Si aujourd’hui vous pouvez vous extasier devant vos films préférés c’est en partie grâce à une équipe de gens qui ont travaillé conjointement dans l’ombre pour les rendre aussi cool. Mais parfois des décisions ont été prises et des trucs devenus iconiques ont été décidés par des gens dont on ne connait pas le nom mais sans qui ces oeuvres ne seraient pas les mêmes. Et on a décidé de leur rendre justice ici, parce qu’on a du coeur, pas du tout parce qu’ils m’ont filé de la thune pour le faire.

1. Le film "Toy Story 2" a failli disparaitre et a été sauvé par une technicienne

Un accident majeur dans les bureaux de Pixar a fait effacer une énorme partie des scènes du film, ce qui aurait été dramatique sans la directrice technique qui avait copié l’intégralité des fichiers sur un disque dur externe pour bosser de chez elle et profiter de sa famille. Et vous vous volez des clés USB à votre bureau juste pour y mettre des photos de votre chat. Salauds.

2. Le dessinateur de la couverture du livre "Jurassic Park" a crée le logo de la saga

Lorsque Chip Kidd a créé la couverture du roman Jurassic Park de Michael Crichton avec ce squelette de T-Rex il ne s’imaginait pas que ce serait également l’affiche du premier film et le logo d’une saga qui s’étalerait sur plusieurs décennies. Et dire qu’à la base il avait dessiné une grosse teub de dinosaure fossilisée…

3. David Heyman a sauvé l'adaptation des films Harry Potter

Pour les amateurs des films qui pensent comme moi que c’était pas si mal dans l’ensemble, dites vous que grâce à David Heyman on a échappé à quelques trucs franchement pourris. Celui qu’on appelle « le gardien d’Harry Potter » a empêché la production d’américaniser le film en foutant des cheerleaders et des codes universitaires américains à Poudlard, il a fait venir le réalisateur Alfonso Cuaron pour réaliser le troisième volet (le meilleur) et a convaincu les parents de Radcliffe de le laisser jouer Potter. Rien que ça.

4. Harold Ramis a vraiment sauvé Ghostbuster

Quand l’acteur Dan Akroyd a proposé le scénario de Ghostbuster il s’agissait d’un film d’épouvante / horreur dans la galaxie (je résume mais on est pas loin de ça). Le réalisateur Ivan Reitman a bien aimé le truc mais restait un peu sceptique, il a donc filé le scénario à Harold Ramis, un ami, pour qu’il le retravaille et ce dernier en a fait la comédie culte telle qu’on la connait.

5. J.J. Abrams et la saga Mission Impossible

À l’époque où Mission Impossible 3 était dans les tuyaux, J.J. Abrams n’était pas encore connu (donc arrêtez de m’insulter, je sais bien qu’il l’est maintenant), il avait seulement travaillé sur la série Alias. En pleine recherche de réalisateurs c’est Tom Cruise (qui kiffait la série) qui a conseillé à la production de prendre ce réalisateur encore méconnu pour relancer la saga après un deuxième volet plutôt très moyen. Et autant vous le dire, Abrams a réussi son coup avec brio.

6. John Gaeta, l'inventeur de l'effet du bullet time au cinéma dans Matrix

Les fameuses scènes où l’on voit les balles fuser au ralenti en projetant des ondes ont été créées grâce à cet homme. Mais en plus d’avoir fait un effet visuel devenu culte, c’est la présentation de ces scènes aux producteurs qui a convaincu la Warner Bros que le film était faisable et qu’il fallait laisser les mains libres aux Wachowski.

7. Linda Chen a travaillé gratuitement pour rendre adaptable "Pulp Fiction"

Lorsqu’elle a récupéré le script illisible, bourré de fautes et complètement inadaptable du jeune Quentin Tarantino l’éditrice Linda Chen n’a pas désespéré. Elle a travaillé sur le script pendant près de trois mois, sans être payée, pour le rendre adaptable et compréhensible. Et elle a fait un taff de ouf vous pouvez le croire, d’autant que le film a eu la Palme d’or.

8. Marianne Maddalena a trouvé l'inspiration du masque de Scream

On vous en parlait avec les choses que vous ignorez sur le tournage de Scream et l’aventure pour trouver et créer le masque de Ghostface a été longue et fastidieuse. Finalement le design qu’on connait tous a été trouvé par Marianne Maddalena alors qu’elle était en train de repérer des décors pour le tournage et Wes Craven a tout de suite eu le coup de foudre sur le modèle.

9. Lindsay Parsons a sauvé le film (et la franchise) Terminator

Quand la plupart des gens qui bossent sur un projet n’y croient pas une seconde ça fout pas une ambiance incroyable. C’est pour ça que Terminator fait partie des films tournés à l’arrache, et c’est grâce à Lindsay Parsons, un membre de l’équipe financière du film, que le projet a été mené à bout. Il s’est littéralement battu tout le long du tournage et a même déclaré qu’il passerait jour et nuit devant la salle de montage pour que le film soit terminé parce qu’il était convaincu que ça deviendrait un classique.

10. Dale Dye est devenu le consultant expert sur le réalisme dans les films de guerre

Lorsque le réalisateur Oliver Stone a fait son film Platoon il s’est entouré de Dale Dye, un vétéran de la guerre du Vietnam afin de l’aider à rendre les scènes de guerre les plus réalistes possible. L’homme est par la suite devenu consultant professionnel pour empêcher les réalisateurs de faire n’importe quoi et Platoon a gagné quatre oscars. Aujourd’hui Dale Dye est président de la Chine (non c’est faux).