Alors oui, on va nous rétorquer qu’on n’a « rien le droit de dire parce qu’on est pro-PSG évidemment, nul topico« , qu’on est « des marseillais dans l’âme et qu’on ne connait rien au foot HAHA« , que notre « logo Topito lui aussi il est moche« . Bref faire un sujet sur des maillots moches, c’est faire un sujet qui n’a que peu de chances de faire que des heureux. Et pourtant quand on regarde de plus près les 60 maillots de Ligue 1, 20×3, on ne tombe pas que sur des oeuvres d’arts. C’est le cas tous les ans, et le maillot camouflage de Bastia hante encore nos nuits quelques années après. Voici donc 10 maillots qu’on n’aimerait pas forcément voir sur un terrain. Ni dans les tribunes. Ni nulle part en fait.

(PS: Non le foot ce n’est pas une question de vie ou de mort, donc pas la peine de nous insulter dans les commentaires. On a rien contre aucun club. Et allez l’OM quand même).

1. Angers - maillot Third

Avouons le d’entrée: les maillots noirs et blancs du SCO sont beaux. Point. Mais quand on cherche à faire différent, ça se complique. Il arrive à tous les designers du monde de prendre une cuite, mais normalement on ne bosse pas le lendemain. Là il est bien allé bosser, et a trouvé de bon matin que ce vert d’eau était une bonne idée. FAUX, Jean-Michel. L’avantage c’est que le maillot Third de Angers, normalement on ne le voit pas bcp de fois dans l’année, et encore moins depuis que la coupe de la Ligue a disparu. Pour ça, merci.

2. Nantes - maillot Domicile

Quand on a la chance d’avoir des couleurs aussi reconnaissables que celles du FCNA, on en prend soin. Macron (l’équipementier, pas le golden boy) a pris en main le maillot des canaris et comment dire, ben c’est raté. Il y a des règles dans la vie, et des dégradés inversés sur des bandes vertes, ça n’apparait nulle part sur terre comme une bonne idée. Jamais. Ni dans le passé, ni dans le futur. Coco Suaudeau avait magnifié le beau jeu à la nantaise. Avec un maillot pareil, ça parait très (très) loin.

3. Monaco - maillot Extérieur

Une seule question: pourquoi jouer tout d’un coup avec les couleurs de Sochaux ? Pour rendre hommage au club doubiste ? Pour attirer comme eux les investisseurs chinois sur le rocher ? Le mystère reste entier, le secret restera à jamais chez Kappa. Une vraie tragédie, surtout quand on sait que Monaco a encore 142 joueurs pro sous contrat. Ca fera déjà 142 ventes remarque.

4. Montpellier - maillot Extérieur

Selon son président, Montpellier a besoin d’un nouveau stade (même si l’actuel est à moitié vide. Bordeaux nous a d’ailleurs montrer qu’un nouveau stade, ça changeait tout…) et pour ça ils ont besoin de ne pas passer inaperçu. Avec ce maillot fluo, impossible que ce soit le cas. Le vrai problème de ce maillot, au delà de sa couleur et de son sponsor qui n’existe pas, personne n’est dupe, c’est qu’il risque de se vendre.

5. Dijon - maillot Third

On ne sait pas si ce sont les combats très médiatisés des gilets jaunes ou une passion secrète pour Dortmund qui a inspiré les dijonnais pour ce maillot third. On ne le saura jamais. C’est pas très grave non plus, tout le mode faire des conneries une fois dans sa vie, l’important c’est de le reconnaitre et de passer à autre chose. Vite.

6. Lorient - maillot Third

Revenir en Ligue 1 après quelques années d’absence, ça peut faire tourner la tête. On sait. Mais de là à créer un maillot de foot avec une carte topographique visible uniquement dans le noir, surmonté d’un sponsor spécialisé « dans la production et le conditionnement de viande de porc et de charcuterie« , c’est osé, voire complètement fou. Il faut de toute façon prendre des risques pour rester en Ligue 1, donc bien joué.

7. Reims - Maillot Third

Nan c’est pas orange, c’est Tango, c’est le site officiel qui le dit (« une tunique tango, ornée d’un scapulaire noir, qui fait référence aux prémices du Stade de Reims« , couleur dans lesquelles Reims joua 7 ans). N’empêche. C’est pas parce que c’est vintage que c’est beau si ?

8. Brest - Maillot Third

6 logos sur un seul maillot, c’est beaucoup non ? C’est même sans doute un peu trop. Si on ajoute à ça une marque de yaourts (excellents) en plein milieu, ça donne un maillot third. Brest a quand même eu la bonne idée de ne mettre que 2 couleurs sur le maillot, c’est toujours ça de gagné.

9. Lyon - maillot extérrieu

Ca fait des années qu’on accuse l’Olympique Lyonnais de bénéficier des faveurs de l’arbitrage du fait d’avoir à sa tête un « influenceur » comme disent les jeunes, à savoir Jean-Michel Aulas. Pour trancher dans le vif et ne plus laisser du tout place à la suspicion, l’OL a carrément décidé de jouer avec un maillot d’arbitre à l’extérieur. Pas con. Vu que le problème des pénalty accordés est déjà réglé à domicile, il ne restait plus qu’à le régler à l’extérieur. Avec un maillot d’arbitre, la confusion sera parfaite.

10. Bordeaux - maillot Extérieur

Pour le sponsor local avec l’écriture à la Ben, on n’avait rien dit. Nous aussi, en district on avait été sponsorisé par le bar du coin, et il nous faisait -10% sur les apéros toute l’année. Mais proposer un deuxième maillot, qui en soit n’a rien de laid, mais n’a plus non plus grand chose des Girondins, voire rien, c’est un peu couillon.

Après les goûts et les couleurs, ça se discute. Nan je rigole, ces maillots sont moches.

Rassurez-vous, on a déjà vu aussi l’équipe de France avec des maillots très moches. Et puis il y a aussi des fringues moches mais pratiques, donc faut relativiser.