En France on ne jouit que de onze jours fériés par an, c’est peu et surtout on s’est littéralement fait voler l’un d’entre eux pour que ça devienne la journée de solidarité envers les personnes âgées et qu’on puisse leur acheter des couches et de la compote en bossant gratuitement. Mais il est clairement temps de s’insurger contre ces règles et de faire voter une nouvelle liste de jours fériés (une petite dizaine) afin de pouvoir à nouveau devenir une grande nation soudée dans ce qu’il y a de plus français : la bonne vieille glande.

1. Le lendemain d'un jour férié

Le seul truc chiant avec les jours fériés c’est quand il faut retourner bosser le lendemain. Mais imaginez s’il y avait un jour férié automatique le lendemain de chaque jour férié cumulable jusqu’à cinq jour consécutif, on aurait enfin le temps de monter ce meuble Ikea qui moisit dans le salon depuis deux ans et qui est squatté par une famille de fouines qui défend ardemment son territoire.

2. Quand on vient d'adopter un chat

Le « congé chaternité » dont l’idée provient de la série The Office est un concept absolument génial qu’il faudrait adopter et garder. Peut aussi s’adapter avec les chiens et les poissons, mais également pour tout projet de « hamsternité » ou de garde de petit frère pendant une semaine.

3. Quand on achète une nouvelle console

De toute façon quand on vient d’avoir une nouvelle console on n’est pas du tout concentré sur son travail et on ne pense qu’à ça donc autant nous filer la journée pour aller se faire malmener le cul par des boss dans Elden Ring et revenir l’esprit tranquille au bureau le lendemain, ça sera mieux pour tout le monde.

4. Les deux victoires de la France en coupe du monde

Le 12 juillet et le 15 juillet devraient clairement être considérés comme deux jours fériés et trésors nationaux. Si on a plus de quatre jours fériés qui nous viennent de la religion catholique dans une république sensée être laïque je ne vois pas où est le problème d’ajouter ceux-là.

5. Quand y'a un pot de départ ou d'arrivée la veille

Les lendemains de pots de départ ou d’arrivée dans une entreprise devraient être marqués de la pierre blanche et bien odorante du jour férié, parce que généralement ces évènements se voient ponctués d’une soirée mouvementée et d’une courte nuit de sommeil, ce qui signifie une productivité sur son lieu de travail digne de celle d’un hérisson sous tranquillisant.

6. Quand on a pris aucun arrêt maladie pendant l'année passée

Si vous venez de bosser toute une année sans jamais avoir pris de congé maladie, il me semble assez justifié d’avoir droit à un ou deux jours de repos pour avoir fait partie de ceux qui tiennent la barre sans se plaindre et ne restent pas chez eux une semaine à rien foutre parce qu’ils se sont mouché en se levant le lundi matin.

7. Quand on vient de se faire larguer

Se remettre d’une rupture peut être un chemin long et compliqué comme celui que parcourent nos excréments dans les égouts (je suis actuellement une formation en métaphore, si ça ne vous plait pas contactez le formateur). Afin de bien rebondir après un évènement pareil, une semaine de jours fériés serait la bienvenue et permettrait à la personne concernée de revenir plus forte que jamais. Le nombre de jours donné est à calculer sur la longueur de la relation.

8. Le lendemain de son anniversaire

Le jour de son anniversaire ce serait un peu con vu que tout le monde est sympa au bureau, par contre le lendemain c’est parfait : ça laisse l’occasion de faire une grosse soirée sans se soucier de devoir bosser le lendemain. Si vous êtes d’accord avec moi manifestez-le en faisant le tour de votre table de salon au volant d’une cireuse de parquet.

9. Quand on s'est cogné un peu fort ou qu'on a une petite douleur qui ne passe pas dans les arrêts maladie

On pourrait accorder un jour par an de « petit congé maladie » qui prendrait en compte ces petites blessures de la vie qui nous abîment sans être considérées comme justifiables à un arrêt maladie pour nos assurances. Bien évidemment il faudrait que ce soit limité à un ou deux jours maximum par an non cumulables avec les jours d’années sans congés maladie du point 5.

10. Le jour de la sortie de la série de l'année

Chaque année il y a une série qui se dégage des autres et c’est toujours super chiant d’esquiver les spoils tout en essayant de se dégager du temps pour la regarder. Mais voici la solution idéale : un jour férié pour prendre le temps de la regarder en une journée et d’être à jour sans passer pour le seul gros con du bureau qui n’a pas regardé.

Je vous conseille d’aller voir les jours fériés qui font polémique dans le monde et les tweets drôles sur les jours fériés. D’autre part je vous conseille d’aller voir le film Les Tuches 8 au cinéma, je touche deux centimes par entrée et ça m’aiderait beaucoup dans ce projet d’achat de bateau.