Tu passes une bonne journée ? Tu es parfaitement détendu ? Parfait. C’est le moment de changer tout ça avec quelques infos qui vont te foutre le cafard voire te faire carrément flipper. On va commencer soft puis on ira sur des trucs bien effrayants qui te feront te demander : « mais bordel pourquoi j’ai voulu lire ce top ? » Sache qu’il est encore temps d’arrêter ta lecture ici si tu le souhaites. Après, ça sera trop tard.

1. La manière dont les baudroies se reproduisent est répugnante

Les baudroies c’est des poissons qui vivent dans les fonds marins et, comment dire ? Ils ont une manière particulièrement flippante de se reproduire. Quand le mâle repère une femelle (qui est beaucoup plus grosse que lui), il s’accroche à elle en la mordant et ne s’en détache plus jamais. Au fil des semaines, la chair et les vaisseaux sanguins du mâle vont fusionner avec ceux de la femelle, et tout ce qui ne lui est plus utile, comme les nageoires ou les yeux, va s’atrophier. Il ne restera alors plus de lui qu’une masse informe et des organes reproducteurs. Ça lui permettra de répandre sa semence dans l’eau pour féconder les œufs relâchés par la femelle. Elle, de son côté, continuera sa vie avec des vieilles boules attachées à son corps. Maintenant imagine si on faisait pareil. Si, si, imagine vraiment.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : User Meocrisis on de.wikipedia

2. Le cerveau prend la plupart de ses décisions sans nous demander notre avis

Si on devait réfléchir à chaque truc qu’on faisait, on prendrait des plombes à faire n’importe quelle action. Du coup, notre cerveau prend ses décisions « seul » la plupart du temps, c’est-à-dire avant même qu’on en ait conscience. Il s’appuie sur des habitudes de notre comportement, et on se contente de « découvrir » ce qu’il a décidé de faire. C’est assez effrayant quand on s’en rend compte, mais a priori, comme il se base sur ce qu’on a appris dans notre vie, il ne devrait pas nous conduire à sauter d’une falaise ou à buter des chatons contre notre volonté.

Si tu veux quelques exemples de trucs que le cerveau fait sans te demander, va voir ce top.

3. Le réchauffement climatique fait fondre le pergélisol... qui accélère le réchauffement climatique

Le pergélisol (ou permafrost, c’est comme vous voulez), c’est le sol qui est gelé depuis des années et qui renferme des quantités incroyables de carbone, de virus et de bactéries. Tout ça repose tranquillement sous terre mais, à cause du réchauffement climatique, le permafrost commence à fondre et à libérer tout ce qu’il renferme. A cause de ça, un paquet de gaz à effet de serre va se répandre dans l’atmosphère et accélérer le réchauffement climatique, pour faire fondre encore plus de permafrost. Sans parler des virus et bactéries qui vont refaire surface et éventuellement foutre la merde un peu partout. Si on ajoute à tout ça le fait que pas mal de gens installés sur du permafrost vont devoir migrer ailleurs, ça va être un sacré bordel dans quelques années à peine. Bienvenue sur Terre.

Pour d’autres infos pas cool sur les conséquences de la fonte du pergélisol, va voir ce top bien badant.

4. Parfois, notre cerveau arrête le temps

Quand on utilise nos yeux, le cerveau rafraichit les images toutes les 200 millisecondes. Entre ces 200 millisecondes, chaque image est fixe, exactement comme un stop motion, mais en moins saccadé. Mais quand on fait un mouvement des yeux pour venir regarder fixement un objet, le cerveau met plus de temps à rafraîchir les images, et il « bloque » un petit peu. On appelle ça la chronostase. C’est pour ça que, quand tu regardes la trotteuse d’une horloge, la première seconde met un peu plus de temps à s’écouler que les suivantes et l’aiguille semble bloquée. C’est un peu comme si ton cerveau avait arrêté le temps.

5. Un sursaut gamma pourrait anéantir la vie sur Terre très rapidement

Quand une grosse étoile meurt, elle produit un rayonnement gamma à des millions d’années lumières à la ronde. Ce phénomène est quasi imprévisible et, même s’il y a peu de risques, il pourrait toucher la Terre n’importe quand, détruisant notre atmosphère et nous envoyant tous de l’autre côté. Pas de l’autre côté de la Terre hein, mais de l’autre côté de la mort. Maintenant que tu le sais, essaye de l’oublier. De toute façon on devrait se détruire nous-mêmes bien avant qu’une étoile s’éteigne dans les environs (rappele-toi du pergélisol).

