle, mais quel casse-couilles… »

8. Enfoiré

Il vient d’où ce mot ? : Le mot enfoiré signifie littéralement « souillé d’excrément » et on ne pourrait faire plus parfait.

Un exemple d’utilisation : « Tu savais que les manchots couchaient avec des manchots morts ? C’est vraiment des enfoirés ces animaux »

9. Tête de bite

Il vient d’où ce mot ? : Pas sûr qu’il y ait besoin d’une explication, on comprend vite.

Un exemple d’utilisation : « Haha mais t’as vu cette tête de bite ? »

10. Pas le couteau le plus affûté du tiroir

Il vient d’où ce mot ? : Voilà une belle expression de vieux comme on les aime pour parler de quelqu’un qui ne brille pas par son intelligence.

Un exemple d’utilisation : « – Didier, y a ton gamin qui fait fondre ses jouets au micro-ondes, c’est normal ? – Ouais… c’est pas le couteau le plus affûté du tiroir. »

11. Fini à la pisse

Il vient d’où ce mot ? : Cette expression très élégante signifie que le géniteur aurait utilisé de l’urine en plus du sperme pour confectionner son gamin.

Un exemple d’utilisation : « T’as encore perdu ta carte bleue ? Mais t’as été fini à la pisse ou quoi ? »

12. Pétasse

Il vient d’où ce mot ? : À l’origine, le mot pétasse désigne une prostituée mais aujourd’hui, il est utilisé sans connotation sexuelle pour désigner une femme vulgaire ou désagréable.

Un exemple d’utilisation : « Mais je rêve, elle a piqué ma place de parking cette pétasse ! »

13. Abruti

Il vient d’où ce mot ? : Le mot abruti existe depuis le début du XIXème siècle. C’est le participe passé du verbe abrutir, qui signifie « devenir stupide comme une bête brute ». Pas sympa pour les animaux.

Un exemple d’utilisation : « T’as oublié tes clés à l’intérieur ? Mais quel abruti, c’est pas possible ! »

14. Pas la lumière à tous les étages

Il vient d’où ce mot ? : Ne pas avoir la lumière à tous les étages est une métaphore pour désigner une personne bête qui n’aurait pas toutes ses « zones » du cerveau en état de fonctionnement.

Un exemple d’utilisation : « – Pourquoi il descend les escaliers en marche arrière ton gamin Didier ? – Je sais pas… Il a pas la lumière à tous les étages. »

15. Con/conne

Il vient d’où ce mot ? : À l’origine, le con désigne la vulve humaine. Pourquoi est-ce devenu un synonyme de stupide ? À cause du mythe débile et sexiste du « sexe faible », évidemment.

Un exemple d’utilisation : « Rah mais quelle conne, je me suis cognée l’orteil contre un meuble. »

16. Sale merde

Il vient d’où ce mot ? : Encore une fois, pas vraiment besoin d’explication pour cette insulte.

Un exemple d’utilisation : « Mon voisin a encore appelé les flics, c’est vraiment une sale merde. »

17. Tocard

Il vient d’où ce mot ? : Le mot tocard est probablement un dérivé de « toc » qui signifie sans valeur. Cela me semble logique en tout cas.

Un exemple d’utilisation : « Faut vraiment être un tocard pour mal parler aux serveurs comme ça. »

18. Sous-merde

Il vient d’où ce mot ? : Difficile de faire plus méprisable que de dire de quelqu’un qu’il est pire qu’une merde.

Un exemple d’utilisation : « T’as vu l’histoire de ce footballeur qui a tapé son chat ? Mais quelle sous-merde franchement. »

19. Mange-merde

Il vient d’où ce mot ? : Un mange-merde est quelqu’un qui se laisse traiter avec mépris sans jamais se plaindre. C’est quelqu’un que l’on méprise, pour qui on n’a aucun respect.

Un exemple d’utilisation : « Allez retourne lécher les bottes du patron sale mange-merde ! »

20. Pouffiasse

Il vient d’où ce mot ? : On connait deux origines possible, le mot pouffiasse pourrait venir de l’argot allemand « puff » qui signifie bordel ou plus simplement du mot « pouffer » pour parler d’un rire légèrement étouffé.

Un exemple d’utilisation : « Regarde, c’est les pouffiasses qui me harcelaient au collège ! »

21. Va te faire cuire le cul

Il vient d’où ce mot ? : L’expression d’origine est « va te faire cuire un oeil » mais des gens ont jugé que ce n’était pas assez vulgaire.

Un exemple d’utilisation : « Mais je t’en pose des questions Jérôme ? Va te faire cuire le cul ! »

22. Bercé un peu trop près du mur

Il vient d’où ce mot ? : La métaphore sous-entend que la personne est diminuée suite à un choc dans sa petite enfance.

Un exemple d’utilisation : « – Il écrit encore les lettres en miroir à 10 ans ton gosse Didier ? – Que veux-tu.. on l’a bercé trop près du mur. »

23. Petite bite

Il vient d’où ce mot ? : Pas besoin d’explication encore une fois…

Un exemple d’utilisation : « Ah t’ouvres moins ta gueule quand ton père est là petite bite ! »

24. Bouffon

Il vient d’où ce mot ? : Le bouffon ou fou du roi était un homme qui avait pour rôle de divertir la haute société. Aujourd’hui, on l’utilise pour parler d’une personne ridicule ou méprisable.

Un exemple d’utilisation : « C’est qui ce bouffon au milieu de la route là ? Dégage de là ! »

25. Branleur

Il vient d’où ce mot ? : Un branleur est quelqu’un qui passe sa journée à se branler et donc à ne rien faire de productif.

Un exemple d’utilisation : « Evidemment, ce branleur n’a toujours pas fait la vaisselle… Il m’énerve putain. »

26. Grognasse

Il vient d’où ce mot ? :Le mot est apparu historiquement au XIXe siècle pour définir les femmes entourant les grognards, des soldats de la Vieille Garde sous Napoléon Ier.

Un exemple d’utilisation : « Mais regarde devant toi grognasse, tu te crois où ? »

27. Couille molle

Il vient d’où ce mot ? : Comme les couilles sont synonymes de virilité et de courage (pas du tout sexiste encore une fois), une couille molle est un lâche.

Un exemple d’utilisation : « Mais allez saute, on l’a tous fait ! Quelle couille molle c’est dingue ! »

28. Branquignole

Il vient d’où ce mot ? : Le mot branquignole est probablement un croisement entre branque (un imbécile) et guignol.

Un exemple d’utilisation : « Il a plongé dans le lac en plein mois de décembre ce branquignole ! »

29. Fils de chien

Il vient d’où ce mot ? : Alors qu’il est super sympa en vrai, le chien est souvent utilisé dans les insultes pour mépriser quelqu’un.

Un exemple d’utilisation : « Mais quel fils de chien celui-là je le déteste. »

30. Salaud

Il vient d’où ce mot ? : À l’origine, le mot désigne une personne très sale mais aujourd’hui, elle décrit plutôt une personne méprisable, sans aucun principes moraux.

Un exemple d’utilisation : « – Tu sais pas ce que j’ai appris sur Thomas ? Il a couché avec sa secrétaire. – Mais quel salaud ! »

Si tu préfères les vieilles insultes ou les insultes de jeunes, sache qu’on a des lexiques de vocabulaire pour tous les goûts.