Avec la crise sanitaire due à l'épidémie de Coronavirus, de nombreux pays d'Europe ont eu recours à une stratégie de confinement de la population. Une vague de solidarité s'est alors créée pour venir en aide aux personnes âgées, isolées et précaires mais aussi aux soignants, les plus exposés au risque de contamination. Plusieurs entreprises ont participé à l'effort pour apporter leur pierre à l'édifice, et de nombreuses initiatives citoyennes ont également vu le jour. Entre cagnottes, fabrication de masques et assistance aux personnes, les européens ont prouvé en cette période troublée la force du collectif et de l'entraide. Des initiatives citoyennes rassemblées sous le #EuropéensContreLeCovid19, à découvrir ici.

Top partenaire [?]

1. Prêter son appartement en France

En France, de nombreuses personnes ont fui les grandes villes au début du confinement pour se réfugier à la campagne, laissant derrière eux des appartements libres. D’autres sont restés chez exu mais disposaient tout de même d’une résidence secondaire, vide elle aussi. Pour aider le personnel hospitalier en cette période difficile, plusieurs personnes ont ainsi proposé de prêter gracieusement leurs habitats vides aux soignants qui habitaient loin ou qui voulaient éviter de contaminer leur famille. A voir ici.

2. "No salgas, te hago la compra" en Espagne

En Espagne, un dispositif appelé “No salgas, te hago la compra” (“ne sors pas, je fais tes courses”) a été mis en place pour venir en aide aux personnes isolées ou âgées qui ont des difficultés pour s’approvisionner en courses. Le hashtag #YoMeQuedoEnCasa (« Moi, je reste à la maison ») a également été partagé sur les réseaux sociaux pour sensibiliser les habitants.

3. Une plateforme pour partager des lettres de soutien aux personnes isolées

C’est une famille française, dix cousins de tous âges, qui est à l’initiative de cette plateforme solidaire. Le site « 1 lettre 1 sourire » permet à ceux qui le souhaitent d’écrire une lettre en ligne à des personnes isolées et souvent dépendantes à cause de leur âge, d’une maladie ou d’un handicap. Les établissements accueillant ces personnes sont appelés à inscrire leurs pensionnaires pour qu’ils puissent recevoir des lettres bienveillantes d’inconnus désirant offrir un peu de leur temps depuis chez eux.

Source photo : Giphy

4. "Quero Ajudar" au Portugal

Pendant le confinement au Portugal, Vanessa Caldas et Ariel Alexandre ont décidé de lancer une application pour aider leur prochain. « Quero Ajudar » est une plate-forme participative d’entraide ouverte à tous ceux qui en ont besoin. Chacun peut proposer son aide pour soutenir les plus fragiles et les plus précaires, une initiative solidaire qui a beaucoup servi pendant la crise.

5. Des étudiants créent une station de radio pour les personnes âgées

Plusieurs étudiants de l’université de Bordeaux ont eu l’idée de créer une station de radio diffusée dans les Ehpad d’Aquitaine. Chaque mercredi, les jeunes à l’origine de cette initiative solidaire se démènent pour animer le quotidien des personnes âgées : que ce soit pour faire la lecture ou parler cuisine et nature, les animateurs bénévoles trouvent toujours de nouvelles idées. De la même façon à Paris, l’association « Paris en Compagnie » aide à lutter contre l’isolation des personnes âgées et à améliorer leur mobilité, vous voyez c’est facile de filer un coup de main !

6. Le divertissement du confinement en Italie

Pendant le confinement complet en Italie, des musiciens ont envoyé des invitations sur internet pour proposer des concerts gratuits depuis leurs fenêtres. De nombreuses personnes âgées et isolées ont ainsi réussi à vaincre l’ennui grâce aux initiatives solidaires de leurs voisins. Des coachs sportifs ont également proposé leurs services en diffusant des activités à faire à la maison ou même en offrant des cours à leurs voisins depuis le toit de leur immeuble.

7. À Paris, des restaurateurs cuisinent pour les sans-abris

Des restaurants parisiens se sont portés volontaires pour cuisiner des repas froids à destination des plus démunis. Charlie Laloge du bar à vin la Boissonnière et le propriétaire de la péniche Monsieur Pélican sont à l’initiative de cet élan de solidarité et appellent les restaurants parisiens à les rejoindre. Les plats sont préparés avec les dons alimentaires des Restos du Cœur et distribués par les bénévoles de l’association, partout dans Paris.

8. Les profs du lycée Louis Armand ont réuni leur savoir-faire pour fabriquer des visières de protection

L’initiative 3D4care du lycée Louis Armand (membre du programme école ambassadrice du Parlement européen) consistait ainsi à fabriquer des visières de protection pour nos soignants. Les professeurs du lycée ont utilisé toutes les ressources technologiques (imprimantes 3D, Fab Lab) pour fabriquer ces précieux objets de protection à base d’amidon de maïs et vraiment on peut les féliciter.

Source photo : Giphy

9. En Suède, les consommateurs soutiennent les petits commerces

Alors que le secteur privé s’était déjà fortement mobilisé en Suède pour aider les hôpitaux, les habitants ont également pris leur rôle de soutien très à cœur. Afin de soutenir les petits commerces touchés de plein fouet par la crise, les consommateurs ont tout donné. Entre bouche à oreille, partages sur les réseaux sociaux et campagnes de dons, les suédois ont fortement aidé les commerçants à garder leur clientèle et à se diversifier en livrant à domicile par exemple.

10. “SOS bavardage” pour les seniors confinés en Pologne

En Pologne, 17% de la population a plus de 65 ans et bon nombre de ces personnes vivent seules et isolées. Pendant le confinement, un groupe d’activistes a lancé « TelefonPogadania.pl » (“SOS bavardage” en français), une ligne d’écoute spéciale pour bavarder avec des bénévoles.

Source photo : Giphy