6. On ne voit jamais le présent

On te l’a déjà dit à l’école : les rayons lumineux mettent un certain temps à parvenir jusqu’à nos yeux en se déplaçant à la vitesse de la lumière. Par exemple, les rayons du Soleil mettent environ 8 minutes à nous atteindre. Quand on mate le Soleil, ben déjà ça fait mal aux yeux, mais surtout on le voit tel qu’il était il y a 8 minutes. Et c’est la même chose pour ce qui se situe à côté de nous, mais en plus rapide. Quand tu regardes un objet qui est à 1 mètre de toi, tu le vois tel qu’il était il y a 1/299792458 secondes. C’est très court, mais tu vois quand même une image déjà passée de lui. Maintenant, dis-toi qu’absolument tout ce que tu vois, les gens avec qui tu parles, ce BG qui te sourit dans le train, la guichetière de la Poste, tout ça c’est du passé au moment où tu le ressens. Tu vis dans le passé.

Alors tu peux te dire « c’est pas grave, je vais utiliser le toucher, au moins comme ça je sentirais tout immédiatement », mais entre le moment où un sens sent un objet et le moment où le cerveau reçoit l’information, il y a quand même un très (très très) court laps de temps. Quoi qu’il arrive tu es piégé dans le passé. Désolé.

7. On développe des cellules cancéreuses tous les jours

Tous les jours de notre vie, certaines cellules de notre corps dégénèrent et deviennent des cellules cancéreuses. Heureusement, le système immunitaire se charge de les repérer et de les éliminer. Et puis de temps en temps, trop de cellules cancéreuses passent à travers les mailles du filet du système immunitaire. C’est là qu’un « vrai » cancer peut se développer. Donc d’une certaine manière, on est confronté au quotidien à la possibilité d’avoir un cancer. On te l’avait dit que ce top allait être flippant.

8. Après la décapitation l'activité cérébrale dure encore pendant quelques secondes

Quelqu’un qui a été décapité peut encore voir et penser pendant quelques secondes après que sa tête ait été séparée du reste de son corps. On rapportait déjà des histoires de guillotinés, pendant la révolution, qui clignaient des yeux ou regardaient une personne qui les appelait, et des scientifiques ont confirmé ça en faisant des expériences sur des souris (sympa). Ils ont enregistré l’activité cérébrale des rongeurs pour découvrir que leur cerveau émettait encore des ondes de « conscience » jusqu’à 17 secondes après la décapitation. Pendant les 4 premières secondes, l’activité cérébrale était encore forte avant de diminuer rapidement. C’est assez angoissant.

9. Les bactéries peuvent représenter jusqu'à 5 kilos de ta masse

On a tous des bactéries en nous : sur nos mains, notre visage, dans notre bouche, et principalement dans notre système digestif. La plupart d’entre elles sont bénéfiques sinon inoffensives pour notre organisme, donc y’a pas de soucis là-dessus. Mais quand même, c’est assez flippant de se dire qu’elle représente autant de notre masse. Par exemple, si tu pèses 80 kilos, ben il y a peut-être seulement 75 kilos de « toi » + 5 kilos de bactéries (en moyenne c’est plutôt 2 kilos mais tu fais peut-être partie des champions). Mais ne commence pas à avaler tous les antibiotiques qui te tombent sous la main pour perdre du poids hein, ça serait le meilleur moyen de foutre le bordel dans ton corps.

10. Tu as plus de chances de mourir le jour de ton anniversaire

On finit sur une statistique joyeuse : passé 60 ans, tu as 13,8% de risques en plus de mourir le jour de ton anniversaire plutôt qu’un autre jour. Entre autres, tu as beaucoup plus de risques de faire une crise cardiaque parce que ton anniv provoque un stress en toi ou parce que tu picoles et tu manges plus qu’à l’accoutumée. On recense aussi pas mal de cas de suicides ce jour-là parce que les gens prennent conscience du temps qui passe quand ils ont une année de plus. A tout ça, on peut ajouter les personnes qui ont une maladie grave et qui tiennent le coup jusqu’à leur anniv avant de se laisser emporter par la mort. Bref, il y a des chances qu’un jour ton anniversaire soit aussi ton dernier jour sur Terre. Bonne ambiance, hein ?